La violence psychologique

Please, Choose your langage to translate this website



Please, Translate this website :



 

Il n'existe pas de définition universelle de la violence psychologique. Comme toute forme de violence apparaissant dans le cadre d'une relation, la violence psychologique, que l'on appelle aussi parfois « cruauté mentale », est un abus de pouvoir et de contrôle. Les comportements suivants sont généralement reconnus comme des formes de violence psychologique :

Rejeter la personne - ignorer sa présence ou sa valeur; lui faire comprendre qu'elle est inutile ou inférieure; dévaloriser ses idées et ses sentiments. Exemple : traiter régulièrement un enfant différemment de ses frères et sœurs, d'une manière qui laisse croire qu'on lui en veut, qu'on le rejette ou que l'on éprouve de l'aversion pour lui.

                                                                                                 *******************************

Dégrader la personne - l'insulter, la ridiculiser, lui adresser des injures, la parodier ou l'infantiliser; se comporter d'une manière qui porte atteinte à son identité, à sa dignité et à sa confiance en elle. Exemples : humilier la personne en public ou la traiter d'idiote; si elle est handicapée, contrefaire ses gestes ou sa démarche; traiter un aîné comme s'il était incapable de prendre des décisions.

le problème est que cette destruction insidieuse de la personnalité ne se fait pas "officiellement". Autant le terroriste ou l'Alien annoncent la couleur, et sont au moins francs, autant le pervers n'arrive pas avec un drapeau , trompette  pour vous annoncer qu'à partir de lundi, 8h00 il va commencer à démonter morceaux par morceaux votre personnalité, votre âme.

Au milieu du bonheur encore existant, une petite phrase, comme un poignard ou une flèche perdue. "Tu es vraiment moche quand tu te lèves". ou toute autre blessure. Et si vous en reparlez, il /elle va minimiser, en disant , "mais non, ...mais tu es vraiment suceptible tu ne trouves pas ???" (ça c'est bien une méthode du pervers ...vous posez une question et au lieu d'une réponse, vous vous prenez une question déstabilisante en pleine figure, et vous ne savez pas quoi répondre....et vous ne savez plus où vous en êtes....

dans ce cas, vous vous retrouvez à justifiez que non, vous n'êtes pas suceptible, que , non, ce n'est pas à cause de votre mère que vous êtes si sensible....et à la fin...vous êtes perdu(e) comme si vous veniez de passer 10 minutes dans une machine à laver géante. Et au bout du compte, vous n'avez pas d'excuses (évidemment....) , pas d'explication (évidemment) , mais un mal être qui s'est rajouté au mal être que vous aviez au début.

Vous en concluez sans en prendre conscience, que si il vous reblesse...vous éviterez de retourner "au front" pour vous en prendre une 2me couche....

et c'est comme ça  qu'on abdique , sans se rendre compte qu'on abdique, et qu'on finit par fermer sa g..... quand on se prend des flèches jour après jour.

et chaque flèche détruit, et la confiance et l'estime que l'on a pour soi même , tombe tout doucement en petits morceaux. Notre personnalité se transforme , jour après jour, en un champ de ruines.

et le pervers de vous dire un jour...."regarde toi, tu es une vraie ruine !!!".....on croit cauchemarder....

                                                                                                 *******************************

Terroriser la personne - lui inspirer un sentiment de terreur ou de peur extrême; la contraindre par l'intimidation; la placer dans un milieu inapproprié ou dangereux, ou menacer de l'y placer. Exemples : hurler, blasphémer, obliger un enfant à être témoin d'actes de violence envers un membre de sa famille ou un animal qu'il aime; menacer une personne de l'abandonner, de la brutaliser ou de la tuer, menacer d'abandonner, de brutaliser ou de tuer un animal ou un être qui lui est cher; menacer de détruire ses possessions; menacer de la faire déporter ou institutionnaliser; traquer la personne.

                                                                                                 *******************************

Isoler la personne - Limiter son espace vital; réduire ses contacts; restreindre sa liberté de mouvement dans son propre milieu. Exemples : exclure un aîné des prises de décisions qui le concernent; enfermer un enfant dans un placard ou l'enfermer, seul, dans une pièce; empêcher la partenaire ou une personne âgée d'avoir accès à sa propre fortune ou de gérer ses finances; refuser à un aîné le contact avec ses petits-enfants; priver quelqu'un de moyens de déplacement ou de transport.

Cela se traduit souvent par une "demande" ( car le pervers ne demande rien...il fait décider l'autre...)  de déménagement. Le pervers fait comprendre que la famille est néfaste, négative, et que les amis ne sont pas bienveillants. Il "dresse" la personne contre ses amis, ses proches, sa famille, en appuyant sur les aspects négatifs de ceux ci pour faire comprendre à la personne qu'elle doit prendre une distance avec eux.

                                                                                                 *******************************

Corrompre ou exploiter la personne - L'amener à accepter des idées ou des comportements proscrits par la loi; l'exploiter matériellement ou financièrement; apprendre à un enfant à servir les intérêts de la personne qui abuse de lui plutôt que les siens. Exemples : exploiter sexuellement un enfant; laisser un enfant consommer de l'alcool ou des drogues; entraîner quelqu'un dans le commerce du sexe.

                                                                                                 *******************************

Priver la personne de chaleur humaine - Se montrer insensible et inattentif envers elle; faire preuve d'indifférence à son égard; ne s'adresser à elle qu'en cas de nécessité; ignorer ses besoins sur le plan mental. Exemples : ignorer les tentatives de communication d'un enfant; priver un enfant d'affection, de soins ou d'amour; traiter un aîné institutionnalisé comme s'il était un objet ou « un fardeau ».

 

 

 

 

 

 

19 votes. Moyenne 4.47 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site