les effets de la manipulation

Choose your langage to translate this website



 

chez l'adulte, les signes possibles de la manipulation sont :

-dépression

-repli sur soi

-manque d'estime de soi

-forte anxiété

-attitude craintive

-sentiments de honte et de culpabilité

-pleurs fréquents

-honte de soi et auto-dévalorisation

-passivité ou docilité excessive

-isolement social

-report ou refus du traitement médical nécessaire

-malaise ou nervosité dans les rapports avec les aidants ou avec les proches

-tentative de suicide ou mention du suicide dans la conversation

-abus de substances toxiques

-refus du contact visuel

-autres formes de violence (connue ou présumée)

CHEZ L ENFANT :

-dépression

-repli sur soi

-manque d'estime de soi

-forte anxiété

-attitude craintive

-absence de vitalité (enfant en bas âge)

-agressivité

-instabilité émotionnelle

-troubles du sommeil

-plaintes au sujet de troubles non fondés

-comportement anormal pour l'âge ou l'état de développement

-passivité ou docilité excessive

-tentatives de suicide ou mention du suicide dans la conversation

-extrême dépendance

-rendement inférieur aux capacités

-incapacité de faire confiance

-compulsion voler

-autres formes de violence (connue ou présumée)

12 votes. Moyenne 4.58 sur 5.

Commentaires (15)

1. Julie 22/08/2013

Bonjour,
Je suis victime d'une pn et je souhaiterai avoir de l'aide pour prouver que cette personne est malade car elle a réussi a me détruire ainsi que ma famille et aujourd'hui je me retrouve en procès accusé de faits graves alors que je n'ai absolument rien fait.
Merci par avance pour votre aide.

2. nanou 24/10/2012

bonjour à toute victime de pn..
il est difficile d'admettre qu'on a été dupé..mais regardez la réalité en face..toute relation avc malaise et mlhonneteté, mensonge et agressivité physique ou psychique n'est pas normale...
une relation de partage est loin d'etre celle avec le pn..regardez ses yeux vides, son immoralité, son manque de respect pour tout le monde, et c'est suffisant pour le fuir..c'est un être maléfique et fier de l'être...fuyez tant qu'il est tôt..

3. ferraz 02/10/2012

courage a toutes celles qui sont ou ont ete victime de manipulateurs , comme ca ete mon cas. parlez en a un proche , confiez vous ,allez sur les sites qui parle du sujet , faites le test des 30 questions, ca vous aidera a mieux comprendre ce qui vous est arrive, a mettre des mots sur cette situation et sur votre souffrance et surtout a vous dire que vous n etes pas une cruche ou une idiote mais bel et bien un etre humain qui a cru en un autre etre humain. ainsi vous retrouverez des forces. dites vous que ce sont eux qui ont une pathologie, pas vous. Debarrassez vous de ce manipulateur , refusez tous contact, pour ma part ,je me dis :il n existe plus. courage a toutes les victimes de ces fous !!!

4. chantal 04/09/2012

Et on y retourne parfois! En tout cas, c'est mon cas.
Avec le premier, ça a duré 14 ans avant que je me réveille quand il m'a frappée devant mes enfants; plus 12 procédures en 10 ans! Chacune pour se venger d'avoir été débouté de la précédente. Je me suis battue seule car, dans ce genre de situation, tout le monde doute des paroles de la plaignante: parents, "amis" -qui s'évaporent rapidement -, autorités, etc... et pendant longtemps.... J'ai tenu bon. Il fallait que je reste "debout" -et c'est peu dire- pour mes enfants qui étaient encore à l'école maternelle. Travail le jour, s'occuper des enfants, obligations de la vie quotidienne, élaboration des dossiers la nuit, courir au palais de justice pour apporter ces derniers que j'avais achevé de constituer à chaque minute que je casais dans mon emploi du temps que je compressais dans ce but....parfois plus de 72 h sans dormir, avec mon corps tout entier brûlant de douleurs...J'y ai perdu le sens du sommeil. Mais j'ai fini par réussir à démontrer à la justice, et à faire entendre à mon entourage, que ce n'était pas moi la "fautive". Sauf mes enfants. Mais je ne peux pas leur reprocher de ne pas prendre parti entre leur père et leur mère! Dans un état de destruction intérieure -que seules les personnes qui sont passées par là peuvent comprendre- quelques tentatives de liaisons ont été des échecs. Pas du genre à plier facilement, très active et très sollicitée dans un travail qui est aussi ma passion, un jour, je me suis sentie "guérie" et forte à nouveau. J'ai voulu fuir une rencontre parce que "quelque part" il y avait "danger". Il m'a attendue pendant un an et demi. j'ai fini par l'accepter. Mais je refusais de croire à ses mots d'amour. Jamais ont ne m'en avait dit autant, de si beaux, de si forts. Des textos ardents et passionnés à profusion. Je croyais vivre un rêve (mot faisant souvent partie de son discours et qui me gênait un peu). Puis je l'ai cru, il me l'a fait dire. A partir de là, j'ai dit souvent la force de mon amour pour lui. Hé oui! Les apparentes "carcasses dures" peuvent être aussi des bonbons tendres! Dès lors, il a commencé à ne plus toujours répondre à mes élans -très amoureux- vers lui. J'ai usé de beaucoup de mon énergie -dont je ne manquais pas -pour lui venir en aide, aussi bien dans son travail que psychologiquement et financièrement. Pourtant je doutais toujours car il mettait son indisponibilité sur le compte de son travail très prenant aussi. Je le croyais aussi en connaissance de cause, car nous faisons le même métier. Je sais également -comme tout le monde que le travail est souvent le motif invoqué pour échapper à des rendez-vous!! J'ai découvert qu'il vivait en couple. Je n'ai pas accepté. Il m'a dit qu'il ne faisaient rien ensemble. Il y a un an et demi on m'a rapporté... qu'il était papa depuis quelques mois, alors que nous sortions ensemble depuis près de 2 ans. Je n'ai pas pu réagir. J'ai eu une impression d'une violence inouïe: mon corps était coupé en deux horizontalement dans le bas du dos par une lame finement aiguisée et mon esprit éclaté, figé; je ne sais pas exactement. J'étais sur mon lieu de travail. Il a fallu raccompagner cette personne rapporteuse pour retourner auprès de mes étudiants. Je ne trouvais pas le sol sous mes pieds. Cela fait trois ans que nous nous voyons de temps en temps. Il refuse toute proposition de mettre fin à notre relation. Moi je n'arrive pas à rompre mais je ne supporte pas cette situation non plus. Il me garde avec lui, de loin, se rapproche un peu si je m'éloigne. Il réussit un gros projet grâce à mon aide, mais aussi à sa laborieuse persévérance. Chaque mot de sa part -de plus en plus rare- est un barreau de plus à la cage invisible dans laquelle je me trouve. Ma santé et mes forces sont en bout de course... Difficile, toujours, de reconnaitre vraiment si on est en proie à une manipulation ou pas.
En tout cas -et là était au départ le but de ce message avant que je me lâche dans ces lignes- je ne conteste pas les conseils de fuir les manipulateurs qui sont écrits par les internautes bienveillants. En même temps, les laisser, c'est leur laisser le champs libre. C'est leur donner -au bénéfice du doute et de la fatigue- la liberté d'implanter leurs griffes ailleurs. Ainsi, nous renforçons leur toute-puissance. Le précédent s'est fait taper sur les doigts par la justice. Il m'a laissée tranquille et n'a pas recommencé avec une autre.
SI nous étions plus nombreuses(eux) à nous en défendre ils auraient plus de scrupules dans leur recrutement de victimes potentielles!!!
Merci, en tout cas à ceux et celles qui prennent un peu de leur temps pour tenter de répondre à nos détresses.

5. mimi 29/08/2012

Je me sent dependante de lui. Je pense tout le temps a lui. Jai 20 ans et sa fais 6 ans que sa dure. Je me defoule sur lui et il se plin que je lharcelle mais je suis hors controle parce quil a areter de me controler. Comment reprendre le controle de moi meme? Je ment a mon psy parce que jai honte de moi. Cest un cercle vicieux.

6. liloute 31/05/2012

Bonsoir,
je suis lessivée, écoeurée, il y a 4 mois de ça j'ai fait une ts alors que j'ai un enfant (il a nié sa part de responsabilité), il m'empêche de dormir et il a fallu que je le menace pour qu'il me foute la paix et que j'appelle les gendarmes en pleurs pour qu'il capte que je ne rigolais absolument pas.
Moi j'ai du mal à digérer ce qu'il s'est passé (violente dispute) et lui fait comme s'il ne s'était rien passé...
Quoi faire je suis à bout?
Merci

7. free 20/10/2011

je suis partit mais malgres tout je subi toujours son influence nous vivons separer mais nous avons un enfant ensemble je suis parti il y a un ans avec mais trois enfants il a garder mon domicile jai du tout reconstruire ailleur ,mais il continue il me dit souvent quil ne faut pas que je pense que je suis sortis d'affaire il a ete condanné a plusieur reprise ,c'est une sansu,un cancer

8. Valérie 14/08/2011

Bonjour à toutes et à tous,
je viens de "tomber sur le site".
Mon témoignage vous servira peut-être à aller de l'avant.
Bien que je ne suis pas encore "désintoxiquée", je vous écris un peu la fin de mon histoire.
Cela fera bientôt deux mois, que j'ai quitté mon manipulateur avec pertes et fracas tout de même.
Il a fallu qu'il génère sa crise de paranoia en s'imaginant que je regardais quelqu'un d'autre et m'a violemment giflée sous les yeux de mon enfant ( qui n'est pas le sien).
Malheureusement, cela a été l'occasion pour moi pour prendre la fuite. Dix jours plus tard j'ai enfin décidé de porter plainte, pour violences physiques et menaces de sa part.
Il a été convoqué au parquet début août dernier : il a nié les faits en argumentant que cette scène avait été inventée de toutes pièces de ma part parce que je n'acceptais pas la séparation... Rire, le pervers...
J'ai décidé de "tenir bon", car effectivement nous avons à faire ici au manipulateur dans tout sa splendeur.
Je tiens, cette fois-ci mieux que l'année dernière car notre avant dernière séparation n'avait pas durée si longtemps qu'aujourd'hui.
Bref, oui il faut se dire "plus jamais", jamais plus et savoir dire non à cette auto-mutilation psychologique car si l'on manque de confiance en soi avec un perpétuel besoin de se sentir aimé, être aimé, tout sera qu'illusion, et le pervers le sait lui.
Bien que trop... Oui, je me dis que je l'aime toujours, mais ce n'est pas de l'amour c'est de la fascination qu'il avait pour moi que je projète encore sur lui.
Rencontre pathologique au final. Relation non fondée, qui n'aboutit qu'à la destruction de l'autre à petit feu.

9. Belka 12/07/2011

Bonjour!
J'ai souffert de l'emprise d'un manipulateur pendant 2 ans. J'ai subit énormément de violence verbale et psychologique. J'ai tout fait pour épargner ce malheureux sort à mes enfants, voire même y laisser ma peau. Dépression, acné, maigreur extrême, anxiété, insomnie et isolement social. J'ai enduré cet enfer jusqu'au jour où j'avais des vomissements chaque fois qu'il élevait le ton contre moi. C'était assez! J'ai téléphoné à une tante en qui j'avais confiance et elle m'a aidé à sortir de là. Malgré la honte qui s'acharne sur nous lorsque nous sommes victimes de ces malades, il faut parler! Une seule personne peut à elle seule nous aider à se reconstruire pour revivre à nouveau. Aujourd'hui, je partage ma vie avec un homme exceptionnel et je suis très heureuse. Il m'arrive parfois de voir resurgir quelques séquelles de la manipulation dont j'ai été victime, mais je continue de travailler et de consulter pour arriver au bout de cela pour vivre ma vie normalement. Courage à toutes celles qui veulent s'en sortir! Trouvez cette personne en qui vous avez confiance pour vous aider. Vous avez le droit au bonheur! Ne laissez personne le gâcher.

10. France (site web) 25/06/2011

bonjour j'ai rencontrer une manipulatrice l’été dernier qui ce trouve être une amie d'enfance nous avons passer à l'acte et maintenant nous sommes en froid , mais il ce trouve qu'elle reviens c été à quoi dois-je m'attendre de sont comportement ? indifférence ou à nouveau séduction? elle ne sais pas que je suis au courant de ce qu'elle est !!!

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×