comment réussir ....

Auteur  
# 28/02/2013 à 19:12 emilie
Bonjour à toutes,

Petite question comment faire pour lâcher prise après une relation avec un manipulateur ? comment réussir à redonner confiance ? comment ne pas chercher sans cesse des informations sur les personnes qui nous entoure pour pouvoir contre manipuler au cas ou ils essayeraient ? comment arrêter de tout analyser ? et surtout comment aimer à nouveau en toute sérénité et surtout sans se pauser des centaines de question ? merci de votre aide
# 01/03/2013 à 07:44 Halto
CC Emilie
Gaelle sur le fil Tenir bon peut peut-être vous conseiller.Elle démarre une nouvelle relation sereine et rassurante.
Happy day
# 01/03/2013 à 09:10 Victime
Bonjour Emilie,

Excellente question. C'est effectivement une des étapes et je ne pense pas qu'on en arrivera à faire complète abstraction.
Nous ne sommes pas tous pareils à ce niveau là, certains se font piéger plusieurs fois ,d'autres une fois et d'autres encore toute leur vie. Ca n'a rien avoir avec de l'intelligence ou du courage, il doit y avoir une genèse qui nous y pousse.

Effectivement, en ce qui me concerne j'analyse tout et tout le temps, je ne vais pas jusqu'à chercher des renseignements sur les nouvelles connaissances mais presque, je cherche les moindres agissements qui peuvent rendre compte qu'une personne est toxique. J'ai fait quelques progrès à ce niveau là, car à la fin de la relation j'étais dans un mutisme qui empêchait quiconque d'envisager une relation (d'amitié puisque côté coeur j'ai déjà tout ce qu'il me faut). J'étais poli mais fermé.
J'ai corrigé ça et donc d'autres liaisons se sont formées, j'analysais le comportement, me répétait chaque parole prononcée, je pesais le pour et le contre dans la balance de décision : PN ou pas PN.
Lors des discussions je prêtais une oreille toute attentive également à la façon dont il/elle parlait de leur conjoint, le respect qu'il/elle en avait.
Je pense en avoir détectée une, alors je me suis rappelé que ce qui avait commencé la première fois était la mise de côté de mes doutes, j'ai donc décidé de ne pas donner suite...mais...
le piège c'est que cette personne connaît un peu ma manipulatrice, alors donner une image d'instable ça ne m'allait pas, ça aurait pu donner raison à ma manipulatrice et ça je ne voulais pas. J'ai donc été poli, mais je prétextais des excuses pour éviter de partager un repas avec elle, je ne lui racontais rien de précis sur ma vie et surtout, je gérais les blancs dans la conversation, moi qui suit très bavard (si si
) je n'alimentais pas la conversation.
Voilà donc un exemple, et à mon sens le meilleur moyen d'éviter de s'acharner dans des analyses c'est de se dire qu'il vaut mieux se tromper et éviter une personne que de recommencer.
J'avais aussi pensé trouver une technique qui fasse sortir leur ego surdimensionné plus rapidement, mais comment sans paraître désagréable ni déjanté...

Voila ma petite contribution.

Bonne chance Emilie
# 01/03/2013 à 10:18 emilie
coucou

Merci pour vos réponses,
Victime, vous me soulagez énormément, car parfois j'ai l'impression d'être parano, et complètement folle de tout analyser pour détecter le moindre indice. Je deviens une machine qui doit déterminer si pn ou pas pn, Je me pause toujours la question. J'ai tellement souffert de cette relation toxique que j'ai peur d'en avoir d'autres dans ma vie, je ne veux plus jamais cela. Bon j'espère que cela va passer avec le temps mais vous avez raison on ne pourra plus jamais ne pas se poser cette question pn ou pas pn. Mais, je ne veux pas me tromper et ne pas prendre une personne pour pn alors qu'elle ne l'est pas ... sensation bizarre
Merci beaucoup
# 01/03/2013 à 11:27 april
Emilie, petit lapsus, PAUSE, plutôt que pose: et si c'était une partie de la réponse? Une petite pause en tête-à-tête avec soi-même,où on se dit; voilà, qu'est-ce qui me plait? Qu'est-ce qui me fait oublier le temps? Qu'est-ce qui me fait courir? Qu'est-ce qui me fait rire? Qu'est-ce qui me fait pleurer? Avec qui, quelle personne, homme ou femme, ami ou autre, vais-je pouvoir être "moi" sans masque; car c'est le désordre des émotions qui met de l' ordre à la raison; celle qui nous sert à pouvoir assurer ... le reste.
# 01/03/2013 à 13:46 emilie
Sans doute, pour un lapsus, de vouloir faire une pause dans ma vie, j'aimerai appuyer sur le bouton stop ... Merci April, mais j'en est marre de jouer au détective et c'est plus fort que moi, je n'arrive pas à ne pas le faire, grr, et le pire est lorsqu'on trouve quelques choses, ça me met dans un certain état de tristesse ... Je deviens folle, et puis je me transforme en inspecteur labavure entre les recherches, les interrogatoires, les analyses de suspects et tout le reste, bientôt je vais procéder à l'arrestation du suspect numéro 1 ... avant je n'étais pas comme cela, j'avançais tête baissé sans me poser de question et je réfléchissait après maintenant, je réfléchi beaucoup et j'avance à pas d'escargot, trop bizarre
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×