30 années pour m'en sortir

Auteur  
# 16/03/2014 à 10:35 Blitzgrutel
Bonjour,

Je m'appelle Jean-Guy. J'ai 36 ans. J'ai été totalement détruit psychologiquement par ma mère à l'âge d'environs 7 ans en environs 7 mois par lâcheté.

J'avais connu une petite dame qui vivait seule dans un si petit appartement qu'on pouvait le traverser en 3 pas. La dame avait le cancer en phase terminale, mais à l'époque, je ne le savais pas, et elle ne m'a jamais rien dit. Mais maintenant je comprends qu'elle n’était tout simplement pas capable de se résigner à dire qu'elle allait mourir, et je comprends.

Cette dame vivait seule, sa fille ne voulait plus venir la voir ou lui parler. Elle était si mal en point!! Elle était constamment branchée à un sac de soluté, son lit était un lit d’hôpital, elle avait toujours mal et était toujours fatiguée.

Elle a voulu que je parte un jour et m'a même crié dessus pour que je parte. Mais je n'était pas capable car je ne supportait pas l'idée de laisser une personne seule dans une telle situation. J'ai pleuré et crié aussi, et finalement elle a accepté que je continue de la voir et l'aider. Je faisait pas grand chose, mais je l'ai même aidé à changer ses pansements. Je m'était aussi mit à l'appeler maman et lui donner des marques d'affection pour "compenser" la perte de sa fille. Elle a d'ailleurs fini par lui re-parler à un certain moment.

Un jour je suis allé cogner chez elle. Et cogner, cogner, cogner. Une femme a ouvert la porte d'un autre appartement à côté et m'a dit: "La dame est morte! Vas-t-en!!"

J'était dévasté. Je considérait cette dame comme ma mère. Le monde entier s'est écroulé.

Ma mère (monoparentale) ne m'a pratiquement donné aucun soutient, sinon d'expliquer vaguement et généralement ce qu'est la mort, sinon rien tu tout. Après un laps de temps qui a duré entre 3 semaines et un mois, ma mère a décidé que j'avais assez deuillé comme ça. Elle a commencé a m'interdire d'en parler, puis d'en pleuré, m'a menacé de me punir de continuer, et m'a puni! Elle m'a même puni car je continuait d'en pleurer!!!!! Imaginez, j'allait a l'école à pieds et je passait devant chez elle matin, midi et soir...

Alors j'ai trouvé un "truc". À la fin de la journée d'école je me préparait plus lentement et je me retrouvait seul sur le chemin de l'école. Et je pleurait. Je me cachait ensuite dans un petit sous-bois près de la maison pour me consoler et je rentrait à la maison comme si de rien était. Le matin je partait plus vite et je me cachait dans un bosquet d'arbre pour pleurer. Je séchait mes larmes et de rentrait a l’école une fois que j'entendait la cloche.

Un jour, en tant qu'enfant de 7 ans (8 probablement), en toute logique, je me suis mit à penser que si je mourrait, tout le monde s'en foutrait et le monde continuerait de tourner sans aucune conséquence (c'est ce que je vivait de la mort finalement). Et je l'ai dit à ma mère... J'ai donc été puni, et j'ai reçu l'interdiction de parler de quoi que ce soit en rapport avec la mort, unilatéralement et indéfiniment.

Quelques semaines plus tard, j'avait oublié la petite dame et je commençait des attaques de paniques (à 8 ans) qui ont duré 20 ans, quotidiennement, jusqu’à ce que je ne sache même plus que c'était ça.

Donc j'ai connu la petite dame en Juin, elle est morte en novembre, et ça a pris les 7 mois suivants à ma mère pour me détruire complètement, assez pour me faire complètement oublier.

Apres 30 ans, tout ça m'est revenu au visage, est remonté, à cause d'autres événement très difficiles. J'ai aussi plus de 10 ans de cheminement thérapeutique derrière moi. Ma mère continue de nier tout ça et me reproche ma rage de réaliser qu'elle a bafoué toute ma jeunesse. J'ai d'ailleurs coupé tout contact avec elle et tout le reste de ma famille car ils ont tous exactement la même réaction de rejet. Vous comprendrez qu’après aussi longtemps, tout le système de ma mère est mit en place, est très bien huilé et répandu partout. J'ai donc été le "coupable" d'exploser après tout ce temps. Mais je VOIT maintenant. J'accepte de perdre ma famille car j'obtient toutes les parties de moi qui ont été bafouées et écrasées. Et cela ne ré-arrivera plus jamais. Ma mémoire en est témoin maintenant.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×