écrire un livre

Auteur  
# 04/09/2012 à 13:11 lucie
bonjour,
j'ai été victime d'un pervers narcissique pendant 1 an, et j'ai eu du mal à le quitter et surtout à tourner la page, j'ai fais une grosse dépression et pour me sortir de cette spirale, je suis en train d'écrire un livre que j'aimerai publier pour les prochaines victimes, mais j'ai peur des conséquences, a ton le droit de publier un livre sur son pervers narcissique (bien sur sans le nommé et en lui changeant son prénom) ? merci
# 05/09/2012 à 07:45 Victime
Bonjour Lucie,

Excellente idée, il existe des livres de psychologues mais je ne pense pas qu’il existe des livres de témoignages en français.
Bravo pour tous le courage qui dont vous avez su faire preuve !
Pour répondre à votre question, je pense que le mieux est de parler avec la maison d’édition ou prendre un conseil d’avocat. Peut-être qu’il est possible de publier sous un patronyme, de cette façon vous rester anonyme ainsi que le personnage de votre livre.
Je suis incapable de vous donner une réponse exacte, peut-être d’autres forumeurs ont déjà fait l’aventure et pourrons vous apporter des réponses.
Ne lâchez pas votre projet, et je vous souhaite qu’il rencontre vos attentes.
Amicalement.
Victime.
# 05/09/2012 à 11:53 lucie
merci pour votre réponse,la maison d'édition que j'ai choisi ne peut pas me fournir de renseignement, je prendre rendez vous avec un juriste
# 05/09/2012 à 19:46 lucie
je précise également que mon livre sera gratuit, je ne veux pas me faire de l'argent je veux juste que les victimes se sauvent au plus vite de cet enfer et voit qu'on peut s'en sortir même si il faut passer par une période très difficile, et aussi que le pn voit la souffrance et la douleur qu'ils peuvent faire (même si je sais très bien qu'ils vont continuer et qu'ils sont heureux à faire le mal). ps: et même pourquoi pas mettre en format pdf sur la toile ou sur ce site
# 18/09/2012 à 10:08 lucie
pour info, c'est possible d'écrire un livre mais il faut changer tout les prénoms, changer toutes les activités qui pourrait conduire à lui, et changer tout les lieux ou ne pas donner d'indication temporelle. bon courage à tous
# 21/09/2012 à 16:59 mimie
Bonjour lucie, Je pense que c'est bien de vouloir ecrire ce livre. En aidant les autres qui vont forcément se retrouver dans vos écrits car les gros traits du manipulateur, se ressemblent tant dans chaque histoire( souvent l 'on en croit pas ses yeux tant c'est frappant), vous ferez une sorte de exutoire, viderez votre sac et serez libérée de ce mal qui vous a rongé. Le manipulateur lui jetteras ce livre aucune chance pour qu'il le lise ; il ne se remet jamais en question.... et bravo de vous en être sortie..!
# 22/09/2012 à 21:14 lucie
merci pour votre message mimie, oui je voulais ou je veux (je ne sais pas encore) lui mettre une copie de mon livre dans sa boite aux lettres mais je crois que ce n'est pas la peine, enfin j’espère que quelques PN liront mon livre (je suis encore rêveuse et fleurs bleu je crois mais bon). Sinon oui je m'en suis sortie mais j'ai encore des bas parfois avec de grosse crise d'angoisse mais je vais guérir, il faut du temps sinon j'aimerai aussi que les victimes en lisant mon livre décident de fuir, loin, qu'ils coupent les ponts et se reconstruise même si c'est difficile quand on a perdu la confiance en soi. mon livre est parti en impression ... une page qui se tourne et une autre va s'ouvrir
# 16/10/2012 à 19:50 michel
Bonsoir, votre aventure m’intéresse, j’ai vécu avec une manipulatrice perverse pendant 25 ans, actuellement j’ai entamé une procédure de divorce et une pour spoliation de mes biens, je prépare aussi un dossier pour internement abusif en HP. Depuis 6 mois je prépare la récapitulation de mon histoire, afin d’en faire un livre. Si vous pouvez me donner quelques conseils, ils seront bien venus, j’envisage de prendre l’aide d’un professionnel pour la rédaction, ou plus précisément la mise en forme. Votre livre m’intéresse ou est-il possible de se le procurer.
# 29/10/2012 à 20:52 Gaëlle
Bonjour,
J'ai vécu avec un manipulateur pervers pendant 12 ans. J'ai eu 3 enfants. Pour eux, j'ai tout supporté : de la violence psychologique à la violence physique, de l'isolement familial à l'isolement social, jusqu'au jour où j'ai réalisé que j'allais mourir (ma personnalité d'une part, et sous ses coups d'autre part). Je suis partie. Plus tard, j'ai voulu refaire ma vie, et j'ai demandé la garde exclusive de mes enfants (avec leur père, nous étions en garde alternée après le divorce). La justice m'a retiré mes enfants sous le prétexte que mon nouveau mari exerce un travail soumis à des mutations fréquentes, et que cela ne permettrait pas aux enfants de vivre dans un cadre stable, que cela les perturberait.
J'ai plongé dans la dépression à la réception du jugement. Pour m'en sortir, et tenter d'y voir clair, j'ai écrit un livre, le livre de ces 12 années d'enfer terminées en apothéose par la perte de mes enfants. C'est en écrivant ce récit que j'ai découvert quel personnage était mon ex-mari.
Mon manuscrit est actuellement en lecture chez plusieurs éditeurs et j'espère qu'il sera accepté.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×