Arrêtons de les appeler Monstres, Vampires, etc...

Auteur  
# 01/12/2010 à 08:19 Victime
Bonjour toutes et tous,

Je propose que nous arrêtions d'appeler ces manipulateurs, des monstres, des vampires ou de les qualifier en des termes vagues et superlatif (très intelligents, hyper ceci ou hyper celà).
Je ne veux pas être l'avocat du diable, ces manipulateurs restent dangereux envers leurs victimes, mais les définir par des termes comme "vampire" ou "monstre", ne fait qu'enfoncer les victimes dans leur incompréhension de ce qui leur arrive. Lorsque la victime se rend compte d'avoir été manipulée avec parfois beaucoup de violence pscychologique, elle essaie de comprendre (j'espère ne pas parler en mon nom uniquement) et ces termes ne donnent pas vraiment d'explication. La relation avec un manipulateur est déjà très floue, l'analyse de ce qu'il se passe est très difficile car les faits sont parfois insaisissables, il est difficile d'y placer des mots et de décrire la longue situation qui nous a placé dans un rôle de victime.
Trouvons d'autres termes plus précis, probablement que chacun y trouvera sa propre définition en fonction de ce qu'il a vécu mais justement ça apportera de la richesse à la façon de les identifier.
Pour ma part je remplacerai le mot vampire affectif par "dévalorisant, rabaissant". La manipulatrice que j'ai connu, ne critiquait pas ouvertement ce que je faisais ou disais mais venait surenchérir en expliquant ce qu'elle faisait et donnait des exemples de ce que des personnes proches autour d'elle faisait comme pour étayer ses preuves. A ce moment, le doute s'instal et on en vient à penser 'Oh je ne fais pas bien, je devrais changer ma façon de faire'. Ceci ce passe de plus en plus souvent au cours de la relation, ensuite les remarques deviennent plus directes, s'accompagnant d'abord un petit sourire, ensuite d'un rire moqueur pour finir par devenir des reproches directes. La personnes qui subit ces reproches voit alors l'autre comme ayant une vie idéale, voir parfaite.On ne comprend alors pas comment on a pu vivre de cette façon si imparfaite. On essaie des changements, mais alors d'autres reproches viennent sur autre chose et l'impression de ne jamais donner assez. On bouscule un peu notre entourage on l'emporte dans notre volonté de coller à notre image du parfait, on reproche à notre entourage (directement ou indirectement) de ne pas suivre. Nait alors une relation particulière qui nous fait penser que nous pouvons atteindre ce parfait puisque cette personne qui semble parfaite pour nous y arrive, et comment ne pas penser qu'en ayant atteint ce niveau de perfection nous pourrons être en parfait symbiose avec cette personne qui nous devient si chère ? Et finalement c'est ce que nous avons toujours cherché l'accord parfait, celui qui nous valorise ? Mais la relation ne s'arrête pas là, les reproches continuent à venir, à pleuvoir parfois, suivi de compliments et d'excuses. Notre raison pointe alors, nous ne pouvons pas accepter ces remarques négatives continuellement et pourtant le doute est installé et si le manipulateur avait raison ? Peut-être que je devrais faire plus ceci ou celà, celà semble logique. Nous essayons alors de changer (nous tentons le coup pour être mieux). Mais les criiques continuent alternées de compliments. Le doute s'installe de plus en plus en nous. Viennent alors les 'je ne comprends pas' j'ai pourtant fait ce que je pensais être le mieux, j'ai donné tout ce que j'ai pu. Mais notre volonté à aider les autres, à ne pas décevoir, à vouloir que les gens autour de nous soient bien l'emporte et nous donnons encore plus. Le manipulateur se rend alors probablement compte qu'il peut demander sans donner plus que des promesses. Nous sommes dans la tourmente entre faire plaisir et estime de soi. C'est probablement là qu enous perdons notre sens d'orientation en matière de sentiments. Nous avons peur de donner car les reproches sont là nous le savons, mais d'un autre côé c'est dans notre nature de donner et çà a toujours fonctionné. Le manipulateur s'est rendu indispensable car il est une machine à recevoir ce que nous aimons donner. Mais ça ne suffit pas, alors nous passons outre nos convictions, ce sur quoi nous avons construit notre vie et qui a fait de nous des gens corrects voir même biens. Les reproches du manipulateurs sont alors faciles et font très mal, car nous agissons déjà avec le mal être d'avoir transgressé notre propre ligne de conduite. Il suffit alors de bien peu de chose pour nous faire sentir 'immoral' ou nous culpabilser. Nous sommes devenus à fleur de peau, nous avons franchi notre propre limite de comportement, celle qui nous servait de référence par rapport aux autres et qui nous faisaient sentir 'mieux' que d'autres. Nous vivons avec la culpabilié. Cette culpabilité que nous avons toujours sur évacuer par la gentillesse et l'honnêté envers les autres.
Ce terme de vampirasation est pour moi tous ce schéma ou de petites choses en petites choses en grandes choses nous transgressons nos propres règles, nous culpabilisons, nous cherchons un appui, une référence (qui s'avère être notre manipulaeur) que nous n'arrivons jamais à saisir car les reproches arrivent sans cesse.
Nous perdons confiance en nos valeurs, prenons confiance en celles du manipulateur, mais lorsque nous voulons suivre son exemple, il nous dit que ce n'est pas ça, nous nous sentons au final, moche, incapable de prendre notre vie en main. Alors que c'est tout le contraire, il faut être réaliste, c'est le manipulateur qui se trompe. Dans mon cas, la manipulatrice avait une vie que je ne lui enviait pas et pourtant j'en suis venu à admirer sa façon de faire, tout ce qu'elle a pu et su faire. Si je regarde de mon côté, je n'ai rien à lui envier, bien au contraire, j'ai traversé des épreuves qui m'ont grandi, j'ai une force de caractère certaine, j'ai des facilités pour réaliser certaines choses, je ne suis pas parfait mais j'ai une personnalité que beaucoup de victime de manipulateur ont : l'envie de faire le bien ou la facilité de rendre les gens autour de moi content et même parfois heureux.
# 10/06/2011 à 14:45 mimie
Oh je n'avais pa lu cet article je comprend mieux votre envie d'aider les autres! Vous étes quequ'un de bien et avez gardé toute votre bonté, moi je suis devenue un peu plus 'dure'(ça c'est moi qui le dit mes amies et collégues me trouve trop gentille) et assez méfiante mais je sais toujours ouvrir mon coeur.Sur le plan amoureux cela me tente mais je n'ose pas encore .Je me dis qu'a 56 ans il n'est pas trop tard et peut-etre qu'un jour...Pour le moment je me range dans la case 'pause ou vacances,repos' en tout cas est cela est exquis. Mercrdi je vais visiter mon futur appart ,et mon avocat! Quoi qu'il advienne les dés sont jetés! Merci encore pour ce charmant acceuil Victime (mais je n'aime pas ce terme,qui n'est plus d'actualité) et merci aussi à la personne qui a crée ce site! Promis je donnerai de mes nouvelles
# 29/06/2011 à 13:12 MIMIE
Bonjoue a tous ,
Comme promis je vous donne de mes nouvelles. J'ai vu mon avocat et je devais dire a mon mari mon intention de divorcer. c'est donc ce que j'ai fait hier au soir apres avoir tourné 50 fois dans ma tete ce que j'allais dire et puis je lui ai annoncé le plus froidemment possible que je demandais le divorce car nous n'etions d'accord sur rien ,toujours des disputes +plus de sentiment l'un pour l'autre pas vraiment envie de calins de part et d'autre depuis tres longtemps,et puis cette envie de lui rendre sa liberté et lui ai demande comment il envisageait la chose! Réponse "tu fais comme tu veux, je ne prendrai pas d'avocats, le materiel je m'en balance, tu pars si tu veux , tu reste si tu veux! et d'ailleurs je ne comprend pas pourquoi au bout de temps d'année tu veux divorcer! Dis moi ce que tu me reproche." Je lui reexplique
que l'on est d'accord sur rien que l'on méne pratiquement notre vie chacun de notre coté.Et comment compte-t'il partager nos bien."Rien il ne comte rien faire je me débrouille, c'est moi qui décide il est d'accord pour tout et pour rien comme d'habitude. Je conclus donc en lui disant qu'il allait recevoir 1 courrier de mon avocat et que s'il ne disait rien notre mariage sera donc dissout dans 2 ans. Voila c'est dit et la procédure est lancee. Je sais que d'un jour a l'autre tout peux changer: retrouver la maison entierement vidée, recevoir des insultes entendre par autrui 1 toute autre version des faits, je sais que pendant quelque moi je vais en baver mais je suis pret et je vais retrover ma liberte si vous saviez comme je suis heureuse. S eul bémol, je me suis fachée avec ma fille comme il la fréquente au moins elle sera protegée car depuis toute petite il passe par elle pour m'atteindre la pauvre a beaucoup souffert mais la je ne veux plus qu'il lui fasse du mal .elle est fachée avec moi elle ne sait rien elle apprendra tout par mon mari. et il ne l'accuseras pas de me défendre. C'est un combat que je méne seule. A vientot
# 02/07/2011 à 23:10 mimie
bonsoir a tous et surtout a Léna et Victime,
Dans ma tete tout se precise, je vais faire comme ça ,Je fais des projets, J'ai hate de rattrapper le temps perdu,Je lui tiens tete mais gentiment en refusant de lui donner de l'argent a l'amiable,(sans passer par le avocats bien sur) Je lui dit que je ne pe plus revenir en arriere que tout est chez mon avocat et que je veux bien mais il faut que se soit son avocat qui parlemente avec le mien .alors la silence , il reflechit il ne me reconnait plus. ça l'embete puis il me dit que les enfants vont penser que je suis devenu folle: je répond on verra bien tant pis. de toute façon je ne ve pas continuer a vivre avec toi puisque tu n'a pas la femme que tu merites, donc je te rend ta liberte.Il essaye par tout les moyen de me faire changer d'avis mais je repete toujours la meme chose d"un ton égal.et il est vraiment décontancé j'ai pris tout ce dont j'avais besoin comme document avant de lui dire.et quand il me pose une question je lui dit que je ne sais pas et que je demanderai a mon avocat.c'est vrai qu'il n'est pas malin et je lui ai coupé l'herbe sous le pied,mais je rest sur mes gardes il a plein de ressources.La violenc n'a pas encore ressurgi mais cela peut arriver d'1 moment à l'autre Courage Léna prenez des forces at comme vous le dites étape par étape on avance.Bon courage.
# 04/07/2011 à 11:40 Victime
Bonjour Mimie,

Bravo, très bonne attitude à mon avis. Il n'a plus grand chose pour lui s'aggriper, il ne peut pas entretenir des conversations stériles. C'est certain, il se montrera provocateur, certainement imbuvables pour te pousser à la faute, mais tu vois le résultat alors reprend ton souffle et continue, ne lâche pas. continue à ne pas te préoccuper de ce qu'il croit que tes enfants penseront, il n'en sait rien.
Tient bon de toutes de tes forces. L'avenir est en route.
# 28/08/2011 à 08:22 batsel
J'ai beaucoup aimé ton post victime, cela correspond si bien à ce que j'ai vécu avec mon mari depuis 35 ans. J'ai mis longtemps à admettre que mon mari avait des problèmes, j'ai toujours cru que c'était moi à cause de mon enfance (mon père a abusé de moi), mais j'ai commencé à avoir des doutes le jour où j'ai appris que la femme du frère de mon mari avait aussi été abusée (par son frère)étonnant non ! 2 frères qui sont avec des femmes abusées, j'ai acheté des livres, me suis renseigné et j'ai découvert avec horreur que ces personnes sont manipulatrices ! la femme de mon beau frère vit le même enfer que moi ! malgré ces découvertes j'ai continué à faire l'autruche, je voulais moi aussi atteindre cette perfection que je voyais en lui, rester calme, zen devant les critiques (à ses yeux ce ne sont jamais des critiques juste de petites remarques que je prends mal évidemment), je m'imaginais à tort que si je donnais plus de moi même, si je faisais abstraction face à lui de ma propre estime de moi même nous atteindrons enfin cet amour parfait fait de respect mutuel, de sympathie, d'amitié, de complicité ! j'ai lutté durant 35 ans et je n' y suis pas arrivé, je lui ai proposé d'aller consulter un psy ou conseiller conjugal, il est venu une fois avec moi, quand le conseiller lui a dit qu'il devait se débarrasser de son baluchon qu'il avait sur le dos, quand il s'est rendu compte qu'il était mis sur la sellette et moi non il a refusé d'y retourner.
Aujourd'hui après toutes ces années ce qui me fait le plus peur c'est de me changer ! je lui ai tellement donné à lui, à mes enfants pour essayer d'être parfaite. Je me suis oublié à vouloir lui plaire et être aimée par lui. Je frissonne à l'idée de barricader mon cœur, j'ai peur de devenir indifférente à tout, j'ai peur de faire des remarques, de blesser, j'ai peur que si je change je deviendrais comme lui ! Je reste tenaillé par l'idée de plaire de lui plaire (en avalant beaucoup de couleuvres) même au prix de mon amour propre parce que si je résiste aux critiques son image rôde et j'ai cette angoisse terrible de me dire que je vais être comme lui! je n'ai plus aucun repère, aucun juste milieu.
Dans la vie de tous les jours, je suis incapable d'avoir du répondant (ou si peu), je me laisse marcher sur les pieds, je me tais et me dis sur le moment qu'ils ont surement raison alors que la petite voix amicale au fond de moi hurle et me dis que non mais je ne l'écoute jamais, je ne l'écoute plus, j'essaye de l'étouffer et de me "raisonner" avec ses critères à lui qu'il a su si bien m'inculquer.
Arriverai je un jour à laisser s'exprimer cette petite voix entièrement, je sais qu'elle me veut du bien (non je ne suis pas schizophrène), c'est la voix de mon enfance, de mon oncle que j'ai tant aimé qui m'a permis de faire une résilience, de croire que le monde est beau et qu'il vaut la peine d'y vivre, que je suis quelqu'un de bien, de chaleureux, de gai, d'optimiste, que je suis intelligente.
Même si je ne suis rien de tout cela aux yeux de mon mari, je le suis aux yeux de mes enfants, je leur ai transmis tout cela puis qu’aujourd’hui ils avancent dans leur vie, sont mariés, ont des enfants, ils savent faire la part des choses, ils ont confiance en eux et ça c'est ma plus belle récompense ! je ne leur dis pas que c'est à moi qu'ils le doivent puisque leur père n'était jamais là (il travaillait tellement mais n'a jamais ramené l'argent à la maison, il le gardait pour lui mais bon c'est un autre chapitre de ma vie)mais moi je sais que je leur ai transmis ces valeurs.
Au moins aurai je réalisé cela et mon fils me dit souvent que c'est énorme.
cela rejoint la conclusion de victime.
Amitiés
# 29/08/2011 à 09:41 Vicitme
Bonjour Batsel,

J'ai bien lu votre témoignage et vous inspirer le respect, vous n'avez pas à culpabiliser vous avez préserver vos enfants. En ce qui vous concerne il n'est pas trop tard à mon avis. Je crois que vous avez besoin du soutient d'un psychologue. A mon sens la première étape est de vous prouvez par de petites choses que vous vallez mieux.
Ce sentiment de 'devenir comme lui' (comme 'elle dans mon cas) je l'ai eu, je l'ai encore parfois...et si c'était moi le manipulateur...alors j'ai cherché la confiance chez les autres, j'ai questionné mes amis les plus chers, pas directement, mais l'air de rien, petit à petit j'ai pris conscience que j'avais toujours vécu de cette façon et que je m'en portais bien et donc qu'il ne me semblait pas avoir de problème. Il faut te montrer très observatrice sur ton comportement, voit comme autour de toi les gens t'acceptent, t'apprécient. Ce ne se fait pas en un jour, mais ce qui est important c'est d'accepter que tu es dans le flou, ne pas combattre cette idée, t'imaginer avec une personnalité en puzzle, que tu vas tâcher de reconstruire pièce par pièce. Ensute quand tu auras tes premières pièces, Quand tu auras tes premières pièces ça te donnera l'envie, d'en ajouter d'autres, car tu découvriras des choses agréables sur toi, des choses qui plaisent aux autres, je dirais même que c'est le moment d'oser faire les choses que tu as envie de faire, des choses qui te sont personnelles et te rendent fier et te donneront des bases pour mieux appréhender toutes ces questions que tu te posent.

Courage et surtout, si tu en sens le besoin, garde le contact, donne nous de tes nouvelles.
# 29/10/2012 à 21:08 Gaëlle
Bonsoir,
Je me retrouve complètement dans votre article, Victime. Par contre, pour moi le mot "vampire" est tout à fait adapté à ce que j'ai vécu. Il m'a vidé de mon "essence", de tout ce qui faisait que j'étais moi : ma joie de vivre, ma capacité à croire en l'avenir, mon émerveillement. Je sais aujourd'hui que j'ai été très naïve, trop d'ailleurs, j'étais trop persuadée que j'avais trouvé "mon double", l'être parfait pour une vie de couple. C'est là-dessus qu'il s'est agrippé pour me traîner plus bas que terre.
Aujourd'hui, je me suis sortie de ses griffes, mais je ne suis plus la même (envolé, l'optimisme et la capacité à voir le bon côté des choses), d'autant que j'ai perdu mes enfants, dans l'histoire. :-(
Il m'a "vampirisée", c'est exactement ça, et en le quittant avant qu'il ne soit trop tard, j'ai pu sauver une grande partie de ma personnalité.
# 29/10/2012 à 21:45 emilie
Coucou Gaëlle,

Je peux dire que vous avez raison, ils nous volent notre âmes, à la fin d'une relation, nous ne sommes plus que l'ombre de nous même. Combien de fois, j'ai pu lui dire, "dans notre histoire, je me suis perdue". Après la fuite, il faut se reconstruire et réapprendre à être soi même, redécouvrir nos passions, nos rêves, ...
Ce sont des prédateurs, des monstres qui nous volent notre "JE"
Je pense que victime ne veut plus qu'on les appelle vampire ... pour aider les victimes, pour ne pas qu'elle sombre d'avantage ... courage à vous dans votre reconstruction
# 01/11/2012 à 04:02 Vartan
La manipulation elle commence ou en fait ?
De démontrer par le doigt les défauts des autres pour finalement se sentir dans un clan de manipulé malheureux ?

Qui n'a jamais essayé de manipulé ou mentir ?

Sarkozy, Hollande ?

Ce site ?

Rappelez vous le premier jour quand vous avez été manipulé et qu'on vous a fait croire aux bonheurs par le biais du fruit défendu et qu'à votre tour vous vous êtes présenté devant votre homme en lui mentant sur le rêve de ce même fruit vous avez tous détruit vos vie.. Qui est le Père du mensonge, qui manipule tous le monde ?
# 01/11/2012 à 08:52 haltomanipervers
Mais non"varan" vous n'êtes pas un monstre, mais quand on ne "saurien" sur les Pervers on ne vient pas se moquer de gens qui essaient de se remettre debout après le passage d'un cyclone!

vous voyez là j'égratigne gentiment votre pseudo...ça vous plait? et si au lieu de ça quelqu'un vous volait votre pièce d'identité (comme cela arrive parfois malheureusement) et prenait des crédits très élevés avec , ou encore montait des entreprises ou que sais-je(il y a des témoignages à ce sujet sur le Net), ça vous plairait?
Ici on parle de gens qui ont agi ainsi mais psychologiquement et émotionnellement, et ces gens là sont des Pervers Narcissiques ou Manipulateurs Pervers. Allez voir ce qu'il en est en pages d'accueil sur ce site et ailleurs et ensuite revenez discuter. Là vos notions sont trop préhistoriques... Lol
# 01/11/2012 à 09:39 emilie
Vartan = vantan ? Que faites vous ici ? vous êtes manipulateur vous même ?
Je ne souhaite pas que vous soyez manipulé un jour, et torturé comme nous l'avons été, mais pour des "non victimes", il est très difficile de comprendre les pervers narcissique. Ce ne sont pas que de simples mensonges, c'est tout un contexte, ce sont des voleurs d’âmes qui nous volent notre identité ...
Vous ne pouvez pas comprendre, mais si un jour vous rencontrez un pervers narcissique, vous reviendrai avec d'autres mots et d'autres propos
je ne sais pas pourquoi j'ai pris la peine de vous répondre ...
Les mensonges, et le mauvais caractère que vous décrivez n'a absolument rien à voir avec la perversion narcissique qui est bien plus grave. Et arrêtez de prendre des politiciens en exemple, ils n'ont rien à faire dans cette conversation.
De plus, vous pouvez lire sur ce site, que les pervers narcissique sont punissables pénalement dont notamment pour harcèlement moral et sexuel ... Bon journée dans l'ignorance
# 02/11/2012 à 09:56 Victime
Bonjour Vartan,

Vous avez raison, qui n’a jamais essayé de manipuler, à peu près tout le monde et c’est normal nous sommes humains. Sourire à une personne pour profiter d’une remise de prix, charmer légèrement pour passer devant la queue à la caisse, minauder pour avoir un objet que l’on désire tant…etc…etc.. Nous restons dans une domaine d’acceptation sociale, intégrée dans la vie de tout le monde car elle ne cause de dommage à personne. Manipuler une personne pour obtenir à son insu quelque chose tout en sachant que vous lui causerez du mal : voilà déjà une forme de manipulation qui n’est plus innocente et qui se vêt de perversion. Imaginez un instant une personne qui pendant des années tire le profit de son ami, de son conjoint, profite sans cesse de sa bonne volonté, de ses sentiments, vous voilà dans le domaine traité par ce site. Nous pouvons encoure pousser plus loin, les manipulateurs qui calculent la destruction des ces conjoints qui donnent tout par amour et phase ultime la manipulateur des enfants dans le seul dessein que le manipulateur retrouve sa joie d’assouvir son narcissisme.
Démontrer par le doigt les défauts des autres, effectivement c’est exactement ça, je vous soutiens dans cette partie de la phrase. Nous démontrons les défauts toxiques des manipulateurs, voyez vous une autre façon de décrire une situation qui s’est passée ?(si oui, je vous en prie décrivez nous là).
Et en définitive, sont-ce des défauts ? Frapper sa compagne, harceler jusqu’au bord de l’épuisement, faire les pires choses dégradantes …des défauts ? Non par pour celui qui a subit, ce sont des perversions et le but de ce forum est bien de rassurer que tout ça n’est pas normal. Avant de former un clan comme vous dites, ces gens ont voulu faire part de leur détresse aux personnes de confiance mais, probablement comme vous, elle ne peuvent imaginer que pareils choses existent et n’arrivent pas à donner l’attention ni les paroles qui puissent rassurer et les aider à sortir la tête hors de l’eau pour respirer et prendre un nouveau souffle.
Qui parle d’un clan de manipulés malheureux, je pense que les personnes de ce forum éprouvent du bonheur à pouvoir témoigner et par ce biais, aider ceux qui ont subit plus qu’un mensonge sur le fruit défendu.
Le principe est de pouvoir s’exprimer, mais vous n’en trouverez pas ici pour se plaindre. Les gens expliquent et échangent leurs expériences et certains en sont sorti la tête haute de par leur volonté
Sans ironie, je ne me rappel pas avoir menti, ni manipulé sur le sujet d’un fruit défendu, donc je ne me sens pas visé.
Je dois avouer que je ne comprends pas votre message dans son entièreté, avez-vous des doutes sur le fait que les manipulateurs existent au point de créer des ravages sociaux ?
Désirez-vous qu’on vous renseigne sur la différence entre un mensonge politique et un ensemble de mensonges qui détruisent une famille ?
J’ai beau y réfléchir, je ne vois pas en quoi ce site serait manipulateur, il a fait nettement plus de bien que la plupart des personnes sourdes aux signaux de détresses de femmes et d’hommes et même d’ados.
Qui est le Père de la manipulation ? Pourquoi faut il Un seul responsable ? Y faites vous une référence biblique ? Ramener à Un responsable, reviendrait à déculpabiliser les manipulateurs ce qui est inacceptable.
J’espère avoir répondu à un ou l’autre question que vous posiez, c’est assez difficile.
Je vous souhaite une agréable journée.
# 07/12/2013 à 12:19 halto
Un PN est un âne qui recule en faisant porter le chapeau(laissant porter le fardeau) au cheval de course devant lui. Voilà comment je définirai la relation PN (âne qui recule) et victime (cheval de course)!
Lol
# 11/12/2013 à 22:18 Lorénce
Chère Halto
J adore votre comparaison de l âne et du pervers narcissique ! Vartan, bien évidément que nous avons tous manipulé d une façon ou d une autre , mais ce qui est pathologique, c est de le faire consciencement par intérêt et de jouir de ce que cela induira.
Je pense que vous êtes dans la controverse pour vous jouer des victimes. Ou vous désirez vous venger d avoir été traite de PN ou si vous n êtes pas pervers vous même , expliquez moi le sens de vos propos car ils sont insultant a l égard des victimes de ces pervers. Votre détachement et la mécanique de votre provocation m interrogent !
Me concernant , je mets bezuco de temps a me réparer de ce qui m a été vole par mon ex PN. Moi je pense que vampire n est pas assez fort pour expliquer ce qui nous a été vole. Je n arrive plus a retrouver l iteincelle de vie qui me caractérisait.. Je me suis sentie violée intimement ... Salie , soulier, humiliée... Oui on peut parler de voleurs d âme. 4 mois après , ma peine s atténue mais mon cœur est toujours en morceau....
Prenez tous soin de vous! Lorénce
# 12/12/2013 à 12:25 halto
Bonjour chère Lorence,
Contente d'avoir de vos nouvelles! Et oui c'est très long c'est vrai, mais la récupération arrive peu à peu. Surtout ne désespérez pas. L'étincelle se rallume lorsque l'on a récupéré émotionnellement. Pour ma part, je pense que c'est ce qui est le plus long. Je crois que tant que l'on est émotionnellement bouleversé(e), on ne peut pas se retrouver totalement soi-même. C'est le temps de retrouver une bonne stabilité émotionnelle qui m'a semblé long. Quand un PN attaque, il pulvérise tout comme quelqu'un qui viendrait mettre un coup de poing dans un puzzle (l'image est soft), que l'on devrait ensuite reconstruire, seulement la résilience et nos réflexes de survie font que naturellement et sans y penser les choses se remettent en place d'elle-même. Même si c'est long. De passer par ce que vous aimez ou ce qui vous rassure peut aussi beaucoup vous aider (la cuisine, le sport, la musique, etc...). De se livrer à des activités, cela apaise peu à peu.
Puisque j'ai un peu d'avance par rapport à vous (le paroxysme des attaques du PN remontent à septembre 2012 pour moi), je me permets un nouveau conseil : de régler tout ce qui se rapporte aux complications matérielles issues du duel avec le PN. De résoudre toutes ces conséquences concrètes de la mauvaise rencontre, cela aide beaucoup à se désangoisser car évidemment ces créatures cauchemardesques attaquent sur tous les plans.
Je vous souhaite plein de patience et de confiance en des jours meilleurs .
Chaleureusement
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×