Victime d'un PN Rechute à chaque fois

Auteur  
# 10/03/2014 à 05:08 Isabelle
Bonjour,
J'avais déja posté mon témoignage sur un autre post mais je n'avais pas encore compris comment fonctionne le blog. Je remet ici :

Au début quand je l'ai rencontré il disait que j'étais stupide de ne pas vouloir etre avec lui que je savais pas la chance que j'avais il m'a courtisé pendant plus de deux ans j'ai finalement accepté. Il c'était juré qu'il allait me faire oublié mon ex de l'époque dès qu'il m'aurait attrappé. Puis à certains moment il faisait des scenes quand je répondais pas au téléphone. C'était involontaire (le plus grand souvenir c'est une fois ou j'étais épuisée apres le travail javais passé tout mon samedi au lit) et lui le pauvre il voulait me voir ce jour la il a coupé les ponts avec moi. Je pensais que c'était de l'amour et je ne connaissait rien des PN. J'ai essayé d'en parler a un ami mais il me dit que j'exagere en disant qu'il est un PN. Je me retrouve bien seule à essayer de m'en sortir sans pouvoir en parler aux proches.
Au niveau intime j'oubliais, il a fallut que j'aille regarder des films X pour comprendre exactement ce qu'il essayait de me faire !!! Car apparemment je ne me laissait pas assez aller. Et que dans les couples c'est pas bien quand ça devient monotone (j'y crois pas pas au point d'imiter des actrices). C'était plus un moment d'épuisement que de partage J'espere que vous me comprenez.
J'ai créee un document Word où j'essais de reprendre tous ce qui s'est passé tout les petits pics qu'il m'a lancé. Je suis une personne de nature gentille qui sait pardonner et il a vu en ça une faiblesse.Il y a plus d'un an j'ai fais la connaissance de sa fille de 11 ans. Il avait personne pour la garder et il me l'a confié en me disant bien "Fais attention à elle car elle est très manipulatrice" J'ai ressenti un malaise à ce moment. Comment un parent peu dire cela de son enfant. Aujourd'hui je comprend mieux l'histoire.Pour le moment j'ai retrouvé 19 critères sur 30 avec exemples et situations car j'ai besoin de concret pour etre sure de moi. Par ailleurs il me doit une belle petite somme d'argent. Quelque soit la maniere de la réclamer je suis toujours la méchante "Je ne suis pas la personne que je veux faire croire que je suis" et "Je vais te le donner et couper les ponts définitivement avec toi" Depuis que je le connais je ne l'ai jamais entendu dire "pardon" ou meme "désolé" Bon après la manace il redevient très tendre puis il disparait
J'ai fais le test de sos et j'ai trouvé qu'il était de niveau 7.
# 11/03/2014 à 10:31 Victime
Bonjour Isabelle,

Vous avez fait les deux choses essentielles : vous avez pris conscience du problème même si vous ne l’avez pas encore intégré et vous avez commencé à noter.
Je recommande toujours d’écrire, tout et le maximum mais les réflexions qu’on peut se faire au sujet qu’on est en train d’écrire.
Nous sommes de nature à pardonner et donc à oublier les blessures provoquées, c’est comme saisir un nuage, notre cerveau n’arrive pas à fixer une bonne fois pour toutes la relation entre problème et solution.
Ecrire est une partie du véritable remède, n’omettez rien, écrivez vos pensées, les faits et prenez des points de repères (à ce moment j’étais au téléphone, je cuisinais,…etc…). Tout cela vous servira dans votre processus de guérison. Ces PN placent tellement de doutes en nous qu’il devient impossible d’être certains de nos actes et ces écrits sont notre bouée sauvetage. Notez également les discussions tordues dans lesquelles vous avez le sentiment de vous être diluée.
Le test SOS est important pour avoir un support extérieur qui permette de fixer un mot sur ce mal qu’est le PN, mais d’une manière générale je dirais qu’à partir du moment où vous avez l’impression de faire des choses qui ne vous ressemblent pas et qui ne colle pas à votre personnalité et qu’il n’en tient pas compte ; cette personne est mauvaise et ne vous convient pas. Il existe des moyens plus coquins d’éviter la monotonie dans un couple que de regarder des scènes dépourvues d’amour et de complicités. J’ai toujours eu la conviction que la façon qu’à un homme de faire l’amour à une femme transpose le respect qu’il a pour elle (je suis un homme) et dans ce cas-ci il s’agit de domination et il vous voit comme un objet qu’il plie à ses fantasmes sans se soucier de savoir s’il reste dans des limites acceptables pour vous.
Surtout tenez le coup, rechuter est normal – pas idéal mais normal – car c’est aussi par lassitude que nous arrivons à prendre les décisions nécessaires. Le principal est de penser à vous.
Victime.
Répondre à ce message

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×