Suis je une victime?

Auteur  
# 21/06/2012 à 00:17 vero
je me pose beaucoup de question et me demande si mon copain avec qui je suis depuis 1an est ou non un PN.Je vais donner quelques exemples de sa façon d'etre.Quant je lui pose une question il me repond souvent comme si j'etais bete et que ma question etait inutile, a tel point que je n'ose plus lui demander quelque chose que je n'ai pas compris ou entendu!
Parfois il me parle de quelque chose dont je ne me souvient plus en prenant soin d'en dire le moins possible et si je lui demande de quoi il parle il me dit que je n'est qu'a reflechir qu'il aime bien les gens vifs d'esprit je sais que je ne suis pas bete mais j'ai beau reflechir et je ne voit pas mais si j'insiste pour qu'il me dise de quoi il s'agit il ne me dit rien et me laisse a mon "ignorance" que je pose des questions qui ne servent a rien.
Il a des humeurs changeante et je me demande toujours dans quel etat d'esprit il va etre la prochaine fois que je vais le voir.Est ce que cela ets calculé?Pour me destabiliser.En ce moment je n'arrete pas de pleurer a cause de lui et du coup il me traite de folle quand je pete les plombs parce que je souffre de son comportement et j'ai l'impression qu'il se fou de ce que je peux ressentir.Nous devons partir en voyage pendant 1mois tous les 2 et j'apprehende enormement.
# 21/06/2012 à 10:01 Nath
bonjour Véro,

à vous lire, je dirais que votre ami a un sérieux problème de non-respect.
Il vous dénigre, c'est le mot approprié, systématiquement dirait-on , son petit plaisir, c'est vous mettre dans l'embarras, vous faire passer pour une idiote, et en disant "j'aime les gens vifs d'esprit" tout en vous mettant dans la situation de lui prouver le contraire, il vous dit indirectement "toi , tu n'en fais pas partie".
C'est le "double bind", terme utilisé dans la littérature "harcèlement moral", la double contrainte, quoi que vous fassiez, vous êtes perdante à ses yeux.
Et vous avez compris bien entendu, vous êtes une personne droite, claire, sensible et malheureusement aux prises avec un sadique mental. (synonyme de pervers narcissique, manipulateur etc...)
Il vous met en état permanent d'alerte, d'attention à sa petite personne.
Il est au centre de votre "relation", vous êtes sur le côté, à sa merci ou quasi.
Et si vous appréhendez les vacances, c'est la suite du "traitement" à laquelle vous aurez droit.
Je ne suis pas à votre place, je ne connais de vous et de votre relation que ces quelques phrases, mais elles ne disent rien de bon de ce monsieur.
Pourquoi restez vous sinon ? Etes-vous déjà dépendante, amoureuse au point de tout lui pardonner, cherchez vous une solution (qui n'arrivera pas, il ne vous le permettra pas, il ne veut pas changer).
Ne pouvez-vous prendre un peu de distance avec ce monsieur "charmant" ? Ne fusse que dans vos conversations pour commencer, ne lui laissez plus l'occasion de vous mettre en défaut, ne montrez pas que ses questions vous perturbent, vous déstabilisent, "mais on s'en fiche non ?" , ne lui laissez pas jouer avec votre mémoire, ce petit jeu de "qui est le plus malin" est complètement nocif et infantile, dites lui que cela ne vous amuse pas et proposez d'autres sujets de conversation, vous verrez qu'il sera très fâché d'être privé de son jeu favori : vous dénigrer. Et vous comprendrez alors si oui ou non il fait cela intentionnellement;
Parce que ce qui est principal pour le moment, c'est de "cerner" au mieux son comportement, d'avoir des quasi certitudes quant à sa pathologie du lien. Pour pouvoir ensuite, sans remord aucun, vous préparez à le quitter, à vous soustraire à son emprise.
Les vacances vont être à ce niveau capitales, mettez-vous en mode "j'observe", regardez, notez les marques d'attention, les marques de rejet, de dénigrement, les raisons possibles ou non de ses "mauvaises humeurs", les choses qui l'intéressent ou non, ...., bref vous avez là l'occasion de vous ouvrir vraiment les yeux,
mais je sais que quand on est amoureuse, sous influence (je présume que vous devez l'être un peu), on ne voit pas tous ces signaux qu'ils envoient pourtant régulièrement.
Faites confiance à votre instinct, comme vous le faites déjà superbement, ne vous laissez pas dominer, et posez vous la question principale :
"comment me manifeste t'il son amour ?"
Parce que c'est cela qui est au centre : l'amour,
ses manifestations, la RECIPROCITE ou non, le respect ou non,
on ne peut être en relation sans respecter l'autre, on ne peut pas le mettre constamment en position d'infériorité intellectuelle ou non,
quand on aime, on prend l'autre sous le bras et on le pousse vers le meilleur de lui-même, on le valorise, on l'encourage....
MAIS le monde n'est pas toujours idéal, Véro, je le sais tout autant que vous, et tout le monde sur ce site aussi,
écoutez-vous, êtes vous heureuse, ou captive ?
à vous lire,
si vous le voulez bien sur,

amitiés

nath
# 21/06/2012 à 13:30 vero
Merci Nath, ça fait vraiment du bien de se sentir comprise par quelqu'un.
J'essaye vraiment de le cerner et vais profiter de ces vacances pour me rendre compte de ses reelles intentions a mon egard.
Il est vrai que j'ai deja pris mes distances avec lui en ne repondant plus a ses appels (disons pendants 2 semaines) pour qu'il comprenne qu'il etait allé trop loin.Du coup il est revenu en s'excusant et m'a sorti le grand jeu et ce qui m' a interpellé a ce moment c'est qu'il m'a dit qu'il etait fier de moi et de la reaction que j'avais eu pendant tout le temps ou je ne lui repondais plus.
Aussi quand je me renforce et que je ne laisse pas paraitre ma peine et que j'arrive a rester dure dans mes reponses il dit qu'il a peur que je devienne comme lui!!c'est etrange quand meme.
Il exige egalement des excuses pour des "fautes" que j'estime ne pas avoir commises ex:j'ai mis une petite veste a lui un soir car j'avais froid puis nous sommes passé a table et là il me dit c'est ma veste là qu'est ce que tu fais avec ma veste? je repond alors que j'avais un peu froid.Il repond enleve là stp tout ça sur un ton assez desagreable.Ok je dis et je retire la veste sans broncher.Il me dit alors "tu veux un tablier?"donc la démarre une dispute car je lui demande pourquoi il me dit ça que je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal ou de grave que je ne vais pas tacher sa veste que je n'ai pas l'habitude de me tacher quand je mange!
il me dit alors que je lui manque de respect que j'ai pas a faire ça...ect du coup je suis partis la dispute a continué au téléphone.Je lui dit qu' il peut me dire gentillement qu'il tient a cette veste (ce qui n'est pas vrai d'ailleurs) qu'il va m'en preter une autre mais qu'il n'a pas a m'aggresser comme ça..il a exigé que je m'excuse pour avoir mit cette veste!ce que je n'ai pas fait et ça a finit par se tasser mais moi je n'ai pas oublié et ce n'est qu'un exemple.
Autre exemple, je suis au volant de ma voiture et lui m'indique le chemin, je suis sur l'autoroute la voie la plus a gauche il me dit de me mettre sur la voie de droite ok je me place sur la voie la plus a droite et la il me dit "c'est quoi que tu comprend pas dans le mot droite?"!! en fait il voulait que je me mette sur la voie du milieu, donc dispute je lui dit qu'il y a plusieurs manières de comprendre ce qu'il a dit mai non c'est moi qui suis bête et qui ne sais pas ce que veut dire aller sur la voie de droite!!bref c'est trés souvent comme ça et meme avec le temps (parceque moi je ne digere rien) si je lui en reparle il n'admet pas qu'il a tort de me parler comme ça et que c'est moi qui ne comprend rien!!
C'est vrai que je suis quelqu'un de plutot spontanée, gentille et altruiste et donc d'aprés ce que je lis un peu partout une "proie" idéale a ce genre de delires pervers.
J'espere que les vacances vont bien se passer car je fais en ce moment des crises d'angoisses car je ne me sens pas bien.Je ne pense pas être totalement sous son emprise car je me sais intelligente et que la plupart du temps je ne me laisse pas faire mais il est vrai que parfois je me retient pour que ça ne parte pas en crise!
Si les vacances se passent mal je le laisserai tomber même si je sais deja qu'il me dira que je le regretterai.
Merci infiniment de votre réponse
vero
# 21/06/2012 à 13:34 haltomanipervers
@Véro

Je pense aussi qu'il n'y a pas d'amour sans respect. Il ressent votre dépendance par rapport à lui, et en profite pour vous mettre dans vos petits souliers.
Pourquoi ne pas lui retourner en miroir (le renvoyer vers lui) ce qu'il fait avec une imbécile... Lui qui est si merveilleux???
Provoquez son reproche habituel ("tu ne comprends rien", "quelle question idiote" etc...)
et déstabilisez le au moins une fois. Il va se retrouver STUPIDE lui aussi .....(garanti sur facture) et vous reprendrez confiance en vous!!!
Par contre ne culpabilisez pas derrière! L'amour de soi-même avant l'amour d'un amour injuste et blessant!
Bises
# 21/06/2012 à 14:07 Nath
re Véro,
ahlala, tous pareils dirait-on !!!!
c'est quand même risible cette histoire de veste...vous imaginez....vu de l'extérieur, il est ridicule non ? un petit gamin qui ne veut pas prêter ses jouets...
je ne voudrais en aucun cas généraliser, mais il y a des "classiques" chez les manipulateurs pervers :
le besoin de créer des crises, de susciter des réactions, de vous pousser à bout, vous l'avez très bien compris et vous avez commencé à résister. Je pense qu'il va vous tester de plus en plus, voir où sont vos limites.
Et s'il vous dit que "vous lui faites peur parfois", c'est parce que les pn aiment l'idée de convertir l'autre, de l'amener à des comportements similaires aux leurs. Ils aiment vous voir perdre vos bonnes résolutions, vous voir "sur la tangente", cela les rassure sur leurs capacités à faire "bouger" l'autre. "action-réaction", c'est le leit-motiv, ils s'éteignent quand l'autre ne réagit pas, ils doivent sans cesse surprendre, voir en vos yeux la surprise, l'étonnement, les sentiments qu'eux-mêmes ne ressentent pas et qu'ils aiment copier.
je pense que vous êtes en voie de détachement,
on ne peut pas, sauf en faisant taire sa conscience, "savoir" et continuer, surtout quand on n'a pas d'attaches réelles (je parle ici d'enfants communs , de maison...)et donc vous allez passer par beaucoup de phases. Mais je suis bien placée aussi pour savoir, que même si je suis persuadée de ce que je vous écris, c'est souvent difficile à pratiquer, parce que , nous, nous aimons. Et c'est là la difficulté, faire taire notre coeur.
Si vous permettez, j'y reviendrai,
vous avez ici sur ce site, plein de personnes qui viendront sans doute vous faire part de leur ressenti à l'égard de vos messages, chacun parle en fonction de ce qu'il a vécu et connait bien sur, mais vous verrez, c'est fou comme tout se rapproche et concorde,
les comportements de ces personnes toxiques sont incroyablement semblables,
à vous lire et à bientôt,
courage véro,
vous en valez bien la peine, comme l'Oréal
NATH
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×