Besoin de vos lumieres

Auteur  
# 02/11/2013 à 17:16 Lea1717
Bonjour, j'ai besoin de vos lumieres et de partager mon experience. J'ai partage la vie d'un homme pendant plus de 25 ans. Nous avons eu trois enfants ensemble. Ma vie a toujours ete sereine et equilibree avec lui. Il y a a peu pres 4 ans, nos relations se sont legerement degradees, usure du couple, normale apres autant d'annees...en ayant assez de l'hypocrisie qui regnait dans notre couple, j'ai decide de partir, de faire un break. J'ai rencontre un homme tres seduisant, cultive, divorce depuis 12 ans et qui sortait d'une relation difficile de 10 ans. Nous nous sommes plus tres vite. Assez rapidement, je me suis rendue compte qu'il etait tres colerique et impulsif. A chaque contrariete, il se mettait dans un etat de colere indescriptible, hurlant...cela etait toujours de ma faute...manque de disponibilites, besoin de garder ma part de liberte, m'occuper de mes enfants, trop affective, trop envahissante aussi physiquement...bref au debut, tres destabilisee, j'attendais que ses coleres passent, je me mettait en boule en me bouchant les oreilles et en pleurant. Petit a petit je suis entree dans son jeu et ai commence a devenir aussi agressive et insultante. Je ne me reconnaissais plus, je devenais hysterique, envie suicidaire, plus envie de rien, et la plupart du temps quand j'allais mal, il m'enfoncait plutot que me tirer vers le haut. Je l'ai quitte des dizaines de fois et retombais chaque fois dans ses bras car il me disait qu'il ne pouvait se passer de moi, qu'il m'aimait trop, qu'il n'avait plus connu ca depuis des annees. Mais a chaque fois la spirale infernale recommencait. D'autant plus horrible quand il avait bu et m'entrainais aussi dans son besoin d'alcool. Je suis devenue une autre, me detruisant petit a petit, tout le temps triste et depressive alors que je suis a la base tres gaie, positive, joviale voire lumineuse (c ce que tous mes amis disent de moi). La semaine derniere j'ai eu le choc de ma vie...une dispute entre ma fille ainee et lui au milieu de la nuit. Le ton monte, il dit qu'il s'en va au milieu de la nuit et j'ai vu rouge. Je voulais qu'il reste mais il hurlait qu'on etait une bande de malades. J'ai vu en ma fille la responsable de son depart a lui. Je suis devenue folle et j'ai commence a giffler ma fille alors que je n'avais jamais leve la amin sur auncun de mes enfants.
.je me suis rendue compte que c lui qui m'avait mis dans cet etat. Ma fille a fait un malais est partie a l'hopital avec son copain et lui continuait a l'insulter alors qu'elle etait par terre. Il est rentre chez lui me laissant seule avec ma culpabilite. Je suis comme envoutee par cette homme. J'ai deja voulu me foutre en l'air a plusieures reprises mais jamais passe a l'acte a cause de mes enfants. Aujourd'hui j'ai decide de couper le lien mais je ne sais pas si je vais y arriver. J'ai lu bcp sur le net sur les manipulatuers narcissiques et bcp de criteres lui correspondent. Je n'ai jamais ete comme ca auparavant. Il m'a deja traitee de monstre, de connasse, de personne odieuse, de fouteuse de merde...il dit que c moi qui provoque toujours des psychodrames. Quand j'interroge mon entourage, personne n'a cette image de moi. Il m'a fait douter de ce que je suis, de mes valeurs. A ses yeux je suis soit une merde, soit un etre exceptionnel. Pensez vous qu'il me manipule? J'ai besoin de savoir...je pourrais encore en raconter des lignes et des lignes. Toutes les nuits ou j'ai fui et dormi dans ma voiture pour ne plus affronter ces coleres...des heures interminables ou je ne savais ou aller au milieu de la nuit. La peur aussi de ses changements d'humeur, parfois ses traits deviennent diaboliques. Et je l'ai dans la peau mais j'en ai assez de me detruire. Merci de vos commentaires.
# 03/11/2013 à 13:16 halto
Bonjour Léa,
Seuls l'avis de plusieurs psychiatres compétents pourrait déterminer la pathologie de votre conjoint ou ex-conjoint.
Ce qui est sûr, c'est qu'il vous détruit et projette sur vous des choses qui ne vous appartiennent pas.Il a fait de vous le réceptacle de son mal-être et de ses dysfonctionnements. Ne restez pas avec cet homme, surtout s'il s'en prend à vos enfants même indirectement.
Attention le but d'un pervers est toujours la destruction de sa victime, à terme. Les périodes de gentillesse et de complicité ne doivent pas vous ramener vers lui car comme dans le cas des hommes violents, il recommencera.
On peut avoir quelqu'un dans la peau et être obligé de le fuir, hélas! Cela arrive très souvent. On peut aussi avoir une tumeur et être amené à se faire opérer pour s'en débarrasser.
Bon courage!!! N'hésitez plus!!!
# 23/02/2014 à 14:59 Vanessa
Bonjour,
Je pense moi aussi être la victime d'un manipulateur mais j'ai besoin d'un avis extérieur.
En 2009 j'ai mis fin à une relation qui durait depuis 12 ans et j'ai entamé une nouvelle vie à 33 ans, espérant trouver une personne avec qui construire un avenir.
Après 2 ans de déception amoureuse j'ai rencontré sur un site de rencontre un homme qui a réussi à me convaincre, dans un premier temps de lui parler au téléphone et dans un deuxième temps de le rencontrer.
Cette rencontre était inespérée car je ne croyais plus en l'amour et je ne suis pas tombée amoureuse aussitôt d'ailleurs.
Cette personne vivait à 500 km et venait pratiquement tout les week end me rejoindre, passait du temps avec moi au téléphone le soir en semaine...mon coeur a donc fini par céder.
J'étais quelqu'un d'indépendante mais peu sûre de moi, j'avais besoin d'un conjoint rassurant, calme , patient et je l'avais trouvé.
Lui proche des 40 ans et moi des 35 nous avans rapidement envisagé de vivre ensemble et d'avoir un enfant.
Après avoir trouvé des solutions de mon côté, pour me dégager de mes engagements et le rejoindre, il m'a démontré que le mieux était que ça soit lui qui vienne.
J'ai perdu ma mère en janvier 2012 des suites d'un cancer, très bouleversée, j'avais besoin d'avancer dans la vie car j'ai pris conscience qu'elle est courte.
Nous prenons la décision ensemble que j'arrête ma contraception, fin février.
Il me fait l'énorme cadeau de m'emmener dans les DOM TOM pour me présenter à sa famille en avril.
Une semaine merveilleuse avec un homme merveilleux, l'homme de ma vie.
A peine un mois après notre retour j'apprends mon début de grossesse.
A ce moment la je l'ai trouvé moins enthousiaste que moi, il me promet d'être auprès de nous en septembre, donc je mets ça sur le dos de la peur.
Il ne s'intéresse pas à me grossesse, sauf pour demander à sa famille si ce que je veux acheter à notre futur bébé est bien utile (sachant que c'était moi qui payais je trouvais ça déplacé et ça a créé nos premières disputes).
Je mets mon agacement sur le dos des hormones et commence à rechercher un nouvel appart pour accueillir ma nouvelle famille.
15 jours en aout ensemble horribles, à se prendre la tête, je commence à ne plus le reconnaître et à me poser des questions.
Les visites chez mes amis l'agacent et il me tape systématiquement une crise pour rien juste avant d'arriver chez eux.
Pour résumer un peu, mon terme prévu pour le 12 janvier, mon bébé au dessus de la courbe, je lui demande d'être prés de moi début déscembre.
Mes moyens restreint je fini par trouver un appart en prenant monsieur comme garant tant que son cdi est encore d'actualité.
Il n'a accepté l'aide, ni de ma famille, ni de mes amis pour nous aider à déménager.
Je commence à vivre seule dans notre nouvel appart fin novembre, juste au début de mon congé mat sachant qu'à force de repousser son arrivée, son préavis de demission prend effet au 15 decembre.
Il n'a dit à personne de son boulot la vraie raison de son départ de peur d'être mit au placard.
Je me revois finir de remettre mon ancien appart en état seule, enceinte de 7 mois et demi car monsieur à prit du retard.
Ce qui devait arriver ,arriva, je perds les eaux le 14 decembre au matin alors que je suis seule chez moi
J'appelle les pompiers, puis le papa.
Il ne prend pas le prochain train ou sa voiture mais se donne un peu de temps et prend celui d'aprés.
Une amie était à mes côtés pendant les contractions et on a laissé le travail se faire seul pour avoir une chance que le papa soit présent.
Il est arrivé et j'ai accouché 15 min après, j'ai ce jour là connu un amour incomparable, celui de ma fille et je n'ai lu aucune émotion dans le regard du père.
Je suis rentrée chez nous épuisée car le bébé n'arrivait pas à téter donc je tirais mon lait nuit et jour.
Mon appart n'était pas propre car je devais rester allongée en fin de grossesse et que monsieur avait prit la peine de bien dégueulasser pendant le temps ou j'étais à la mat.
Quelques jours après il est parti cherché ses affaires pour enmenager avec nous et son séjour rallongeait chaque jour.
Depuis le jour ou il est resté je vis un enfer.
J'ai pensé au suicide, j'ai étais sous anxiolitique, il m'a à mainte reprise traité de folle.
Le suis je vraiment?
# 23/02/2014 à 15:14 Vanessa
Il m'a fait fait faire des crises d'hystérie en me poussant à bout, en mettant en doute mes capacités d'être une bonne mère.
J'ai fini épuisée et déprimée.
Depuis il y a eu des périodes plus sereines mais j'appréhende chaque jour la dispute.
Des sujets sans importance, j'ai toujours tord, il me suit dans toutes les piéces, me criant dessus, me rabaissant.
Il me traite de menteuse, de folle, de mal élévée (sujets sensible, mes parents sont morts).
Je craque et je fini par le traiter de taré.
Tout est de ma faute, je suis la cause de chaque dispute d'après lui.
Il me dit que je suis invivable, que je devrais aller voir un psy etc.
Je ne jamais eu de soucis de ce genre avec mon ex.
Quand on a une dispute je fini par en perdre le fil car il m'embrouille.
Il essaye de me monter la tête contre ma patronne, ma famille et mes amis.
Il ne supporte de voir personne, il reste des heures devant son pc à ne rien foutre et me fait culpabiliser parce qu'il prépare les repas.
Bref je n'en peux plus et je ne veux pas cette ambiance pour ma fille.
Je suis prête à accepter qu'on me dise que j'ai un problème, je pense même sérieusement à aller voir un psy mais avant je veux un avis exterieur.
C'est long je sais mais par pitié répondez moi
# 28/02/2014 à 06:54 Halto
Bonjour Vanessa,
Il ne semble réactif que lorsqu'il recherche une satisfaction personnelle immédiate. Et vous rapide et analytique vous vous retrouvez seule à tout gérer. Lorsque vous avez la solution, il vous met encore les batons dans les roues car il ne sait rien organiser par lui-même. C'est ça qui se dégage de la gestion à deux?
# 01/03/2014 à 17:12 Vanessa
Merci de me répondre (désolée mon message était long et brouillon)
En fait il veut tout gérer, du moins donner cette impression mais c'est souvent moi qui dois me confronter aux vrais problèmes.
Il a même réussi à me faire douter de ma capacité à être maman et m'a fait culpabiliser de notre situation de couple par rapport à notre enfant.
Il m'accuse de provoquer chaque dispute et me dit que notre fille mérite mieux que ça, que je n'ai pas à lui faire subir ça...
# 01/03/2014 à 19:48 Halto
Non ce n'était pas brouillon du tout. C'est vous qui gérez parce qu'il ne sait pas le faire et en plus vous essuyez les critiques.
Vous lui avez déjà dit ce que vous pensez de cette situation? Comment réagit-il si vous tenter une remise en question?
# 01/03/2014 à 19:49 Halto
Oups ! si vous tentez...
# 04/03/2014 à 10:42 Vanessa
Oh que oui je lui en ai parlé des tas de fois , ( j'ai étais avec quelqu'un pendant 12 ans avant lui et nous parlions beaucoup à chaque malaise, chaque désaccord pour ne pas laisser les choses se dégrader)mais rien n'y fait, aucune remise en question de sa part ( alors que moi je me suis posée mille questions sur moi, ma personnalité, mon équilibre mental). Il me conseil d'aller voir un psy car il estime que je ne suis pas saine psychologiquement.Je n'ai pas eu une enfance des plus faciles sans pour autant manquer d'amour.Il s'appuie sur cette "faiblesse" (pour moi ça a été plutôt une force) pour me faire douter de mon état psychique. Il m'a proposé d'aller voir un psy ensemble, au début j'ai refusé car j'avais peur de passer pour une folle, puis j'ai accepté en lui demandant de s'occuper du rendez vous....j'attends toujours et il ne m'en a plus jamais parlé depuis.
# 04/03/2014 à 16:20 Halto
Et oui, le manipulateur ne se remet jamais en question. Son seul but est d'amener l'autre à le satisfaire, rien d'autre!
Vous avez déjà évoqué une séparation si vous ne trouvez pas de terrain d'entente?
# 04/03/2014 à 16:51 Vanessa
Oui, plusieurs fois et il trouve ça excessif comme décision!
Je lui ai proposé dans un premier temps de dissoudre notre pacs et il trouve toujours l'excuse de vouloir se renseigner de ses droits concernant notre fille avant.
Bizarrement il redevient gentil quand il comprend que je suis capable !
Depuis quelques jours il est gentil et j'apprends par hasard que sa soeur risque de nous rendre visite lors de son passage en france dans quelques jours. Il veut sauver les apparences et a sans doute peur que je parle.
J'ai profité de cette gentillesse pour lui dire qu'en sa présence je ne suis plus moi même, que chaque jour je me demande laquelle de mes paroles va provoquer sa colère et que je ne compte pas vieillir dans ces conditions.
Il l'a très mal prit et a détourné la conversation vers des choses beaucoup plus anodines comme il sait si bien le faire.
# 04/03/2014 à 18:10 Halto
Ce type de conversation reste floue, et ils s'arrangent pour rester dans le vague afin de ne pas modifier leur posture. Je lui demanderais quels sont ses torts de son point de vue, et si d'ailleurs il en a, et quelles solutions il pourrait apporter en même temps que vous apporterez les votres. Suivant sa réaction je pense que les choses seront plus claires pour vous...
Normalement un PN refuse tout débat sous mille prétextes . Aussi vous pourriez tenter de fixer une date pour y réfléchir chacun de votre côté , et en parler le jour dit. Si vous faites sentir très subtilement que ce dialogue peut-être déterminant pour l'avenir de votre relation, il fera peut-être l'effort de coopérer.
Un vrai PN éludera, par une crise de colère en vous accablant, par une diversion, par n'importe quoi...
Cela pourrait être un test.
Il y a aussi le test SOS PERVERS à faire sur leur site qui est très bien fait et révélateur . De plus il est gratuit, ce qui est rare de nos jours!
# 04/03/2014 à 18:43 vanessa
Merci infiniment de ce conseil que je vais appliquer dés que possible. Il a toujours refusé d'admettre qu'il avait des torts et préférait rejeter la faute sur moi donc je vais tenter une nouvelle fois et je trouve que l'approche que vous me proposez est trés interessante. Merci beaucoup
# 04/03/2014 à 19:37 Halto
De rien! Le mien aussi s'arrangeait pour ne pas être à prendre avec des pincettes. c'est sur son refus d'évoluer, d'avancer, et son refus de tout dialogue que je suis partie.
J'espère que tout ira mieux pour vous! : )
# 29/04/2014 à 10:18 Vanessa
Bonjour Halto,
Pas de discussion possible avec ce type...
J'ai enregistré certaines de nos disputes et on entend que lui qui hausse le ton et s'éloigne du sujet pour me rabaisser sur autre chose quand il est à court d'arguments.
Vendredi soir il m'a humilié devant la nounou de ma fille, il l'a appelé au téléphone pendant que je travaillais et lui à fait croire que j'avais des inquiétudes sur ça façon de faire avec ma fille. Il a été jusqu'à m'accuser d'avoir dis des choses qui étaient en fait sorties de sa bouche à lui. J ai eu des accrochages avec cette nounou par le passé car c'est une personne de caractére et mon conjoint à toujours prit plaisir à retourner sa veste en sa présence pour m'humilier à chaque désaccord.
Vendredi je l'ai traité de menteur et lui ai demandé des excuses, ce qu'il a fait. Je lui ai dis que je voulais ses excuses en présence de la nounou, ce qu'il a été incapable de faire.
J attends patiemment qu'il trouve du travail pour ne plus l'avoir sur le dos sans arrêt à vouloir tout gérer à la maison et reprendre confiance en moi.
Seul hic, il me tient par les sentiments que j'ai pour ma fille et j'ai trés peur qu'en cas de séparation il fasse tout pour me l'enlever...
# 02/05/2014 à 09:37 halto
Bonjour Vanessa,
Il ne travaille pas et donc ne peut pas avoir la garde. Vous pourriez prendre un avocat(en Aide Juridictionnelle c'est gratuit ou établi en fonction de votre salaire). Cela vous donnerait des repères précis sur la suite des evenements.Un avocat ça sert ensuite à plaider auprès d'un Juge aux Affaires Familiales, qui ordonne ensuite les modalités de garde.
Tenez nous au courant et bon courage!
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×