La vie après la mort

Auteur  
# 27/07/2012 à 08:13 francine charlebois
Dans un mois ce sera déjà la première année sans lui.Chaque jour, des souvenirs remontent dans ma mémoire, des souvenirs pénibles.Certaines phrases, je ne les avais même pas comprises!Un an et je m'étonne encore de réaliser ce qui m'avait échapper tant de fois.Des mots qui tuent et qui hantent l'esprit.Il y a eu moi avant, il y a moi maintenant transformé pour toujours.Cette rencontre avec le mal, m'a libéré de ce qui me rongeait depuis l'enfance.Il a fallu qu'une partie de moi meurt pour enfin me permettre de vivre!
# 27/07/2012 à 09:12 Nath
Bonjour Francine,
votre message fait écho à ce qui me passe par l'esprit en ces jours.
Moi aussi, tout d'un coup, j'ai un flash et je revois certaines "scènes" ou je réentends certaines phrases, et tout l'échiquier est devant moi, avec ces stratégies, ces mensonges, ces coups bas,
c'est terrible de réaliser plus tard ce qui était évident ou presque au moment où la pièce se jouait devant nous. Nous avions le premier rôle, mais nous ne le savions pas.
Oui, ces mots hantent,
personnellement je refuse d'être "salie" une deuxième fois, et je filtre tout ce qui remonte à la surface. Je refuse la haine, ça au moins il n'aura pas injecté en moi.
Je l'ai croisé il y a peu, lors d'une fête,
c'était pathétique, il s'est littéralement enfui, sans presque croiser mon regard.
Dans son scénario c'était peut-être l'envie de me "priver" de sa présence, mais moi je l'ai vu tel que c'était : une incapacité à se remettre en question, à affronter mon regard "qui sait" et qui juge pour ce qu'il est : un pauvre type.
Moi aussi, ces rencontres avec le mal m'ont changée à tout jamais, comme vous, mais j'ai la douloureuse impression qu'une part de moi est partie avec.
Vous sentez-vous "guérie" ? ou tout au moins mieux alors ?
Votre message laisse penser que votre transformation est positive, j'en suis heureuse pour vous, mais je suis sure que vous ne voudriez pour rien au monde revivre ce genre de "non-relation",
la perversion narcissique est une horreur souterraine, qui vous happe sans que personne ne le voie.
C'est ça qui est terrible je trouve, être seul ou presque , à "savoir",
pour tous les autres qui les entourent, les pervers et perverses traversent leur vie ou ce qui leur en tient compte, impunis, sans laisser de trace ailleurs que chez leurs victimes.
amitiés,

nath
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×