Comment tout ça a pu m'arriver ?!

Auteur  
# 17/08/2014 à 04:22 Farahfossette (Modérateur)
J'étais prédestinée a ne jamais vivre tout cet enfer sur terre , humilier tromper battue , comment j'ai pu accepter l'inacceptable ?!
# 19/08/2014 à 08:34 Victime
Par la grande humanité qui vous habite et votre croyance au côté bon de l' humain. Et ceci n'est ni votre faute, ni a changé. Continuez à être vous même, mais ne laissez plus jamais personne vous en vider.
Victime
# 20/08/2014 à 18:35 Farahfossette
C'est difficile a vivre , et j'avoue ressentir une douleur d'essayer a m'en détacher , j'ai le sentiment d'être en sevrage j'ai des manifestations physique , c'est une lutte interne .... Comment tout ce qu'il ma faut n'a pas suffi à m'en dégoûter ? Je me suis dégoûtée de moi même a force
# 22/08/2014 à 14:09 Halto
Bonjour,
Malgré que je me tienne à distance et que je ne sois plus jeune, des hommes de tous âges continuent à me brancher plus ou moins poliment pour peu que le soleil brille, et que la chaleur les inspire...On est vues comme des proies pour un très grand nombre...Je ne leur parlais plus et ne leur souriais plus, et puis mon naturel a repris le dessus et voilà qu'ils se remettent à m'enquiquiner sur le mode machiste à deux balles : moi homme, toi femelle bien conservée, moi aimer femelle bien conservée...PFOUOUOU!!! Que c'est rasoir!!! Je sens que je vais envoyer promener sérieusement à la prochaine occasion. Insupportable!

Dans votre cas il faut vous reconstruire en vous affirmant à chaque instant. C'est par rapport à vous même que vous devez reconquérir l'estime, et la réparation se fait très vite si l'on EXIGE le respect soi-même et pour soi-même. Personne ne vous réparera si ce n'est vous. Ceci dit ilexiste des services de Victimologie en hopitaux, pour aider les personnes abusés, violentées etc...à se reconstruire!
Bon Courage! Ne laissez plus rien passer qui vous porte atteinte intimement, et faites vous aider
Halto
# 31/10/2014 à 23:30 Scarlett
@Farahfossette : vous avez peut-être un problème de dépendance affective, une énorme faille dans votre confiance en vous-même dans laquelle l'abuseur s'est engouffré. Cette blessure peut avoir été causée par une enfance violente, des maltraitances à répétition et/ou un climat malsain avec vos parents. L'un d'eux d'ailleurs peut être pervers narcissique. Vous êtes conditionnée pour attirer des pervers narcissiques et vous avez une grande tolérance à la violence subie. Il est important d'entamer un travail sur vous-même pour comprendre d'où cela peut venir et comment y remédier sinon le cercle vicieux ne s'arrêtera jamais.

Tomber sur un PN n'est JAMAIS le fruit du hasard car ils prennent le temps de choisir leur cible. Ils ont un instinct pour sentir qui ils peuvent manipuler et s'ils vous choisissent comme victime, ce n'est pas pour rien. Prendre conscience de cette fragilité, c'est sortir du statut de victime et travailler pour que le cauchemar ne se reproduise pas.
# 31/10/2014 à 23:36 Scarlett (site web)
Pourquoi ressentez-vous un manque ?

- Parce que le pervers narcissique a une approche très particulière, proche de l'hypnose. Par un mécanisme psychologique qui s'appelle "emprise", ils s'accaparent votre psychisme étape par étape. Ils vous font croire que vos pensées ne valent rien, que vous êtes nulle, que vous ne valez rien sans eux et qu'en plus, c'est de votre faute s'ils ne vont pas bien et si la relation ne fonctionne pas. Tout ça se met en place insidieusement, vous ne voyez rien. Quand vous ouvrez les yeux, vous êtes totalement dépendante de cette personne. C'est devenu votre bouteille d'oxygène.

- Ensuite, quand vous l'avez connu, il était quelqu'un d'autre, un masque composé pour vous plaire. En gros, vous êtes tombée amoureuse de vos propres fantasmes mais pas du tout du manipulateur. Son vrai visage, c'est celui de l'homme qui vous a battue et humiliée. L'autre du début n'a jamais existé. ça fait mal de le reconnaître et de l'accepter. ça prend du temps mais quand le message est bien intégré, le détachement se fait tout seul. Vous avez peut-être encore espoir qu'il change, qu'il redevienne comme avant et ça n'arrivera pas...
# 10/11/2014 à 13:33 Emma
Bonjour ,

Je suis aussi dans cette spirale infernale ... J'ai beau savoir qu.il ne changera jamais, que toute ma vie sera un enfer je n'arrive pas du tout à m'en détacher et à trouver la force et le courage de partir.

J'ai honte car j'ai pas d'enfants, je ne suis pas mariée ouf donc libre comme l'air et j.ai un boulot. Malgré tout ça je n.y parviens pas ...

Pourquoi ? Ça me hante car je commence à devenir responsable de mon propre enfer.

Emma
# 14/11/2014 à 14:11 Scarlett (site web)
Bonjour Emma,

Chaque personne a sa propre définition de l'amour et du couple donc on ne peut pas porter de jugement. Il y a des personnes pour qui le bonheur est une priorité et d'autres pour qui c'est secondaire.

Si j'essaye de me mettre à votre place, je dirais que rester avec une personne perverse narcissique a des "avantages" (bien entendu, je déconseille très très fortement de rester à moins d'être soi-même perverse) et vous êtes peut-être dans un des cas ci-dessous (sans jugement de valeur et en toute bienveillance car c'est de votre vie qu'il s'agit) :

- plus besoin d'utiliser son cerveau : le "maître PN" le fait à notre place

- plus besoin d'être soi-même : le PN exige que sa compagne abandonne son identité, ses aspirations, bref tout ce qui fait d'elle un individu à part entière. ça tombe bien.

- on recherche un équilibre sadomasochiste : le PN présentant des traits sadiques, il s'accorde parfaitement avec une partenaire masochiste. Si on veut une relation basée sur l'humiliation (sans jugement), il faut donc tout naturellement aller vers un PN en sachant bien qu'il n'hésitera pas à vous abandonner, à vous laisser tomber... parce que vous serez trop soumise et que vous aurez tellement donné qu'il n'aura plus rien à vous prendre !

- on a le sentiment d'être "importante" : le PN passe son temps à mentir et à s'inventer des vies. La compagne aura donc l'impression d'être avec quelqu'un de cool, envié de tous, le gendre idéal derrière lequel se cache un véritable bourreau psychologique. Sauf que le vrai, c'est l'autre, pas le prince charmant.

- la vie est en "technocolor" : c'est sûr que ça met de l'ambiance d'être sur des montagnes russes en permanence, de ne jamais pouvoir faire de projets, d'être tout le temps en alerte. Une relation normale ? trop plate !

- on peut se présenter comme une victime : être victime est un vrai statut qui permet de se faire apprécier en racontant les derniers méfaits du bourreau.

- ça permet de ne pas se poser de questions sur sa propre vie : on n'existe qu'à travers le bourreau. Quel meilleur alibi pour ne pas regarder sa propre souffrance ? Pour ne pas s'occuper de soi ? Pour s'ignorer totalement en tant qu'être humain ?

- on a peur de la solitude : oui, le PN reste mais il peut aussi partir du jour au lendemain. A mon avis, rester avec quelqu'un d'aussi déloyal quand on a peur de la solitude, c'est comme poser un pansement quand il faudrait des points de suture.

Voilà en gros, les avantages à rester une fois qu'on a ouvert les yeux sur la personnalité toxique. Je n'ai pas inclus le confort matériel mais il peut aussi intervenir. A vous de voir ce qui vous retient. L'avantage principal, c'est que vous savez qu'il ne faut vous attendre qu'au pire. En cela, le PN est prévisible.
# 15/11/2014 à 18:40 Emma
Merci scarlett pour ce récit plein de bon sens. Je pense en effet que ce qui me retient est un mélange de toutes les choses que vous devriez si bien précédemment. Je suis surtout usée et fatiguée de toutes ces ruptures et ces reprises. À chaque fois un demanagement, on dérange les parents et les amis. Puis quelques mois après personne ne comprend que je retourne avec lui.

Aujourd'hui ce fut une journée terrible, il m'a embrouille l'esprit avec une conservation paradoxale dont lui seul à le secret et il maîtrise à la perfection.

Il m'a dit être trop négative dans ma réponse, il me parlait de son fils qui a moins de capacités que sa fille. Je lui ai dit que selon moi il faut l'encourager mais c'est tout mis à part ça chacun est différent. Il est alors entrer dans une colère monstrueuse. Selon lui je n.ai rien compris , je suis une idiote, une imbécile. J'ai trop l'esprit de contradiction. Pourtant j.ai simplement répondu naturellement. Bref de toute façon , je pense que quelle que soit la réponse j.ai tords. Je dis blanc il faut dire noir et je dis noir il faut dire blanc.

Et demain monsieur à des invités , je dois donc faire le ménage et la cuisine seule ce samedi soir. Pendant ce temps , il prends du bon temps avec sa famille chez ses parents.

Il m'a menacé à nouveau de rompre ( chaque année ou presque il me quitte en octobre puis revient en décembre ). Il me dit que je dois me préparer à la rupture bla bla

Puis comme une idiote je pleure, jem'exxuse et je lui promets de faire des efforts. Mais des efforts sur quoi ? Que puis je faire de plus ? Je suis déjà quasiment à ses ordres, mais ça ne lui suffit pas il veut mon âme je pense !

Je suis si triste , si démoralisée. Pourtant depuis quelques mois ça allait pas si mal alors je commençais à me dire que ça pouvait changer. Puis la à nouveau il redevient le monstre sans aucune empathie , avec cette haine et cette envie de me détruire.

Je suis dans une impasse totale. Car je n.ai malgré tout ça même pas la force ni la rellee envie de le quitter.

Il est comme une drogue et sans ma dose je suis trop mal.

Emma.
# 16/11/2014 à 13:22 Scarlett (site web)
Bonjour Emma

Vous le dites bien dans votre dernière phrase "Il est comme une drogue et sans ma dose je suis trop mal". Un PN agit sur le cerveau comme une drogue dure et comme pour toutes les addictions, seule la volonté peut permettre de s'en sortir. Vous aurez peut-être le déclic un jour, je vous le souhaite.

Pour ce qui est des conflits, ils sont volontairement provoqués uniquement pour vous mettre à terre. Vous l'avez bien compris, quand votre compagnon veut sa dose d'émotion (de votre part), quelle que soit votre réponse, vous aurez tort. Sa colère est feinte également parce qu'au fond, il se fiche pas mal du sujet de la conversation.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×