Aider un ex victime d'une manipulatrice ?

Auteur  
# 29/06/2014 à 16:06 -C-
Bonjour,

Je m'adresse aujourd'hui à vous car je suis perdue et j'ai besoin de vos conseils. Mon histoire est un peu longue donc je vais essayer d'être la plus claire possible.

Cela remonte à 18 ans : j'ai rencontré à 22 ans un garçon charmant avec lequel j'ai eu une relation platonique pendant un an, car il était en couple depuis 3 ans avec une fille que je soupçonne aujourd'hui d'être une manipulatrice.

Il me disait qu'il voulait la quitter mais qu'il n'y arrivait pas, il avait essayé une fois mais elle avait pleuré et l'avait fait culpabiliser, donc il s'était remis avec (c'était avant notre rencontre). Etant de nature très timide, j'avais joué les bonnes copines (alors que j'étais amoureuse), lui disant qu'il fallait qu'ils discutent, etc (comme je m'en suis voulu après !).

Après un an d'une entente fusionnelle (mêmes centres d'intérêt, même sens de l'humour, forte attirance physique) à se voir quasiment tous les jours (on faisait un job étudiant ensemble), où son entourage attendait qu'il la quitte et qu'on se mette ensemble tant il était évident qu'on était amoureux, il a fini par la quitter après 2 semaines de vacances passées avec elle.

Je pensais que notre temps était enfin venu, mais un mois après leur rupture j'ai appris par un ami à lui qu'elle était enceinte. Apparemment, elle avait arrêté la pilule sans le lui dire, et n'envisageait pas l'avortement (de toute façon il me semble qu'elle lui a annoncé la nouvelle trop tard).

Lui, très sensible et ayant eu un passé tortueux avec un père absent et un beau-père violent, ne se voyait pas abandonner son enfant (elle a aussi bien contribué à le faire culpabiliser à l'idée de partir). Ils se sont donc remis ensemble, et j'ai décidé de faire un trait sur lui, n'étant pas masochiste. Je le voyais encore mais pour moi les choses étaient claires.

Pas pour lui apparemment, car il m'a fait des avances quelques mois après, auxquelles j'ai succombé évidemment. Pendant un mois on s'est vus dans la culpabilité, puis ça a viré, je suis devenue crampon et insistante et lui m'a dit des choses pas très sympa, pour finalement m'annoncer qu'il avait fait son choix, rester avec elle et le bébé. Sur ce, je lui ai dit que je ne voulais plus le voir et j'ai coupé les ponts, ce qu'il a mal vécu.

Bref, 2 ans après, alors que j'avais réussi à commencer à l'oublier, il m'appelle et me dit qu'il n'est pas sûr d'avoir fait le bon choix... Je le revois, lui fait comprendre que j'ai toujours des sentiments pour lui, puis finalement il recule à nouveau. Bon. Je lui répète que je ne veux plus le voir.

Et ça a recommencé, tous les 2-3 ans il me faisait signe, mais on ne se voyait jamais seuls (il me présentait à des amis musiciens, ou j'allais écouter jouer son groupe). J'ai rencontré quelqu'un de mon côté, avec qui j'ai eu une relation pendant 10 ans, mais ce n'était pas pareil, pas fusionnel. Ils se sont même rencontrés et avaient l'air de s'apprécier.

Peu de temps après ma rupture avec mon conjoint, on s'est revu, toujours en présence d'autres personnes. Il s'en est suivi un échange par sms un peu chaud auquel j'ai mis un terme car j'étais perdue et je ne voulais pas être embarquée dans un cercle vicieux où je serais dépendante de sa bonne volonté. Je lui ai donc dit que je préférais qu'on arrête cet échange ambigü en raison de notre passé, à quoi il a répondu qu'il y avait souvent repensé et que notre complicité lui manquait. Il a aussi dit qu'il culpabilisait d'avoir fait du mal à certaines personnes dans son passé. Pour conclure il a proposé qu'on en discute de vive voix la prochaine fois qu'il serait dans les parages (ayant déménagé), mais je n'ai jamais plus eu de nouvelles, et c'était il y a plus d'un an.

Les raisons qui me font penser que sa conjointe est une manipulatrice sont évidemment l'enfant fait dans le dos (et apparemment cela a été le cas pour le 2nd aussi, dingue, je sais), le fait, aux dires de ses amis, qu'elle le dénigre en public et ne le laisse pas faire ce qu'il aime (sa musique), qu'elle est assez directive avec lui, qu'ils ont déménagé à 400 kms de chez sa mère et ses amis, et aussi qu'il m'a dit il y a une 15aine d'années qu'il avait envisagé le suicide (ce que je n'ai pas pris au sérieux, pensant qu'il voulait se faire plaindre). J'ai rencontré sa conjointe à plusieurs reprises à l'époque et en effet, elle n'avait pas l'air commode, et peu respectueuse d'autrui. Mais je ne l'ai jamais questionné (lui), étant trop centrée sur mon histoire d'amour avec lui pour penser à sa situation avec cette femme. Je précise que dans nos rencontres ultérieures il ne m'a jamais parlé d'elle non plus, et très peu de ses enfants, aujourd'hui ados.

Mon questionnement est le suivant : je voudrais le recontacter pour essayer de déterminer s'il est ou non la victime d'une manipulatrice, et l'aider le cas échéant, mais j'ai peur d'y laisser ma peau... J'ai l'impression qu'il voudrait pouvoir parler à quelqu'un (je ne sais pas du tout s'il a quelqu'un à qui se confier), mais suis-je la bonne personne ? En plus je crois que je suis encore amoureuse de lui... en tout cas je n'ai jamais connu pareille fusion avec un autre homme (mais bon je n'en ai pas connu beaucoup). D'un autre côté, s'il lui arrivait quelque chose, je m'en voudrais terriblement de ne pas avoir tendu la main et pas vu plus loin que le bout de mon nez.

Voilà, le côté sentiments pour lui se mélange au côté amitié et désir de l'aider (si toutefois il en a réellement besoin), et je ne sais pas quoi faire. Et je voudrais quand même pas trop m'abîmer dans l'histoire non plus, dans le cas où ça serait lui le manipulateur depuis le début... En plus il n'a pas l'air de vouloir me voir puisqu'il n'a jamais rappelé...

Bon, désolée pour ce post extrêmement long, merci à ceux qui auront eu le courage de tout lire, et je suis preneuse de tous vos conseils :-)

-C-
# 03/07/2014 à 07:45 Halto
Bonjour C
A votre place je le rappelerais car vous vous faites du souci à son sujet, mais je le verrais dans un lieu public en mettant des filtres et en tachant d'analyser les choses avec beaucoup de recul (hors votre attirance) tout ce qu'il vous dit. Ce souci que vous avez de son évolution ne vous laisse pas en paix, donc essayez d'y voir plus clair dans l'objectif de comprendre où il en est mais je pense comme vous qu'il ne faut pas vous y perdre.
Qu'en pensez-vous?
# 06/07/2014 à 19:28 -C-
Bonjour Halto,

Merci pour votre réponse. Je suis entièrement d’accord avec vous mais c’est assez difficile, bien qu’une rencontre soit difficile car il ne revient presque plus dans mon secteur. Je lui ai envoyé un sms lundi et nous avons échangé toute la semaine, sur nos centres d’intérêt et à faire des blagues. Pas de sujet sérieux abordé, c’est délicat. Il m’a juste dit qu’il en avait marre de son boulot. En fait je ne sais pas si je dois lui faire franchement part de mes craintes car ça risque de l’effrayer s’il est dans le déni, et je ne veux pas le mettre mal à l’aise. Et je me vois mal lui demander de but en blanc : dis-moi, es-tu heureux ?

Je pense que je vais continuer les échanges anodins en espérant qu’il se livrera petit à petit, tout en sachant qu’il ne souhaitera peut-être pas se livrer à moi vu notre passé. Je lui dirai peut-être que je suis là s’il a besoin de parler, sans plus insister, en espérant qu’il ne s’imaginera pas que c’est un subterfuge pour essayer de le séduire !

J’espère sincèrement que je me fais des idées et que sa conjointe n’est pas une manipulatrice qui le tient en otage. Et que je ne mettrai pas un an à le découvrir !

En tout cas, merci pour vos conseils.
# 07/07/2014 à 09:05 Halto
Bonjour C,
J'ai bien relu votre premier post, et finalement je me dis que je suis allée un peu vite pour vous répondre. Quelqu'un qui est en couple et qui vous fait des avances ambigues, doit quand même être manipulé avec des pincettes...Faites attention à vous, dans le sens où il sait que vous avez eu des sentiments très profonds pour lui. Or il n'a jamais quitté sa virago! Attention au chantage affectif : je suis malheureux, je souffre etc...C'est un piège parfait élaboré par celui qui recherche un complément d'affection ou de sexe en dehors de la maison, auprès des personnes gentilles et sensibles.
Qu'en pensez-vous?
# 07/07/2014 à 10:53 -C-
Bah voilà, vous mettez exactement le doigt sur mon dilemme... mais si je laisse tomber et que je me trompe, je m’en voudrai énormément ! Je reprécise qu’il l’avait bien quittée juste avant qu’elle lui dise qu’elle était enceinte, la séparation avait duré un mois. Et qu’elle l’a éloigné de ses amis et de sa famille ; à ses dires, il ne vient presque plus dans la région. En fait j’ai l’impression qu’il ne voit pas grand monde.

Je me dis que je peux laisser couler, maintenant qu’il sait que je suis à l’écoute, et voir en fonction de ce qu’il propose. Pour l’instant, il n’y a rien eu de déplacé. Mais s’il relance les sms tendancieux, je ne sais pas comment je réagirai... Peut-être que je lui demanderai franco où il en est dans son couple, mais ça pourrait l’éloigner. Moi, j’aurais tendance à penser qu’il est complètement largué mais bon, je ne suis pas objective. Comment déterminer si quelqu’un est victime de manipulation ? Comment déterminer si c’est lui le manipulateur ?

Que c’est compliqué...

Encore merci pour votre aide, c'est sympa de vous pencher sur mon cas !
# 07/07/2014 à 16:38 Halto
Rebonjour C,
Comment déterminer si quelqu’un est victime de manipulation ? Comment déterminer si c’est lui le manipulateur ?
Le problème est là !
S'il est réellement malheureux, il se plaindra de sa relation avec elle....
S'il est manipulateur, il se plaindra de sa relation avec elle....
Pas moyen de faire la différence sauf si on connait les manipulateurs très précisément : leur narcissique, leur froideur et leur indifférence aux autres, leur besoin de capter une proie pour la manoeuvrer comme une marionnette, leur besoin de se valoriser à travers une relation, leurs contradictions, leurs sautes d'humeurs impressionnantes, leur goût de rabaisser ou d'humilier leur proie, leurs non-dits, leur manque de spontanéité, leurs pirouettes dès qu'ils se sentent près d'être démasqués, le mal être qu'on éprouve à leur contact et la sensation de ne plus être soi-même etc...
En fait il y a un test de SOS PERVERS qui reprend point par point leur comportement très stéréotypé.Ce test pourrait vous aider.
# 07/07/2014 à 17:20 -C-
merci pour cette idée, auriez-vous le lien ? j'ai trouvé ceci : www.sospervers.fr/test-accueil mais ça ne fonctionne pas

quand même, je n'ai pas l'impression que ces caractéristiques lui correspondent, c'est plutôt qqn de sensible et d'artistique, mais bon...

en attendant, difficile de se faire une idée quand on a un contact par sms uniquement (de plus je doute que nous échangions beaucoup durant l'été). Le mieux serait de pouvoir lui parler en face-à-face j’imagine ? S’il me confie à un moment qu’il est malheureux (il m’a dit qu’il restait avec elle pour les enfants il y a une dizaine d’années), y a-t-il une question qui permettrait de le piéger s’il est manipulateur ?

par ailleurs, pensez-vous qu’il me proposerait une collaboration sur un projet qui lui tient à coeur s’il était manipulateur ?

bref, je crois que je vais laisser venir, on verra bien. Je me dis que s’il est vraiment malheureux et qu’il n’a personne à qui parler, il se tournera vers moi, enfin j’espère.

Encore merci Halto !
# 07/07/2014 à 19:17 Halto
Apparemment le test n'est plus disponible en ligne. dommage...
S’il me confie à un moment qu’il est malheureux (il m’a dit qu’il restait avec elle pour les enfants il y a une dizaine d’années), y a-t-il une question qui permettrait de le piéger s’il est manipulateur ?

Oui, lui demander s'il compte la quitter quand les enfants seront grands, et lui demander pourquoi il est resté et pourquoi il reste encore. Il faut le pousser dans ses retranchements car les manipulateurs se servent d'écrans de fumée, de faux-semblants, de prétextes. Noter tout ce qui est incohérent ou qui sonne faux mais plutot par textos car en vis à vis il vous fera peut-être une scène du type "tu me soupçonnes de te mentir pour te manipuler, c'est ça?" ou alors il détournera tellement habilement la conversation, que vous n'y verrez que de la fumée(sans feu)...Il faut être dans l'explicite à 300 pour cent pour détecter et démasquer un manipulateur. Ne pas nous servir de nos valeurs d'empathie, car ils nous manoeuvrent avec nos qualités de patience, de discrétion, de tolérance etc...ça s'appelle contre-manipuler(et oui, indispensable!). Je pense que sur ce ce site dans les liens en vert sur les côtés vous trouverez tout ce qui vous intéresse pour rester très vigilante.
par ailleurs, pensez-vous qu’il me proposerait une collaboration sur un projet qui lui tient à coeur s’il était manipulateur ?

Oui bien sûr!Et comment!!! Pour ferrer une proie rien n'est trop beau!
# 07/07/2014 à 23:04 -C-
OK merci Halto, je vais être vigilante !

Par contre mtnt j'ai peur que l'un ou l'autre ne tombe sur mon post, est-il possible de l'effacer ? Je reviendrai poster si j'ai d'autres questions, en faisant plus court et moins identifiable :-)
# 08/07/2014 à 11:03 Halto
Non rassurez vous il n'y a que des victimes sur ce site. Les manipulateurs(elle ou lui) sont des monstres d'orgueil qui n'en viendraient pas à soupçonner qu'on puisse les démasquer! La manipulation est leur seul mode de communication, une seconde nature. Ils ne doutent pas de leur capacité à manipuler qui que ce soit car ils fonctionnent comme ça depuis l'enfance. Ils doutent juste de trouver suffisamment d'empathie, de naïveté, ou de failles(besoin de reconnaissance, besoin d'attention etc...)chez leur victime pour pouvoir les exploiter sans limites...
: ////
Triste!!!
En tous cas vous vous posez les bonnes questions! Restez bien distanciée tout de même
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×