Est-il un manipulateur ou...???

Auteur  
# 24/08/2011 à 14:26 pouchie
Bonjour à vous Tous!!!

Non non ma question n'est pas ironique ;-)

J'ai lu beaucoup de vos témoignages et "mon cas", ressemble héls à tous les autres!Et ça fait du bien de voir que nous ne sommes pas fous!!!

C'est un ex qui ne me lâche plus (or, il sait, que je ne lui offrais que de l'amitié car je suis en couple), comme vos "cas", il ment, il est toujours dans des messages ambigus, il peut se montrer odieux, et puis adorable, il part, il revient,...je lui ai prêté de l'argent, il est narcissique, ne tient pas ses promesses,etc.

Mais, là où je me pose une question qui diffère un peu de vos vécus, c'est que mon manipulateur:
-ne me reproche pas souvent les choses,
- me met sur un pied d'estal terrible (alors qu'à vous lire ils sont cassants), mais il est dans une situation précaire (dans laquelle il s'est mis seul, et dont la cause diffère avec le temps (bizarre, vous avez dit bizarre?...
- me remercie pour tout ce que j'ai fait pour lui,
- ne me casse pas publiquement, que du contraire!Et ses méchancetés il les justifie en me disant que c'est pour le dégouter de lui et nous séparer pcq il est un boulet, et...qu'il n' a rien à se reprocher (typique n'est-ce pas!)!

Puis, il revient! L'argent, je ne lui réclame pas, pour ne pas qu'il ait une emprise sur moi et étonnamment c'est lui même qui me rappelle qu'il doit me rembourser (mais va-t-il le faire?)!

Dès qu'il disparait, je sais qu'il mijotte un coup pour mieux revenir!Je le nie, sur base de vos conseils, ou un message poli sans reproches, neutre, pour éviter sa colère...mais des doutes subsistent, sur son attitude, je suis seule à le vivre, comme vous je n'en parle pas autour de moi, je me fie à mon instinct et à mon sens de l'observation, mais, je sais que je suis une proie...vos avis, des conseils, tout me ferait plaisir!Courage à Tous, pcq nerveusement, on peut dire qu'il nous faut une solide résisitance!Merci!!!
# 25/08/2011 à 09:38 Victime
Bonjour Pouchie,

Ca paraît singulier en effet, mais j'ai vécu la même chose. Elle me plaçait sur un pied d'estale, me faisait des tas de compliments, m'admirait même, était toujours très gentille en public (sauf une fois où elle m'a mis la honte devant des amis, mais ce n'est arrivé qu'une fois). Par contre, elle s'est servie exactement de la même excuse que ce que tu as entendus, elle s'est montrée odieuse (quand nous étions seuls), me harcelait, revenait toujours sur des choses qu'elle amplifiait, me poussait à bout, et malgré mes demandes pour arrêter, elle se calmait mais revenait en force - le chaud et froid -
Le jour où ce fut trop, elle me donna la même explication, à savoir qu'elle avait fait ça pour m'éloigner d'elle, pour que je ne puisse plus penser d'elle qu'elle pourrait être une bonne amie. En fin de compte, elle s'octroye le rôle de sauveuse, tu as probablement entendu des paroles comme 'tout ça je l'ai fait pour toi', 'Ce n'est pas moi mais j'ai été obligé', 'j'ai fait ça pour que tu ne me donnes pas toutes ces qualités que tu croyais voir en moi', etc...etc...
Ca a duré des années, mais s'est fourvoyée, j'ai fait celui qui ignorait certaines choses et elle a plongé à pieds joins dedans, j'ai découvert des mensonges, ensuite avec le recul j'ai pu analyser et je me suis rendu compte que tout son blabla ne tenait pas la route, que c'était tellement gros que j'y ai cru (ce n'est pas une légende quand on dit que plus le mensonge est gros plus il est facile d'y croire). Chaque chose est passée au détecteur et rien ne sortait avec de la logique. Tout comme toi, s'il voulait te laisser tranquille ou te dégoûter de lui, il dirait simplement 'au-revoir je te laisse', mais ce n'est pas assez 'show'. Il faudrait presque que derrière ce qu'il te montre tu te doutes des immenses qualités qu'il cache...et il n'y a rien, enfin si il y a des qualités, mais tout devant il y a ces incontrolables changement d'humeurs, ces réflexions qui blessent, cette impossibilité d'avoir une explication concrète et franche, tu sais ce genre de discussions qui font qu'une fois terminée, tu es fixée tu sais que l'erreur était passagère ou que c'est complètement terminé car les caractères trop opposés...et bien dans ce cas présent tu n'obtiens JAMAIS ça. Toujours les doutes, toujours la reprise de la signification des mots utilisés, toujours l'emploi des subtilités, ...
Je ne peux pas être sur à 100%, mais le fait que tu n'oses déjà pas faire quoi que ce soit de franc par peur d'éviter sa colère, ses remarques, etc...ça signifie déjà quelque chose qui n'est pas normal
J'avais peur de ses remarques aussi, de ses emportements,ohpaspeur physiquement, mais peur de répondre et de faire du mal, de faire plus que ce qu'elle me faisait, et surtout peur de faire de mon comportement naturel une victime...c'est ça le pire, quand tu réagis légitimement et que la personne en face se victimise, 'Mon Dieu qu'ai je fait, quel sadique je fais, je l'ai faite pleurer...', alors qu'il s'agit d'une juste défense, d'une juste réappropriation de son propre territoire. Que c'est après des mois, des années de patiente et après des avertissements clairs et gentils emplis d'espoir de compréhension de notre malaise que nous fixons une bonne fois les limites. Alors le manipulateur nous fait clairement comprendre que celui qui torture c'est nous, que lui ne fait que ça par sentiments...les siens peut-être, mais sans tenir compte des votres. A en venir à vous reprocher exactement ce que vous subissez de sa part.
Il y a ces 30 questions auxquelles tu peux te référer, mais d'une façon plus générale, si tu sens un malaise, si tu sens que c'est une relation très compliquée, et que tu manques d'air, de liberté de penser et de t'exprimer...tu as certainement affaire à un manipulateur...
As-tu eu des réponses du style 'Mais pourquoi te méfies-tu de moi ?', 'Tu peux me faire confiance', 'Tout est rentré dans l'ordre à présent', etc...

Bravo pour ton attitude, c'est la meilleure, rester neutre, ne pas répondre...
Tient nous au courant et surtout tient bon parce que même si ce n'est pas facile c'est vraiment la bonne façon de faire.
# 25/08/2011 à 11:10 pouchi
Je te remercie Victime!

On sent que ton vécu avec cette personne dut être terriblement éprouvant. Ma chance en te lisant, est de me dire que 300 km nous séparent et que je ne le vois jamais!

Tes mots tels que "show", "chaud-froid", "l'impossibilité d'avoir une discussion franche et concrète", "Ce n'est pas moi mais j'étais obligé"...sont tout à fait justes:voici à titre d'exemple les extraits de 3 messages sur 1 heure après un mois de silence de sa part (avant, je recevais 30 messages/jour) où tout y est, on voit la gradation:

"J'ai eu dur dans mon coeur en me retirant, mais c'était pour t'aider à avancer, te sacrifier au nom de notre symbiose ma B..."

"Sorry si j'ai dû couper les ponts de cette façon car tu dois avancer et j'étais une tarre. Maintenant tu m'as oublié et j'espère que tu vas mieux ds ton couple, j'en ai ch..car ce n'est pas ds ma nature d'être ainsi mais tu es la personne qui s'est le plus dévouée à mes problèmes et je te le dois à vie...(--> là on est tenté de croire à un mea culpa)

puis...roulement de tambour...

"c'est pour ça qu'il fallait que je fasse en sorte que tu sois dégoutée de moi"

"Je vais même te faire plaisir,si à telle date (sur un litige qu'il vit),ça ne se passe pas comme je le désire, alors, je plaque tout et le démon qui sommeille en moi ressurgira"
suite du message:

"Et tu peux me dire merci, ça ne t'écorchera pas la tête de t'avoir éloigné de moi pour que tu avances..."

"Mais ne te tracasse pas, puisque c'est ton désir, dès que je me casse la figure, je te tiens au jus, comme ça tu pourras jubiler..."

Voilà, un extrait! ;-)...je souris en l'écrivant, pcq je sais que j'ai le recul nécessaire mais, aucun être humain normal ne peut rester insensible à ces frappes. C'est un être violent.

Je suppose que ces extraits, ne surprendront pas les personnes qui sont malheureusement amenées à taper dans google " comment faire fuire un manipulateur et tomber sur des forums, qui nous aident franchement!Merci!

Tout comme toi, le puzzle de sa vie s'est mis en place avec le recul, à force de tout décortiquer...Il sévit sur internet (france, belgique, Suisse), faites attention les filles. Mais je sais que je suis celle qu'il veut le mieux "attacher" ou nuire, car je représente le miroir de son instabilité par ma stabilité.

Voilà, pq je n'ose pas rompre mais plutôt le lasser, j'ai peur de réveiller sa haine...il me fait peur.

j'ai donné son nom à 3 personnes, en leur disant, que si un jour il m'arrivait qlq chose, c'était X qu'il fallait trouver.
Victime, comment est partie ta manipulatrice?Combien de temps t'as-t-il fallu pour remonter?

Encore merci pour ton écoute...
# 26/08/2011 à 10:06 Victime
Bonjour Pouchi,

J'ai beau m'y être habitué à force de lire sur ce forum et beaucoup d'autres, j'en ai eu un choc en lisant tes SMS ! Le 'désolé j'ai du couper les ponts', 'c'est pour ça qu'il fallait que je fasse en sorte que tu sois dégoûté de moi'. Ce sont mots pour mots ces phrases. J'espère que tu ne m'en voudras pas, mais j'en suis même venu à penser que tu pouvais être elle qui postait un message pour me piéger...
je ne sais pas si c'est ton cas, mais j'avais pu expliquer combien son attitude m'avait blessée, elle ne s'est jamais excusée, mais répétait sans cesse, qu'elle avait été obligée, qu'on ne pouvait pas continuer comme ça (alors que je lui avais déjà demandé une dizaine de fois qu'on reste chacun de notre côté à ne pas nous faire du mal). Allant jusqu'à prétexter qu'elle avait joué un rôle pour pouvoir m'éloigner d'elle, que je ne la vois plus comme une personne idéale (alors qu'il y avait des mois que je lui avait dit que je ne la supportais plus!).

je t'assure tes phrases m'ont complètement retourné (et ça n'a rien de négatif rassure toi !), sont ils programmés de la même façon ? Incoyable.

Pour répondre à tes questions, ma manipulatrice est partie parce que j'ai mis le hola une bonne fois pour toute, je lui ai interdit de me contacter ou de chercher à me voir, elle a tenté plusieurs fois, je n'ai jamais répondu, au bout de quelques mois je n'ai plus eu de nouvelles. Ce n'était pas la première fois que je coupais les ponts, ça durait quelques heures au début histoire de décompresser à quelques jours puis un mois puis la cassure. J'ai du couper tout contact avec tous mes doutes, l'impression d'avoir été méchant, dans une totale incompréhension de la situation et donc sans saisir une raison de le faire...ma conscience me torturait, les premiers mois (disont 3 mois) ont été terribles, angoisses, battement de coeur, impression d'étouffer mais c'était déjà moins fort que lorsque nous nous voyions, je culpabilisais énormément. J'ai fais quelques manoeuvre très discrètes d'approche après m'être remis physiquement (le psychologique est venu bien après)...et oui les victimes reviennent vers leur bourreau ce n'est pas une légende. Elle a repris contact, je l'ai questionnée pour comprendre, évidemment aucune réponse véritable, même devant les preuves de certains faits, elle se cachait derrière ces phrases que tu as reçue en SMs, la différence c'est que j'étais prêt cette fois, j'ai tout noté, tout comparé, j'ai trouvé des mensonges...j'avais gagné...je m'explique, peut-être que ça pourra en aider d'autres.
pour couper la relation en toute bonne confiance il me faut une bonne raison,me faire du mal ne me suffisait pas vraiment. Une raison logique qui a fait son chemin et qui me donne bonne conscience. L'indécis ne me suffit pas, ses mensonges prouvés ont été ma planche de salut, j'avais la bonne raison.
J'ai continué les discussions, je ne donnais aucun renseignement me concernant ni aucun avis, je la jouais neutre. De fil en aiguille les discussions se sont montrées moins fréquentes. Je ne lui donnais aucun motif de s'intéresser à moi et lorsqu'elle me posait des questions me concernant je lui disait clairement qu'elle ne connaîtrait plus rien de moi. J'avais ma bonne raison de faire mon deuil, je l'ai fais, je n'ai plus de nouvelles mais si j'en ai, je conserve la même technique, poli, bref et calme, ignorant ses attaques, en cas de questions (parce que ça ils aiment : avoir besoin de toi pour un problème avec qui tu es la seule personne qui peut comprendre), je réponds que je n'ai pas d'avis, pas de réponse, bizarrement il n'y a alors aucune insistance.
Pour remonter physiquemnt (éliminer mes difficultés respiratoires, mes insomnies, mes angoisses), il aura fallu 5 mois, mais j'avais déjà des effets positifs après 1 semaine. J'dxplique dans d'autres postes, que ca partait et revenait mais la période entre deux devenait de plus en plus longues et toujours moins fort.
Psychologiquement, j'ai commencé à me sentir moi même après 10 mois environ. J'ai repris complètement le dessus après 1 an et j'en ai tiré le positif après environ 14 - 15 mois. J'y pense encore mais comme une victoire et surtout comme une expérience supplémentaire par laquelle je pourrais aider d'autres à éviter.
Je voudrais préciser que ce n'étais qu'une relation amicale...je n'ose imaginer le désastre au sein des couples...
Ce que tu fais es la bonne façon, il n'y en a pas de meilleure. Ne lui donne rien de toi, ne lui apprends rien. Ne répond pas à ses questions. Il se lassera, reviendra mais se lassera à nouveau.
De ce que tu as écris, c'est sans aucun doute possible un manipulateur narcissique.
Dans ton esprit, prends l'habitude de rire de ses messages, de te dire 'n'importe quoi', c'est très important, petit à petit ton cerveau enregistrera que c'est du délire, pas sérieux et ne mérite pas ton attention.
Courage, tient bon, tu as très bien fait jusqu'à présent, ne doute pas que tu es sur le bon chemin. Prends chaque petit mieux comme une victoire, enregistre la dans ta tête, n'hésite pas à comparer l'avant et le présent.
Change de n° de GSM si nécessaire, s'il arrive à te recontacter et te demande pourquoi tu réponds laconiquement : 'j'avais un problème'.
Pas de confrontation de face, ils adorent les discussions tordues.
N'hésite pas à poster encore et encore, aux moindres doutes, ou par fierté si tu as ressenti des progrès.
# 26/08/2011 à 12:01 pouchi
Merci à toi Victime!

C'est terrible, pcq tes demandes à son égard et tes réactions sont exactement pareilles aux miennes (chacun ds son coin sans se faire de mal,etc.)et les retours de l'autre pareils!

Je me réveille aussi quand tu te demandes s'ils sont tous programmés de la même manière!Et là, je me dis, WAOUW, tout compte fait, s'ils sont programmés de la même manière, on doit pouvoir les déjouer de la même manière...:-)OUF!
Je ne suis pas du tout vexée que tu aies douté de mon message en croyant que c'était elle!Je sais ce que c'est!
je te rassure, je suis une femme normale ;-)

Figure-toi qu'hier je me suis même dit que j'allais demander à l'admin du site de retirer ma transcription de ses sms, de peur qu'il les découvre!Et puis, je me suis dit que NON!il n'était pas si malin! Et que j'aiderais peut-être des gens par des exemples de ce qu'on peut recevoir comme haine, et que tout le monde ne semble pas être comme nous!Ca m'a fait mal de voir que j'avais réveillé en toi de mauvais souvenirs,c'est dire, s'il y a du boulot de reconstruction après avoir cotoyé ces manipulateurs. De mon côté, tout a commencé il y a un an...j'ai perdu pas mal de cheveux, comme toi des insomnies, et une obsession mentale, il ne quittait plus mon esprit, nuit et jour!je dois dire que désormais j'agis comme toi, du neutre, pas d'indice sur ma vie, je lui enlève toute (em)prise.C'est vrai qu'il s'éloigne. Je retiens aussi ton "je n'ai pas d'avis" à une demande de conseil qu'il implorerait!

Je n'ose pas changer de n° de gsm à ce stade, de peur qu'il sente que j'ai peur. Il n'a peur de rien!Et surtout...rien à perdre!Hier j'ai même changé son nom dans mon GSM ;-), il s'appelle "fourbe" désormais, comme ça, au moindre SMS, je me rappellerai de qui il est, et ne laisserai plus mon petit coeur plier.
Etrangement,tous mes proches me disaient "ce type je ne le sens pas", or, mes amis ne sont pas du genre à juger en vain et je ne leur racontais rien de ses méchancetés (trop honteuse de ma faiblesse). Mon déclic a été en lisant des témoignages sur des PN...Et tu vois, le doute a malgré tout subsisté vu que j'ai posté: "est-il manipulateur?". Ca m'a fait du bien qu'au lire de mes SMS, tu me le confirmes!Bon, maintenant, je sais qu'il sévit sur internet...

Tout comme toi, j'essaye de ne pas changer sur ma forme d'altruisme, et je te remercie de prendre ton temps à lire et écouter les gens avec attention!C'est rare...Quant à moi, c'ets une première, car je ne raconte jamais mes soucis d'habitude!Mais sois prudent(e), pour ne pas que toutes ces expériences que tu lis, ne te ramènes à réactiver ta souffrance!Mille merci pour l'aide que tu apportes, et après avoir lu plusieurs de tes témoignages, je dois dire, que tu as une vision très objective et claire qui nous apporte beaucoup!A mon tour de souhaiter de continuer à avancer et retrouver le sourire du recul!merci de nous rappeler qu'on n'est pas les seuls :-)
# 26/08/2011 à 16:16 Victime
Pas de soucis, je ne risque pas de replonger en lisant et participant à ce forum. Au contraire, j'y trouve des tas de choses qui me renforce dans mes convictions déjà très fortes.
Tu parlais de lui qui était présent jour et nuit dans ton esprit, ça m'est arrivé également, une véritable pollution intellectuelle, pour chaque chose que je voyais, que je pensais, que d'autres faisaient, tout me rappelait, mais petit à petit c'est parti, j'ai fait beaucoup d'activités de toutes sortes, sports, sorties, fait fonctionner mon cerveau sur d'autres choses et ça a porté ses fruits. Voilà peut-êre une possibilité...
Accorde toi la possibilité de ne pas être à 100% bien, d'avoir des moments très difficiles, il faut accepter pour qu'ils puissent passer, ils partiront.
De mon côté, elle n'était pas stupide, mais elle a fait des erreurs grosses comme des maisons, je pense qu'elle serait capable de reconnaître mon style d'écriture, mais peu importe pour moi, à ce stade elle m'est complètement indéfférente et je me moque de ce qu'elle peut penser de moi. Dans ce domaine j'ai une longueur d'avance, je connais des choses dont elle n'a pas idée...alors quand elle me racontait ses bobars, elle était loin de se douter que je savais qu'elle mentait...
J'aime bien le nouveau nom que tu as donné : fourbe...;)
Tes SMS constituent une part très importante de ton témoignage, ce sont de mots concrets, pas des métaphores ou des exemples qui ajoutent toujours plus d'inssaisissables à ce brouillard qui nous sert de souvenirs.
Encore une suggestion, note tes souvenirs quelque part (en lieu très sur !!!) car il te viendra encore des moments de doutes, des moments où tu auras besoin de savoir que tu n'as pas rêvé et si dans ces moments tu n'as pas du concret, tu seras tentée de reprendre contact (indirectement ou directement).
Quelqu'un qui a des sentiments nobles pour une personne a le courage de s'éloigner sans esclandre, sans remous, est capable de souffrir de sa solitude par respect pour l'autre.
Tous ces gens qui séloignent en criant mille fois leur courage, en se donnant la médaille du courage, qui donne des explications pour nous faire comprendre à quel point ils sont dévot...Ce sont des manipulateurs, ils veulent (peut-être sans qu'ils ne s'en rendent compte) qu'on pense d'eux qu'ils nous veulent le plus grand bien, que seuls eux savent comment faire...ils ont tout faux !
Merci à toi pour ton témoignage, ils comptent tous.
J'ai demandé au Web master de créer un rebrique 'J'ai réussi' ou 'je m'en suis sorti' mais je n'ai pas eu de réponse.
Tout n'est pas négatif,il y des leçons à tirer, le positif existe dans tout.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×