des doutes constamment...

Auteur  
# 14/09/2011 à 21:41 alicia
,temoignage supprimé à la demande de l auteur
# 16/09/2011 à 08:19 Victime
Bonjour Alicia,

J'ai lu ton histoire. Il me paraît être un manipulateur, le fait de partir, te laisser sans nouvelles, revenir, les piques même si elles ne sont pas directement insultantes (j'ai connu ça). Son état était peut-être du à la consommation de drogue mais peut importe. Dans la presque totalité de cette histoire, il ne te respecte pas, il part et revient à son gré. Tu as tous les symptômes de la personne manipulée, tu as pris la bonne décision en rompant. Le fait de vouloir l'excuser, d'avoir un grand vide, de te poser la question de savoir si toi même tu es une manipulatrice est vraiment commun à chacun de nous. Tu dois tenir bon, c'est le chemin que nous avons tous emprunté, des crises d'angoisses par le manque du manipulateur, la torture constante de l'esprit, l'impression d'être nous même un(e) manipulateur/trice. Le ressenti est très très fort au début, une vraie spirale qui donne l'impression de ne pas sen sortir, ensuite petit à petit cela s'atténue. Il faut vraiment faire un grand travail sur soi. Au minimum un an pour se sentir détaché (mais il restera encore des symptômes qui disparaîtront par la suite). Ma plus grande crainte est aussi d'être manipulateur moi même alors je questionne (discrètement), j'interroge. Je crois que l'esprit n'arrive pas à comprendre et qu'il rejete la faute sur soi même.
Tient bon, tu es sur la bonne voie, ceux qui en sont sortis sont passé par les mêmes stades que toi. Si tu as la possibilité de noter ce que tu as vécu de façon à ce qu'en cas de doute tu puisses avoir les preuves évidentes...
Prends aussi le temps de faire des choses que tu aimes, je me trompe peut-être mais je pense que être bien avec quelqu'un ça libère des endorphines dans le cerveau et qu'il s'agit d'une drogue (pas dans le sens négatif évidemment
), stopper la relation nous met dans un état de manque. La pratique d'une activité sportive ou créative permettra de remplacer cet effet, ça à l'air un peu tordu mais ça fonctionne. De plus tu auras encore plus de raisons d'être fière et donc moins cette idée dévalorisante de toi.
Courage tient bon, surtout ne plus lui répondre, couper tout contact est vraiment important et même lorsque tu te sentiras beaucoup mieux (parce que ça va arriver si si !) ne prends aucun risque, laisse le pour ce qu'il est.
Courage ! Et donne ne nous de tes nouvelles
# 16/09/2011 à 16:07 alicia
merci pour ta réponse, ça fait du bien d'être entendu. c'est moi qui partait à plusieurs reprises, je coupais directement les ponts parce-qu'il me rendait "folle", c'est pour cela que je me suis posée la question si c'était pas moi la manipulatrice, j'attendais des réponses qui ne venaient jamais. ses silences étaient très lourds et pesants, pour avoir une réponse parfois je devais lourdement insister. c'est pour cela que je suis souvent partie et malheureusement revenue ! j'étais dépendante de lui. je suis encore revenue là. et il ne m'écrit pratiquement plus, ne laissant pas de traces écrites parce-que c'est dans un de ses écrits que j'ai compris qui il était. il s'est toujours abstenu de m'écrire mais ne vois pas de problème à ce qu'on se revoit. je tiens bon mais l'emprise a été énorme ! je fais du sport, je m'occupe de moi et je sors petit à petit de tout ça mais c'est très long et parfois je replonge comme une drogue... c'est parce-que j'allais beaucoup mieux que je l'ai recontacté mais c'était pas le truc à faire. après j'ai été mal mais je pense que ça m'a aussi aidé quelque part à vraiment réaliser mon état. je m'accroche à tes derniers mots comme quoi un jour je me sentirais mieux. ouf ! ce jour là, je crois que je serais enfin libérée, j'ai déjà commencé à noter tout ce qu'il m'a fait et quand j'ai des doutes, je relis tout ça et je me dis que oui c'est vrai, il n'a pas été gentil et respectueux.
merci !
# 19/09/2011 à 08:21 Victime
Bonjour Alicia,

Je crois que tous ceux qui ont été pris par un manipulateur ou une manipulatrice comprennent très bien l'envie de 'replonger' nous y sommes tous passé, c'est presque un passage obligé, alors ne culpabilise pas sur ce fait, accepte le, tu as replongé, plusieurs fois et bien c'est fait, à présent tu as vu ce que ça donnait...mais tu as et auras encore des, envie de replonger mais chaque fois la raison de ne plus le faire viendra grandissante, ta petite voix qui se fera de plus en plus grande, et tu auras un vacarme dans la tête avec d'un côté la raison et de l'autre l'envie...c'est complètement normal et pour moi c'est la phase de guérison (si je me trompe que d'autres me reprennent !). Très bien d'avoir noté, relis tes notes, complète les, tu verras que tu arriveras à des déductions. Je persiste et signe tu te sentiras mieux, d'ailleurs, regarde déjà à présent, fait le bilan, tu souffres de son abscence mais il y a déjà certainement une partie de toi qui est soulagée. Tes angoisses vont aller grandissantes pour s'atténuer de plus en plus...mais ce n'est pas ça le plus important...tu vois cette lumière qui t'a dictée la bonne attitude, c'est la certitude d'avoir fait le bon choix, de ne plus vouloir te laisser écraser, humilier, délaisser. Parfois cette lumière vacille par l'envie de le recontacter mais accroche toi à elle car tu as mille fois raison, le reste n'est qu'habitudes, et illusions qui vont partir petit à petit.
Il m'est arrivé de rester prostré de longues minutes durant ma phase de raison, paralysé car dans la tête tout s'affrontait, je devais lutter pour rester déterminé, mais à chaque par après je me sentais un tout petit peu mieux, j'ai remarqué mes améliorations et ça m'a donné le courage d'affronter les épreuves suivantes. Je t'assure qu'au bout tu en tires une grande expérience positive et valorisante mais il faut du temps et il faut te l'accorder, accepter que tout ne se fasse pas très vite. Ouvre grand ton sens de l'introspection, détecte chaque petite chose qui va mieux, grandit les, réjouit toi sans limites du moindre progrès. Crois moi, tu seras fière de toi.
Tient nous au courant, n'hésite pas à poster, il y aura toujours quelqu'un pour te lire et te répondre.
Courage !!!
# 20/09/2011 à 14:04 alicia
bonjour à toi, et merci beaucoup pour tes mots qui m'ont fait beaucoup de bien. tu sais trouvé les bons mots pour apaiser. envie de replonger comme une drogue et puis d'un coup cette alerte qui m'arrête. parfois je rêve de lui et puis stop je reviens à ce qu'il m'a fait et dit. l'autre soir, j'ai rêvé qu'il habitait à côté de chez moi et que je passais devant chez lui, je me suis arrêtée, j'ai regardé sa voiture garée, les fenêtres et je suis rentrée chez moi.tu vois il est toujours présent mais je ne me suis pas arrêtée.

tout ce que tu dis là, je l'ai vraiment senti comme mes mots.
"tu vois cette lumière qui t'a dictée la bonne attitude, c'est la certitude d'avoir fait le bon choix, de ne plus vouloir te laisser écraser, humilier, délaisser. Parfois cette lumière vacille par l'envie de le recontacter mais accroche toi à elle car tu as mille fois raison, le reste n'est qu'habitudes, et illusions qui vont partir petit à petit".
je devais lutter pour rester déterminé, mais à chaque par après je me sentais un tout petit peu mieux, j'ai remarqué mes améliorations et ça m'a donné le courage d'affronter les épreuves suivantes. Je t'assure qu'au bout tu en tires une grande expérience positive et valorisante mais il faut du temps et il faut te l'accorder, accepter que tout ne se fasse pas très vite. Ouvre grand ton sens de l'introspection, détecte chaque petite chose qui va mieux, grandit les, réjouit toi sans limites du moindre progrès. Crois moi, tu seras fière de toi."
"Tient nous au courant, n'hésite pas à poster, il y aura toujours quelqu'un pour te lire et te répondre".


c'est un message très positif, la "lumière" je l'emploie souvent ce mot, qui m'a guidé , je dirais mon instinct, mon intuition, ma petite voix que j'écoute maintenant toujours , et je lui fais confiance autrement dit je me fais confiance, je suis convaincue que j'en sortirai grandie, je le sais parce-que déjà je sens des mieux, un indice. avant j'étais fermée avec les gens, méfiante, je ne laissais pas beaucoup de monde rentrer dans mon monde et maintenant petit à petit je laisse tomber mes défenses , de plus en plus et je vais + vers les gens, avant je faisais pas beaucoup d'effort ou alors je mentais pour ne pas avoir à les voir parce-que je me disais que ça servait à rien, maintenant je me force, je m'ouvre. et tant pis si ces gens sont de prime abord pas comme j'aimerais qu'ils soient, parce-que j'aime les gens qui me passionnent il sont intéressants à leur manière, les moments sont sympas. j'aime aussi beaucoup la solitude, le silence et c'est en étant seule que j'ai peu mieux voir les choses, les analyser; je suis sûrement plus tolérante et j'accepte les autres. c'est drôle parce-que vu cet histoire je pourrais me protéger encore plus mais je me suis aperçue d'une chose, + on met des défenses + on est malheureux ou pas bien. et + on lâche prise + on est de mieux ne mieux, j'apprends mes limites, à ne pas me laisser envahir, avant on le sentait d'ailleurs encore un paradoxe + les gens sentent qu'on les évite + ils insistent ! maintenant je dis les choses simplement et j'ai moins peur, c'est la peur qui me paralysait tout le temps. je n'ai plus trop de culpabilité et ça c'est vraiment nouveau, j'ose dire, à ma mère, qui a été trop envahissante et manipulatrice sûrement aussi (j'en suis certaine), je m'accepte comme je suis et si je déplais tant pis j'aime pas compagnie à moi toute seule :) et le regard des autres n'est plus si important. j'y vais petit à petit mais tout ça est très positif pour moi
vraiment merci et je t'embrasse !
# 21/09/2011 à 08:01 Victime
Alicia,

La culpabilité est paralysante, je crois que les piégés des manipulateurs en sont tous conscient et on 'trop' de conscience. C'est ici une expérience douloureuse mais presque nécessaire pour arriver à mieux gérer cette conscience, lui donner une dimension qui nous rende heureux mais ne nous écrase pas, qui arrivera à nous faire comprendre que 'qui aime bien châtit bien'. ALors par la suite nous savons profiter de notre générositer sans perdre notre caractère. Si le tient est de pouvoir rester seule de temps en temps et bien que ceux qui t'aiment le comprennent et s'ils ne le font pas qu'il n'y ai pas de mauvaise conscience à leur faire comprendre et s'ils sont choqués, tu n'auras pas à t'en vouloir car fidèle à toi même et surtout à eux d'avoir l'ouverture. Et si tu déplait ? Et bien je dirais que ne peux pas plaire sur tous les points alors il faut s'accepter des points qui déplaisent aux autres (mais qui plairont à d'autres), c'est ça être entier(e), aux moins les limites marquées ils sauront clairement quels sont les terrains à ne pas aborder ou le moins possible pour te respecter mais au moins ils sauront que tu as ton caractère qu'ils ne te modèleront pas à leur façon et ça...ça force le respect.
ce que j'ai aimé dans ton dernier post, c'est le 'Je m'ouvre, tant pis s'ils ne sont pas comme tu le penses'... Sache qu'il y a du bons dans presque chaque personne et qu'on est pas obligé d'être un ami intime avec chacun non plus, ce qui fait que tu peux accepter quelqu'un qui a des défauts mais qui présente aussi des qualités. L'amitié ultra sincère ne sera réservée qu'à 1 ou 2 personnes dans ta vie (enfin c'est mon opinion), le reste ça sera de l'amitié, parfois un peu superficielle mais qui apporte aussi de la joie, le tout est de le savoir et ne pas en 'exiger' trop quand il est évident que ce n'est pas profond. Tu as une grande force supplémentaire, du fait de ne pas être trop gêné de la solitude, tu pourras être plus résistante lorsque tu diras non à une demande qui ne te convient pas, le faire avec le sourire, et si la personne ne l'accepte pas...tu ne seras pas malheureuse d'un peu de solitude.
Surtout continue à t'ouvrir, souris, fait la part des choses, ne t'emballe pas trop vite à vouloir une amitié sincère, si tu as déjà un sourire de la personne en façce ta journée est gagnée.
Et quand à ton manipulateur, tu vas le laisser de plus en plus sur le côté, lorsque tu auras retrouvé encore plus de confiance en toi et que tu auras pu comparer une amitié simple à celle de ces narcissiques qui compliquent tout.

Tient nous au courant, les forumeurs ont besoins d'avoir des témoignages, ça les aide j'en suis convaincu.
# 05/10/2011 à 19:00 alicia
bonsoir ! et merci pour cette réponse, le site était en pause, ces dernières semaines j'ai l'impression pas pu retrouver le site.
j'avais une question à te poser. tu sais cet homme m'a balancé des phrases comme si il se dévoilait un peu. et je me demandais alors pourquoi il faisait en sorte de se dévoiler ? pour me mettre sur une piste ? or les manipulateurs ne se dévoilent jamais il me semble. par exemple il s'identifiait à des personnes fictifs de film. ces personnages étaient toujours avec 2 personnalités, très inquiétants et puis d'autres phrases aussi. pourquoi cette attitude ?
je fais court , j'aurais plus le temps la prochaine. bises à toi et encore plein de merci pour ton soutien virtuel !
# 06/10/2011 à 08:41 Victime
Bonjour Alicia,

L'hébegeur de site à fait une mise à jour de sa version et le site a été indisponible, des liens ne sont pas encore rétabli, j'ai écris pour leur signaler, mais je pense que c'est le webmaster qui devrait leur faire la remarque.
Je ne sais pas ce que tu entends pas balancer des phrases, sont-ce des insultes ou te parlait il de lui ?
Les manipulateurs se découvrent, en tout cas la mienne la fait, et j'ai lu beaucoup d'articles qui le disent aussi. En fait il ne se découvre pas tant que tu ne te rebelles pas, tant que tu assouvis ses besoins énormes de t'écraser, mais une fois que tu lui fait des reproches, là s'enclenche sa véritable personnalité, il te parlera de lui du mal que tu lui fait mais rarement de toi, ensuite il reviendra vers de bons sentiments pour repartir ensuite dans ses demandes toujours plus soutenues de l'impossible. Je crois que justement ils se dévoilent parce qu'ils/elles ont une opinion tellement haute d'eux mêmes qu'ils pensent pouvoir se permettre tout, qu'en tant que petit verre de terre tu n'as pas la possibilité de comprendre, que tu es juste là pour faire ce qu'il te dit parce que lui sait ce qui est bon ....pour lui et rien que lui(évidemment).
J'ai aussi eu l'impression que ma manipulatrice s'identifiait à des personnages de feuilletons qu'elle regardait...c'est peut-être encor un poin commun entre eux. J'ai lu qu'ils n'avaien pas de personnalité véritable alors peut-être empruntent-ils ce qu'ils n'ont pas ?!
Je ne connais pas ton manipulateur, mais il me semble qu'il y a encore beaucoup de points commun avec la mienne (beurk ça me répugne d'utiliser le possessif dans ce cas ci). Lors de nos discussions, il lui arrivait (de plus en plus souvent) de me dire qu'elle se sentait vide, seule, que sa vie n'avait pas de sens, que personne ne l'aimait, enfin bref des tas de choses qui se rapprochent de ce qu'en disent les psy. J'ai pensé par après que c'était peut-être une mise sur la piste de leur état, de ce qu'elle ressentait vraiment (alors que je donnais le maximum), ça m'a malheureusement donné l'envie de rester auprès d'elle pour essayer de changer ça, mais c'est un puit sans fond, tout ce que tu apportes est englouti et ne résous rien. Par après j'ai compris qu'il s'agissait encore d'une stratégie pour faire vibrer la cordre sensible de l'abandon.
Voici encore un lien, qui si tu ne connais pas pourrais peut-être t'aider, là j'ai vraiment compris qu'ils étaient vides, sans sentiments, de plus ils expliquent la différence entre un schyzophrène et un manipulateur narcissique, ce n'est pas du tout la même chose !
Si c'est un manipulateur narcissique tu dois arriver à te dire que TOUT, ABSOLUMENT TOUT ce qu'il fait c'est pour lui et rien que pour lui. Même s'il t'apporte du bonheur un court instant c'est pour pouvoir réclamer son dû sans avoir l'air de mendier, sans avoir l'air de supplier.
Merci pour tes encouragements, je me suis un peu investi dans ce forum, ça fait partie de ma récupération de moi. J'ai besoin de me revaloriser et aider les autres, si peu que ce soit, est très important (après avoir entendu que j'étais un bourreau, un sans coeur...).

http://violence.morale.over-blog.com/article-la-communication-perverse-60953568.html
# 07/10/2011 à 12:33 alicia
je pensais que tu étais une femme ... ça ne change rien mais je suis surprise. je connais le lien que tu donnes, c'est parlant et très instructif. j'ai tendance parfois à "oublier" tout ça, c'est drôle, il faut toujours relire pour se dire "oui c'était exactement comme ça que ça c'est passé" la tendance humaine c'est de se protéger et du coup d'éloigner le plus possible ce qui fait mal. et quand je relis c'est comme une piqure de rappel. surtout là, sur le lien quand il parle de communication qui n'en ai pas une, c'est fou comme c'est ça.. des phrases pauvres, sans véritablement de sens, un écran de fumée pour m'embrouiller encore plus, me priver d'informations réelles, combien de fois je lui ai demandais des explications et tu sais ce qu'il me répond ? "tu sais bien que je ne sais pas exprimer ce que je ressens" parfois j'en ai encore envie de pleurer tellement je vois que c'est si banal comme processus, comme schéma, comme tant de gens plongent avec le même type d'individu, même pas original, juste très faible et comme j'ai été si naïve, j'avais une personnalité si pauvre en face de moi et je me rendais pas compte de tout ça. je suis désolée de le dire ainsi mais j'aurais préféré un homme hautement intelligent tu vois , au moins je me serais soulagée en pensant qu'il était plus intelligent que moi mais là ça n'a pas été le cas, c'est un pauvre type et moi j'ai marché à fond. Je ne peux pas tout dire sur le forum, car certaines phrases sont vraiment personnelles et j'ai parfois peur que "l'autre" ne tombe sur ces messages. si tu avais un mail je pourrais t'en parler si tu veux bien sûr mais je vais te donner quelques exemples.
quand je me suis rebellée, quand j'ai commencé à être en colère, là il a réagit. et m'a dit "j'espère que je ne serais pas une merde la prochaine fois..." tu sais à te lire parfois j'en ai des frissons, car cet homme s’identifiait aussi à des personnages de fiction ! si je pouvais te dire lesquels tu ne serais pas étonnée et pourtant moi j'ai mis des années en m'en rendre compte !. et pour le non verbal, encore je confirme et quand je lui dis "les gestes sont plus parlants que les mots" il me répond "je suis d'accord avec toi c'est pour cela que je ne peux pas mentir puisque je ne parle pas !" (ben oui justement tu mens avec ton comportement) , c'était suite à l'accusation que je lui ai avais faite comme quoi il m'a vait menti et ça depuis longtemps. c'est là qu'il a réagit très vite (par mail) alors que d'habitude ses réponses je les attendais pendants des jours voir des semaines ! et il évitait de parler de lui vraiment. comme l'année dernière où je lui avais écrit un long mail sur moi, il me répond 2 mois après en reprenant le mail mais on ne répondant pas du tout. il m'a écrit pour me dire "j'espère que tu vas bien, moi ça va j'ai fait ça et ça, salut". l'irrespect le plus total. et moi je l'excusais TOUT LE TEMPS ! quel blaireau ce mec.
pou en revenir à ma question sur mon post d'avant, est ce qu'il fait exprès en se dévoilant. "plouc" (je vais l'appeler comme ça ) s'est dévoilé, déjà quand je l'ai accusé de mentir il m'a dit que si il avait voulu être pervers je m'en serais pas rendue compte. énorme non ? j'en avais déjà parlé ici mais en y repensant je me dis mais il se livre complètement là, j'ai jamais parlé de perversité moi... dernièrement également, toujours cette phrase, "tu sais que je n'arrive pas à exprimer blablabla" . il coupe tout. il répond à côté.
j'ai pas mal de colère parfois encore mais j'ai avancé. comme ta manipulatrice (trouve lui un pseudo bien nul et dévalorisant ça fait du bien alors que là c'est toujours la manipulatrice et la victime). il se dévalorisait parfois, je suis un merde, je vois personne, etc.. mais dernièrement ça allait mieux. et me disait qu'il était bien, il était positif alors je me demande si "plouc" (mdr) commence à guérir, est ce possible ?
à +
# 07/10/2011 à 12:46 alicia
j'ai oublié de te dire, je connais son entourage, ses amis, je connais particulièrement bien un homme qui le connait bien mais qui n'est plus ami avec lui depuis longtemps. Il ne l'aime pas, il dit de lui qu'il est "taré", il ne le sent pas. et pense qu'il a un sérieux problème mais ne sait pas lequel. il m'a dit de lui qu'il était un homme compliqué qui a pu avoir des comportements "bizarres " ou incohérents par le passé.il ne lui fait plus confiance et quand il parle de lui il dit "c'est un connard".
ensuite concernant la différence entre schyzo et MP, je lirais l'article plus en détail. parce-que je me suis demandée si il n'était pas schyzo (toi aussi ?).
et concernant les amis justement , pourquoi ses amis ne se rendent pas compte de son état ? moi je m'en suis rendue compte parc-que nous vions une relation intime mais les autres. "plouc" un jour, m'a dit qu'il avait revu un de ses amis (que je connais aussi) avec lequel il avait été en froid pendant 1 ans. pourquoi être en froid, moi même je suis passée par ces périodes là. cet homme se retrouvera seul, comme il est maintenant , c'est tout ce que je lui souhaite.
# 07/10/2011 à 15:39 Victime
Alicia,
C’est absolument affolant, ces mots sont sorti tels quels de la bouche ma manipulatrice : « Je me sens nul » ; « j’ai raté ma vie » etc..tant de choses dévalorisantes. Je lui montrait la réalité qui n’était pas du tout celle là. Mais pour moi non ce n’est pas qu’il est en train de guérir, je dirais plutôt qu’il essaie de s’apitoyer pour toucher la corde sensible et espérer un retour en arrière. Elle m’envoyait des mails et des sms qui me montraient à quel point elle était désespérée (j’ai d’ailleurs du changer d n°). Quand j’ai couper les ponts nous sommes restés un an sans contact et quand elle a repris elle jouait celle à qui tout réussissait, tout allait bien, elle avait fait tout ça pour mon bien et trouvait que c’était mieux comme ça mais voulait garder un contact priviligié…Elle m’a fait l’étalage de tous contacts, me montrant à quel point elle était sociable (ça elle le faisait déjà avant). Donc non il ne guérit pas, tout la mienne ne guérit pas, ils simulent parce que se doute que le temps joue en leur faveur, comme tu dis on se protège en oubliant…
Non je ne me suis pas demandé si elle était schyzo mais je me suis demandé si elle n’était pas dépressive. Ah oui, elle disait savoir résister à des douleurs intenses mais c’est incroyable le nombre de fois où elle ne se sentais pas bien quand je contrariais ses plans…
Ce qu’il fait pour l’instant c’est coller à tes attentes, tu lui reproches de ne pas être ‘normal’, d’être asocial..et bien il va te dire qu’il se crée des liens…pas plus difficile que ça…
Voici une adresse email contremanipulateur yahoo.com, si tu veux envoyer un mail pas de soucis
Courage tient le coup.
Victime !
# 23/06/2012 à 16:21 alicia
est il possible de supprimer tous mes messages sur ce fil "des doutes constamment " ?
merci !
# 08/11/2012 à 11:16 Virginie
Bonjour,

C'est dingue comme toutes ses histoires ou d'où moins certains faits se rapprochent de la mienne, à un point que vous n'imaginez pas.

Quand vous parlez de schizo, de dépression etc. et encore pire, qu'il faisait son "calimero", c'est un terme que j'utilise régulièrement. Il fait son caliméro, des fois en me disant qu'il en a marre de la vie, quelle vie de merde etc. tout ça pour avoir ce qu'il veut, me manipuler.

Le pire pour ma part, c'est que je vois clair mais qu'il m'est encore difficile de prendre la résolution de tout quitter, de le quitter...

Suis contente pour vous, car vous semblez en être sortie, même si vous ressassez encore les faits. Y a rien à faire, nous en sortirons marqués à jamais.
# 08/11/2012 à 18:24 emilie
Coucou Virginie,

Combien de fois aussi, j'ai pu le dire "il fait son calimero", toujours en train de s’apitoyer sur son sors, toujours victimes, toujours marre de quelques choses.
Si vous n'arrivez pas à prendre la résolution de partir, c'est que vous n'êtes pas encore prête. Arrivez un moment, vous allez en avoir tellement marre, et vous serez tellement désespéré de son comportement que vous partirez. On ne peut pas supporter une vie complète, ou difficilement. Prenez votre temps, et partez après que vous jugerez que c'est le bon moment. Mais avant tout protégez vous.
Oui, nous sommes marqués à jamais, mais il faut savoir se reconstruire, et renaître de ses cendres
courage à vous
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×