Besoin d'aide Urgent !

Auteur  
# 03/06/2014 à 00:09 Quenotte
Bonsoir,

Voilà mon histoire :

En 2010, alors que j'étais en 3eme, j'ai refusé de faire une dictée qui me paraissait trop compliquée en vue de mon age. Je savais que mon père était colérique mais à ce point non. Je ne sais pas comment ni pourquoi il en est venu aux "mains" mais je me souviens très bien de la scène. Mon père m'attrapant le poignet et me faisant une balayette pour me mettre à terre, une fois à terre il s'est mis à me mettre des coups de pieds dans le ventre encore et encore. Je ne sais plus pendant combien de temps mais pour moi le temps était trop long. Il m'insultait de Conne, Salope,.. en même temps. Une fois qu'il avait terminé je suis partie me réfugier dans la chambre, blessée, j'ai pris un de mes albums photos et j'ai déchiré sa tête sur chaque photo (il avait les doubles pour lui) quand il est entré et qu'il a vu ça il m'a lancé les photos à la tête et m'a attrapé par le col et cogné la tête dans le pieds en métal de me mezzanine. Je n'ai jamais parlé honteuse de cette situation. Seule ma grand-mère était là à regarder sans rien faire. Il m'a frappé deux fois, Oui c'est peut-être peu comparé à d'autres mais c'est déjà trop pour une enfant de 14 ans environ. Le problème c'est que voilà je pensais être débarrassée de lui comme il était partis habiter chez sa copine depuis 2ans.
Mais voilà c'est plus fort que lui il aime me détruire à petits feu ça serait trop compliqué et surtout trop long à vous expliquez faits par faits alors je vais résumer.

Mon père ignore ma présence quand je suis dans la même pièce, ah non excusez moi pas quand monsieur à besoin. Il me fait souvent comprendre que je suis "conne", que je suis une "merde" ou encore "inutile" et "inférieure à lui". Quand j'essaye de faire bien c'est simple "je ne sais pas faire pourtant c'est pas compliqué", Jamais un merci.

Bref j'ai plus souvent droit à des insultes que des bonjour. Il aime me ridiculiser, la preuve encore Mercredi dernier alors que l'on jouait à un jeu de chronologie je me suis trompée sur l'emplacement du couronnement de Napoléon, il m'a donc mis une claque derrière la tête avec un "t'es bête" devant mon copain pour certains ce n'est rien mais à répétition si, surtout que lui ne savait même pas placer l'appel du 18 Juin ! Il me traite d'idiote assez souvent.

Je suis une personne assez complexée, il n'hésite donc pas à me dire "mange pas ça tu vas devenir grosse" "On voit tes bourrelets" (Je fais 44kg pour 1m58, je pense avoir une marge avant d'être "grosse") toujours accompagné d'un rire. Le moindre défauts il me le fait remarquer (boutons, ongles, affaires,...)

J'en suis à un point où je ne veux plus répliquer car J'ai peur qu'il me refrappe. Il me terrorise, j'ai peur d'être seul avec. Si je ne fais pas ce qu'il veut il me menace de me mettre une gifle donc je fais.

Malgré mais 18 ans et que je ne vis pas avec il cherche à me contrôler. il me questionne sur tous mes amis facebook et me demande d'en supprimer sans raisons. Il me demande des comptes quand je décide de partir en vacances dans ma famille maternelle "tu vas pas passer ta vie la bas" voilà le genre de réflexion.

Il ne supporte pas que je fasse des cadeaux à ce cotés de famille il préfère que je dépense plus pour lui !

Parlons d'argent je n'ai toujours pas les codes d'accès à mes comptes qu'il a géré depuis mes 6 ans ! J'ai peur du résultats ! Quand j'ai besoin d'argent pour des affaires c'est simple il prend sur mon compte et ose demander à ma mère une pension alors que d'une je ne vis pas avec et de deux lui ne me paye pas grand chose !

Le pire c'est que depuis quelques années il met des papiers à mon nom en disant que j'habite chez lui alors que non (ex: caf, école,..)

Voilà le bref descriptif de ma situation.

Un exemple de situation que je vis quand il est là

Dimanche il est revenu d'un weekend prolongé en famille où je n'ai pas pu me rendre, le Jeudi quand il est partis il m'a demandé de nettoyer ses affaires de foot et les étendre sans un s'il te plaît.
Le Dimanche quand il s'est levé je lui ai dis que j'avais nettoyé, étendu, repassé, plié et rangé ses affaires dans son sac, la réponse Merci ? Non trop dur un "t'avais plus qu’intérêt" c'est mieux. Et s'il y avait que ça, j'étais dans la cuisine à faire le ménage, il arrive et pose son bol et sa cuillère sales sur le lave-vaisselle qui était ouvert d'ailleurs et me dit "tu le rangeras" toujours sans un s'il te plaît. Et moi je fais pour ne pas attirer sa colère. Et enfin dernière situation de la journée enfin ça va il est resté 2h, pas mal en 2h. Ma grand-mère lui rendait des affaires de motos qui étaient chez elle depuis 3 ans et qui ne servent à rien depuis 3 ans car il n'habite plus là (ça fait 5 ans qu'il n'a plus la moto), une valise et une sacoche. Puis il s'est mis à vouloir sa doudoune de ski, Oui une doudoune de ski au mois de mai, c'est urgent. Bref il se met à crier sur ma grand-mère l'accusant de l'avoir jetée parce qu'elle ne l'a trouvé pas tout de suite. Il est donc venu me voir et s'est mis a fouiller dans mon armoire, c'est vrai que une doudoune de se temps la et 6fois trop grande serait utile dans mon armoire. Après avoir fouillé et n'avoir rien trouvé il me dit "Où t'as mis ma doudoune de ski", ne savant pas où elle était, je lui dis simplement je ne sais pas où elle est moi et l'a il me répond "Ferme ta gueule je t'ai rien demandé tu sais jamais rien". Ne comprenant pas je lui dis "Me parle pas comme ça je ne sais juste pas où elle c'est pas de ma faute" et la il me dit "Ouai fais pas la grande avec moi t'as 18 ans mais ça m’empêche pas de te mettre une tarte" Je lui demande pourquoi il me parle comme ça et je dois me contenter d'un "ferme ta gueule !" Voilà Je n'en peux plus il me ruine comme il a ruiné ma mère.

Je n'ai plus confiance en moi et en personne d'ailleurs, je ne sais plus ce que je veux, je me sens vide à longueur de journée. Des petites choses qui m'ont détruite à petit feu. J'ai peur d'engager des poursuites contre lui car il est plus fort que moi et qui pourrait me croire sachant qu'il ne fais jamais ça en grand publique. J'ai déjà pensé à mettre fin à mes jours mais voilà j'ai même pas le courage car je ne veux pas laisser les personnes que j'aime. Je ne peux plus vivre en sachant qu'il espionne tous mes faits et gestes .

Besoin d'aide URGENT !!

Bonne soirée et Merci d'avance
# 03/06/2014 à 19:07 halto
Ma Quenotte,
Quelle pitié de lire ça! J'ai immédiatement envie de te prendre sous mon aile en lisant ces horreurs. Surtout ne craque pas pour ce type, cet étranger, cet "autre". Tu es obligée de te soumettre pour ne pas prendre de coups et fais le car tu ne peux pas risquer d'en prendre une plus forte que les autres mais à chaque fois dis toi bien que, dès que tu le pourras, tu sauras te venger de tout ça, en ne le voyant plus et en refusant de pardonner de son vivant jusqu' à ce que bon te semble. Toutes ces humiliations ne sont pas bonnes pour toi, elles te blessent cruellement...
Est-ce que ta mère connait ces comportements? Qu'en dit-elle? Tu sais que tu peux demander à un juge des affaires familiales de s'en méler? Tu as 18 ans , tu n'es plus obligée d'accepter d'aller en garde chez lui. Tu peux également porter plainte pour violences psychologiques et physiques. Mais il faut tout peser avant d'agir! Tout d'abord, quelle est l'attitude de ta mère par rapport à tout ça?
# 03/06/2014 à 20:03 Quenotte
Bonjour Halto,
Ma mère habite en Bretagne à 6h de chez moi mais oui elle à même subit pire que ca. Mon père lui a cassé me nez quand il vivait encore ensemble. Il a même tenté de la faire passer par dessus une voie ferrée alors qu elle était enceinte de moi. Combien de coups a t elle reçu en m ayant en elle et des insultes de "grosse vache",... C est pour cela qu elle l a quitté et m'a gardée en Normandie mais à mes 6ans elle n avait plus les moyens pour me garder et m a envoyé en pleine année scolaire (CP) en ile de france chez ma grand mère la ou habitait mon père. Quand j'etais enfant il etait gentil mais à mon adolescence j ai commencé à voir son vrai visage. Plusieurs personnes ont fais des remarques en disant que je ressemble à ma mère et ça ne lui plais pas du tout ... D ailleurs quand lui me compare à ma mère c est pour me dire "t es une salope comme ta mère". Enfin ma mère a eu le droit à des trucs très bizarres avant que je naisse ( enfermé dehors par mon père quand elle ne rentrait pas à l heures ; il arrachait ses livres de cours quand elle rebtrait avec des amis garçons de son lycée ; il l a même enfermé dans la salle de bain avec les bouches d aérations bouchées et la fenêtre bloquée puis a mis le conduit de gaz par le jour de la porte et j en passe ). J ai grandis avec des histoires horribles et à cause de ca je n arrive plus à me construire. Je suis à la recherche d un studio ou petit appartement pour partir via une association.
# 03/06/2014 à 20:18 halto
Donc ta mère ne peut pas t'aider. Tu peux me tutoyer : )
Tu n'aurais pas envie de retourner en Bretagne? Tu te rapprocherais de ta mère, et tu mettrais beaucoup de distance entre ton "père"(désolée mais un père digne de ce nom n'agit pas comme ça!) et toi. Apparemment ta grand-mère a peur et reste passive. Et tu n'as personne dans ta famille pour t'héberger? Tu travailles ou bien tu es toujours au lycée?
En tous cas, même si tu te sens mal, continue à te battre pour toi, et pour un avenir meilleur. Tiens bon! Mets autant de coups de pioche qu'il faut pour sortir de ce tunnel. J'ai eu des parents azimutés aussi et on peut s'en sortir: un père mauvais comme la peste et une mère manipulatrice et très faible. Aujourd'hui j'ai quatre enfants épanouis : )
# 03/06/2014 à 20:58 quenotte
Enfaite j ai été descolarisee 1an tellement j etais perdu. A la rentrée j ai décidé de reprendre mes etudes en cap coiffure. J ai fais 2ans auparavant en cap agent de sécurité et j ai eu mon cap. Mais cette orientation je ne la voulais pas moi toujours le même qui contrôle ma vie... le problème et que les ecoles de coiffure il n y en a pas trop mis a part Paris. Ma grand mère paternelle elle est aussi manipulatrice que mon père deux copies identiques. Si je dis du mal de son fils elle le répète directement. Si je sens que c est vraiment trop tendu je partirais chez mon copain en attendant. J ai de la chance de l avoir lui il sait m epauler et je sais qu il est la pour moi. Mon histoire et ma situation l a fais pleurer plus d une fois et pourtant c est pas facile de le faire pleurer. Il me permet de m évader. Un jour il m a ramené un pass disney et depuis il m emmène souvent la bas et j avoue que je décompresse aussi la bas. C est juste l attente d un logement et tout qui me pèse je veux faire les choses biens et non rapidement. J ai promis que si il me retouche je porterais plainte et sachant qu il a déjà du sursis pour violence j espère qu il ne s en tirera pas et que ca retombe sur moi car il est tres fort.
# 04/06/2014 à 06:26 halto
Le mieux serait de partir assez rapidement quand même. Ce genre de mecs qui tapent sur les femmes et les enfants ne s'arretent pas du jour au lendemain.Si tu n'oses pas t'incruster dans la famille de ton copain, allez voir ensemble une assistante sociale. On peut prendre RV en passant par la mairie par exemple ou bien en allant dans des centres spécialisés. Renseigne toi sur internet, et appelle le 3919 numéro consacré aux violences sur les femmes
# 04/06/2014 à 07:48 Quenotte
Je vais voir pour la mairie car j habite dans une petite ville je ne sais pas comment ca marche
# 04/06/2014 à 11:40 halto
Tu peux aussi passer au commissariat ou en gendarmerie et demander s'ils ont une unité specialisée dans l'accueil des femmes maltraitées car depuis 2010 (circulaire du 3 aout 2010) il y a une loi contre les violences psychologiques et un protocole d'accueil et de suivi:
http://www.textes.justice.gouv.fr/dossiers-thematiques-10083/loi-du-90710-contre-violences-psychologiques-11994/circulaire-sur-la-loi-relative-aux-violences-faites-aux-femmes-20594.html
Regarde ce qui te concerne à l'intérieur du texte de loi. Il risque très gros si la violence est reconnue par police et justice.
Reste déterminée, et ne lache rien pour toi et pour les autres victimes comme toi! La lacheté et la cruauté doivent être punies.
PS : TRES IMPORTANT, LES FLICS ET LES GENDARMES N'ONT ABSOLUMENT PAS LE DROIT DE TE REFUSER DE PRENDRE TA PLAINTE(ce qu'ils font presque toujours)
S'ILS LA REFUSENT MENACE LES DE LES DENONCER AU PROCUREUR!!!
# 04/06/2014 à 12:03 Quenotte
Je connais les gendarmes et la police du coin car j ai été formé avec eux pendant mon cap aps. Mais de toute façon il s en sortira comme il a toujours su le faire.
# 04/06/2014 à 12:14 halto
justement non car la loi a changé. Le plus fragile qui se ramasse le gros salopard pleine poire sans pouvoir se défendre c'est terminé. Par contre il faut connaitre ses droits et savoir s'imposer en police comme en justice en les menaçant d'une plainte à la hiérarchie en cas de refus de faire leur job correctement.
Est-ce que tu as gardé de bons contacts avec eux? Tu peux leur parler de la situation? Sinon tu peux porter plainte dans un autre commissariat. C'est pas sectorisé comme l'école ou les mairies.
# 04/06/2014 à 12:29 halto
Page 9 de la circulaire:

".... à une peine privative de
liberté d'une durée égale ou supérieure à cinq
ans pour des violences ou des menaces commises
:
1° Soit contre son conjoint, son concubin ou son
partenaire lié par un pacte civil de solidarité ;
Soit contre ses enfants ou ceux de son
conjoint, concubin ou partenaire.
]
Le présent article est également applicable
lorsque les violences ont été commises par
l'ancien conjoint ou concubin de la victime, ou
par la personne ayant été liée à elle par un pacte
civil de solidarité, le domicile concerné étant
alors celui de la victime"
# 04/06/2014 à 12:56 Quenotte
Mais pour mes violences physique il y a prescription ?
# 04/06/2014 à 13:18 halto
Non délai de 10 ans sans plainte pour un crime, et 3 ans sans plainte pour un délit(coups= délit). Le certificat du médecin avec ITT(interruption Temporaire de Travail) n'est plus obligatoire. S'ils le réclament il faut préciser cela aux agents ou aux gendarmes. J'ai rencontré un commandant de Police et c'est elle qui me l'a dit. On a établi une sorte de partenariat avec un commissariat de Police pour aider les femmes maltraitées, mais ça n'a aucun lien avec ce site SOS Anti Manip
# 04/06/2014 à 13:48 halto
Si malgré tes droits(la Loi) tu n'arrives pas à te faire entendre au commissariat ou en gendarmerie(ils sont mal formés sur la question des violences intra-familiales), tu peux faire une lettre circonstanciée avec le détail des agressions subies, directement au Procureur puisque c'est lui qui trie les plaintes et décide d'éngager des poursuites ou de classer sans suite
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×