Et quand vous avez DEUX GENITEURS manipulateurs....

Auteur  
# 05/10/2013 à 15:01 Lerila
Avant tout, MERCI BEAUCOUP !! Cher Administrateur.

Cela peut sembler bizarre à première vue, mais aujourd'hui, nous sommes même DEUX à vous remercier du fond du même coeur. Et merci aussi à votre amie qui vous a tellement bien inspiré.

Nous tenons toutes les deux à apporter ici notre témoignage, afin que cela puisse éventuellement aider d'autres personnes à réagir beaucoup plus vite, plus tôt. Et pour aller droit au but: s'il y a une seule règle à respecter dans la vie, avant même toute loi, toute morale ou toute règle imposée par l'éducation, c'est la suivante: Quoiqu'il arrive, n'oubliez jamais, au GRAND JAMAIS! d'écouter votre petite voix intérieure, avat d'écouter qui que ce soit d'autre.

Je ne vais pas rentrer dans trop de détails, mais je viens seulement de me réveiller à 45 ans...et même si mes géniteurs (oui, je sais..., mais il n'y a pas d'autre terme!) divorcés, ne vivent plus ensemble depuis des années, ils n'ont jamais cessé de me manipuler depuis que je suis née, afin que je reste une petite fille bien sage et bien docile, bien dreséée, à leur sauce, tellement leur soif de contrôle, d'autorité et de pouvoir est complètement démesurée.

Pourtant, adolescente, j'étais forte, avec une forte personnalité, donc malgré toutes les explications que j'ai lues, je reste quand même encore un peu abasourdie de n'avoir rien venu venir plus tôt, même si je comprend bien aussi que ce n'est pas de ma faute, tellement ces pervers sont doués pour dissimuler leur véritable personnalité. Comment un enfant peut-il imaginer une seule seconde que ses propres parents peuvent lui vouloir du mal?...Personne ne peut s'imaginer cela, et pourtant!...

Cela fait plus de trente ans..., que de manière très insidieuse, mes deux géniteurs m'ont détruite profondément et à petit feu...Tout cela pcq en fait, même s'ils le prétendaient verbalement, ils ne m'ont jamais aimée telle que j'étais, pcq je n'étais pas la petite fille bien docile qu'ils auraient voulu avoir.

Et cela fait une quinzaine d'années que je suis mal dans ma peau, que je vis seule puisqu'ils ont aussi réussi à faire le vide autour de moi, j'ai eu des problèmes avec l'alcool, des épisodes dépressifs, j'ai même eu deux périodes avec des idées très noires....

Et puis, récemment, j'ai eu LE DECLIC! Je me suis enfin réveillée! J'étais si mal, tout simplement pcq je n'étais plus MOI-MEME! C'est une snistre étangère insipide, incolore et inodore qui habitait mon corps!

J'ai bien sûr décidé de couper définitivement les ponts après les dégâts qu'ils avaient causés, et j'ai décidéde reprendre MA VE en mains. Je consulte aussi une psychologue pour maccompagner dans ma reconstruction maintenant...et le pire, c'est qu'elle m'a bien fait réaliser que durant toutes ces années, je ressentais inérieurement ce profond malaise, dans mon for intérieur, je savais très bien que qq chose ne tournait pas rond, mais tous ces messages n'arrivaient pas jusqu'à ma conscience. Pourquoi? Pcq avec l'éducation qu'ils m'avaient inculquée, je ne voulais pas admettre que des parents puissent être si mauvais envers leur propre enfant.

Alors, pour éviter que cela n'arrive à d'autres personnes, SVP, n'oubliez jamais d'écouter votre petite voix intérieure avnt QUICONQUE, et peu import l'importance que vous pouvez accorder à ce QUICONQUE. En cas de coup dur dans la vie, la seule personne qui doit compter à ses propres yeux (bien ouverts....), c'est SOI-MEME.

Et aujourd'hui, nous sommes deux à encore dire MERCI BEAUCOUP Cher Administrateur pour votre site formidable!

De ma part, mais aussi de la part du véritable moi que je viens de retrouver récemment, mais que j'avais perdu en chemin...
# 06/10/2013 à 10:53 Victime
Bonjour Lerila,

J'ai lu votre témoignage et j'ai ressenti beaucoup d'émotions. Merci de nous avoir fait partagé cette difficile expérience.
Je vous souhaite une bonne route sur le chemin de la reconstruction.

Victime
# 23/12/2013 à 22:09 Moi
Bonjour,

je suis soulagée de savoir que je ne suis pas la seule dans cette situation... Ce que je vis depuis des années, et surtout les 10 dernières années, m'était devenu insupportable, ça me rendait malheureuse. Ca fait longtemps que j'ai compris que mes parents me rendent malheureuse par leur comportement, mais c'est difficile de l'accepter, et l'éducation que j'ai reçue m'emprisonnait dans mon silence. Je viens moi aussi de comprendre que mes parents ne m'aiment pas telle que je suis non plus, qu'ils voudraient tout comme les vôtres que je sois une autre, mais j'ai enfin compris que quoi que je fasse je ne serai jamais à la hauteur de ce qu'ils attendent et aujourd'hui j'ai envie d'être MOI. Le pire est que ça me rend un peu parano, je commence à douter de mon conjoint (eh oui ! mes parents m'ont dit qu'un jour je me retrouverai toute seule, qu'il me mettrait à la rue et me prendrait mes enfants...), je me dis que lui aussi profite de moi... Il faut que je reprenne confiance en moi et que je commence enfin à vivre libre, sans dépendre de personne pour être de nouveau heureuse et pouvoir accorder ma confiance... Bref, du travail en perspective !
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×