Les intentions du manipulateur

Choose your langage to translate this website

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



 

Dans une situation de couple où vous êtes en détresse et en souffrance, il faut aussi savoir ce que veut vraiment le manipulateur :

Nous, personnes normales,névrosées, pensons que tout le monde, et notamment notre conjoint, veut le bonheur, l'entente dans le couple, les douces soirées tendres.

Nous, oui. Eux non. Les manipulateurs, ne vous considèrent pas comme une personne, mais comme un objet qui leur sert, qui leur est utile pour savourer leur prise de pouvoir mental.

Répétons le 1000 fois : LE BONHEUR N'EST PAS LEUR BUT, C'EST LE POUVOIR ET LA SOUFFRANCE.

 

 

il y a un fossé sans fin entre ce qu'ils disent et ce qu'ils veulent. Ils ne veulent pas la douceur de la vie. Ils veulent sentir ce pouvoir qu'ils ont réussi à établir sur le psychisme de l'autre, le plaisir sadique de voir une victime prisonnière, manipulée à qui ils vont pouvoir tout faire subir, et la garder encore et encore.

Les pervers narcissiques et autres manipulateurs ont la jouissance du sadique qui a attaché sa victime et qui savoure à l'avance la souffrance qu'il va lui faire subir.

Cela n'empêche pas de jouer du grand théâtre :

le manipulateur disant être lui même en souffrance, reproche au manipulé de le manipuler, de vouloir le faire souffrir.

Il peut aussi accuser l'autre d'être de grands malades, de grands névrosés. leur dire qu'ils devraient se faire soigner, car ils sont incapables de bonheur.

le manipulateur est un menteur. Un menteur de niveau olympique.

le manipulateur adore reprocher au manipulé ce qu'il lui faire endurer. Et comme le jeu d'acteur du manipulateur est excellent, et mériterait 10 oscars, la victime manipulée peut arriver à être complètement perdue !!  La sincérité simulée est si réaliste, les pleurs du manipulateur sont si convaincants, que le manipulé en vient à se demander, sincèrement s'il n'est effectivement pas toxique, s'il n'est pas coupable de la souffrance de l'autre.

C'est le monde à l'envers !!!! surtout si le manipulateur mêle d'autres personnes dans la scène de théâtre. Et alors là...on passe dans la 4me dimension : le manipulé se voit accusé d'être manipulateur, le manipulateur se faire plaindre d'être manipulé , on reproche à la victime manipulée de faire souffrir le manipulateur.....

Même la victime finit par douter.

Du très grand art.

les manipulateurs sont des génies sataniques.


Donc ce que dit le manipulateur est faux, toujours faux, toujours calculé avec une précision d'orfèvre. La phrase sert à ferrer la victime, à être retournée aussi contre la victime, utilisée avec des témoins.

La parole du manipulateur est une bombe anti personnelle, destinée à faire mal durant plusieurs jours, tel un venin qui se disperse lentement dans tout le corps, jusqu'à l'envahir en entier, et ne s'éliminant qu'après plusieurs jours ou plusieurs semaines de souffrance, de malaise voire de séquelles psychologiques.

Le manipulateur joue avec la communication :

il joue au chat et à la souris....il fait comprendre qu'il a envie d'un contact, mais quand on le contacte, il ne répond pas, attend qu'on le supplie, puis crie au harcèlement. Se replaint du silence, puis devient passionné, puis se retait, .....et de l'autre côté la victime manipulée ne sait plus quoi faire ? parler ??? se taire ? répondre ? La victime manipulée cherche la clef de l'énigme de la communication avec son manipulateur.

La vérité est celle ci : il n'y a pas de clef, il n'y a pas de réponse : la seule réponse est qu'il n'y en a pas .

Il n'y a aucune solution à la communication avec le manipulateur. Il ment. Toujours. Certains admettent, comme une provocation jouissive qu'ils sont des manipulateurs. Mais le plus souvent, non seulement ils ne s'annoncent pas comme étant des manipulateurs, mais en plus sont les 1ers à reprocher à leur "partenaire" d'être manipulateur et de le faire souffrir.

 

Le manipulateur veut le mal, l'emprise, le pouvoir sur une victime en pleurs. Il ne veut en aucun son bonheur.


Ensuite, le manipulateur est capable de laisser sa victime sans nouvelles durant des jours, des semaines, des mois,  parfois 1 an, 2 ans.

Sa victime manipulée finit par se croire libérée de ce personnage. Elle recommence à vivre, à croire que ce cauchemar de cette période de sa vie est finie, simplement et qu'elle va pouvoir construire sa vie avec quelqu'un d'autre.....et au moment où les choses changent, où le bonheur recommence gentiment à pointer son nez....le manipulateur réapparaît.

C'est un petit, tout petit message. Un minuscule appel à l'aide, un minuscule mot assassin, un petit mot qui provoque mal être, malaise, culpabilité...genre... "je crois que tu es heureuse, pas comme moi ...." 

et ca y est..le manipulateur est revenu, mais il n'était pas parti en réalité. Il était tapi, caché et guettait sa proie. Il revient avec la même puissance.

 

 

 

 

33 votes. Moyenne 4.55 sur 5.

Commentaires (12)

1. Jean 11/08/2017

J'ai beaucoup aimé l'article. J'en étais venu dernièrement à être convaincu que mon ex (qui est toujours dans le décor après plus d'un an après la rupture) m'a manipulé à un point terrible où j'ai dû consulté. Du jour au lendemain, au moment de la rupture, j'ai été heureux à nouveaux. Mais avec la garde partagée des enfants, les choses ne sont pas simples. J'en suis à me demander si ce n'est pas moi qui suis paranoïaque (comme elle me l'a dit souvent) ou si ce n'est pas moi le manipulateur. Je ne sais plus, c'est assez troublant.

2. Candy 04/04/2017

Ils sont mythomanes paranoïaques ils demandent tout et son contraire changent constament d'avis
Passe leurs temps à calculer ce qu'ils peuvent dire où faire pour faire du mal à autrui .
Ils aiment faire du mal c'est évident c'est normal pour eux et tampis pour nous si on souffre.
Ils font semblant d'être en souffrance pr moi .
Pour jouer sur notre pitié et jouent avec notre empathie culpabilte .
Ils sont conscients ils jouent constamment avec les autres c'est amusant pour eux de profiter des autres ils jubilent.
Arrêtez d'avoir pitié arrêtez de leurs trouver des excuses.
Un adulte est responsable de ses actes de ses paroles .
Ceux qui font et disent n'importe quoi se sont des idiots des immatures des lâches des faux humains des profiteurs.
C'est facile de vomir sa haine sa colère sur les autres les objets facile de critiquer tout le temps les autres.
Laissons les pleurnichers nous haïr se haïr mentir.
Après tout on est pas parfaits et eux ils sont totalement imparfaits tout est faux leurs sourires leurs larmes leurs colères .
Ils souffrent pas ou sinon il irait consulter .
Ils aiment faire le mal comme nous on aime faire le bien et ça il faut l'accepter .
Faire le mal c facile les perdants feront le mal toutes leurs vies..,mentir constament profiter constament c'est rigolo pour eux .
Soyons les gagnants et profitons de la vie de sourire partager échanger sans eux bien-sûr.
Laissons les derrière nous on avance mieux sans des boulets accrochés à nous .
Ils sont jaloux frustrés négatifs c'est pour cela qu'ils nous font du mal.
Ils aiment pas rire et bien laissons les pleurer .
Ils aiment la souffrance la regarder les pauvres les Misérables des paumes des perdants ont choisis sa vie et ils ont choisis le mal .
Respectons leurs choix et profitons doublement de la vie pour nous et pour eux .
Et le pervers regarde comme je suis heureuse sans toi parce qu'avec toi c'était l'enfer !!!

3. BASTIEN 21/08/2015

En lisant cette article très bien d'écrit je me rend compte avoir eu à faire à une manipulatrice, je m'en rend compte aujourd'hui. Car tout ce que je lui reprochais était vrai. A ce moment là, j'étais en froid avec ma meilleure amie de l'époque... Cette autre amie qui est entre nous deux, la manipulatrice n'arrêté pas de l'insulté à longueur de temps, et quand je la voyais après elle me reproché de ce que elle faisait et c'était impossible d'avoir le dernier car elle avait tout préparé en avance, étant donné que sa soeur était elle même manipulé je pense, elles étaient deux contre moi, la manipulatrice et son toutou. Quand j'ai eu le courage de l'envoyé "se faire". Celle qui était ma meilleure amie je l'ai vraiment perdu, car une autre manipulatrice c'était occupé de la monté contre moi, en plus de ça la manipulatrice que je ne voyais à rajouté une couche. Faisant de moi le plus grand manipulateur du secteur, je ne cache pas l'être, mais pas au point de faire ça à mes amis. ça m'arrive mais c'est plus une revanche dans mon cas et pas un jeu, car au bout d'un moment je dis stop, j'ai une conscience moi.

Les mitos se venge en rumeurs et mensonge.
Les vrais reste en bon terme ou s'en foute.

4. vero 22/01/2013

Bonjour,
J'ai l'impression d'vaoir été manipulé mais je ne sais pas comment le prouver et comment m'en sortir les faits datent d'il y a maintenant 10 ans mais avec des repercussions encore aujourd'hui.

J'avais 19ans et lui 30 ans.J'ai cru que c'etait le prince charmant Rose, chocolat le grand jeu.je suis tombé enceinte (mais pas de lui) je ne sais pas s'il le savait ou pas (au début). Il m'a dit de venir vivre avec lui.Et j'ai acceptez.
Puis j'ai di pousuivre mes etudes dans une autre region et la il m'a demandé d'arreter mes etudes et de rentrer sinon je le regreterai.
Je ne l'ai pas cru sur le moment. 15 jours apres je recevai un assignation devant le JAF.
Il a eu la garde de ma fille.Me proposait de venir passer le we chez lui pour voir ma fille et bien sur en profitant pour coucher avec moi.
Quand j'ai refuser de coucher avec lui, je ne pouvais plsu voir ma fille.
J'ai demandé a faire un test de paternité chose qu'il a refusé.Maintenant ma fille a 10ans et je ne peux plus rien faire.
Je suis impuissante et en colére de n'avoir rien vu mais aussi d'avoir pris tout ce temps pour m'en rendre compte car au debut j'étais vraiment sur qu'il voulait le bien de ma fille.
des elements comme un carnet avec mes dates de regles, il m'a confie qu'il avait peur que je dise au juge que c'est pas sa fille lors de la premiere audience chez le JAF (chose que je n'ai pas faite car j'avais trop honte), il m'a demandé mais jamais par sms ou devant temois de venir vivre avec lui apres 5 ans de separation et que je me soit remarier.
Et bien sur maintenant je ne vois ma fille que dans un lieux neutre.

5. drj1234 20/10/2012

Il m'a fallu 8 ans pour comprendre! pour être concrète voilà comment il agissait : il ment il mythomane, quand il m'accuse e quelque chose en fait c'est de lui qu'il parle; par exemple quand il m'accuse de le tromper c'est lui qui avait une maitresse (depuis des mois); également quand il m'accuse de lui "voler" , de le "spolier" financièrement c'est lui qui agit ainsi ( depuis qu'on est marié je couvre ses débits bancaires, il n'a jamais payé de charges et s'y refuse. Je suis propriétaire en propre et donc pas de loyer, il en a bien profité. De plus il rabaisse par des petites phrases assassines : "il est trmps que tu ailles chez le coiffeur, çà me plait pas comment tu es " ... Je sortais de chez le coiffeur la veille. ou aussi " tu as vus les boutons que tu as sur la gueule, il est temps de te soigner ! " Ou aussi " C'est grace à moi que tu vis, comment ferais tu financièrement sans moi ? ".... et ce genre de phrases sont quotidiennes et répétitives....Il a osé dire à ma fille ( ex mariage) qu'elle mangeait grace à lui. Quand des amis dinent à la maison il ne parle que de lui, il arrive même à changer le fil de la discussion pour revenir à ce que lui veut dire. Il est capable de couper la parole dans un groupe d'amis pour débliterer sur sa valeur au travail, qu'un tel fait mal son job etc.... Il ne parle que d'argent. Il est autoritaire, imbu de sa personne. Il flatte aussi, énormément.... quand il a un ami plus jeune que lui il ne cesse de lui dire qu'il l'aime comme son fils.... etc etc. Il se porte en victime continuellement en parlant de ses précédents mariage, ses ex sont toutes des menteuses, des profiteuses d'argent, elles l'ont toutes trompées. il est capable de jouer la comédie. Par exemple, à l enterrement de son ex-femme il sanglotait comme s'il allait mourir.... c'est lui qui souffrait et non pas les enfants qui enterraient leur mère. Il était le centre de mire à l'office de l'église. Mais je peux vous dire que quelques semaines après il n'avait de cesse de la critiquer, de l'insulter. Il calcule et anticipe toutes ses actions.... pour être sur de bien profiter et de s'en sortir ( sexuellement et financièrement). J'ai fais une grave dépression avec toutes les difficultés quotidiennes que celà entrainent, il m'a "déclarée" folle, hystérique. Quand j'ai eu un vertige provoquant une chute dans l'escalier je me suis cassée plusieurs cotes, il m'a laissé seule toute la nuit à quatre patte sur le tapis car je pouvais à peine respirer... il dormait tranquillement et est partit au boulot sans se soucier d'appeler le médecin. le toubib était en colère, il a dit que c'était non-assistance à personne en danger. Celà fait des mois qu'il a une double vie, il part travailler et quand il ne travaille pas quitte le domicile à 8 h du mat et reviens pour diner et se coucher. En définitive la présence de sa maitresse me rend service car il ne me harcèle pas. Il est évident que je me pose des questions la concernant car elle risque aussi de passer de sales moments. Néanmoins, elle sait qu'il est marié, ç)à la dérange pas alors n'a qu'a assumer les conséquences de son choix. J'essaie de m'en sortir comme je peux, il vampirise mon cerveau au point que je n'arrive plus à dormir... Je m'en veux, je me sens coupable d'avoir été si bète, si naïve, de lui avoir pardonné maintes et maintes fois par amour. J'ai fais le test il est PN 7 .

6. sylvie 27/08/2011

Je comprends ce que tu vis et tu te dis que ce manipulateur doit être très indépendant (le fait qu'il rentre tard à ses heures, sans tenir compte de toi ) mais en réalité il n'est pas indépendant mais très froid et indifférent, c'est une manière de t'humilier en ne tenant jamais compte de toi qui l'attend. Je l'ai vécu si souvent ....

On se culpabilise ensuite en se disant qu,il a une force de caractère qui le rend tellement "indépendant" mais en réalité il est dépendant de ta dépendance
ce qui lui donne du pouvoir sans lequel il n'est rien. Alors il faut sortir de cette attente et réaliser que pendant que tu souffres lui ne souffre pas du tout et ta souffrance est sa nourriture quotidienne, ton bonheur il s'en fout son pouvoir il y tient mordicus!

7. Vctime 19/08/2011

C'est exactement ce que je pensais de ma manipultrice : une dépressive, mais non ce n'est pas le cas...alors peut-être l'est-il ou peut-être pas. Toujours est-il que ce n'est pas de l'amour qu'il exprime...et toi tu risques de t'enfoncer dans une situation de plus en plus difficile...

8. JOELLE 16/08/2011

je te conseille de le quitter j'ai vecu 30ans avec quelqu'un comme lui il ne changera pas il va te detruire bon courage

9. mathey 08/08/2011

je suis presque sûr d'être manipulée, mon compagnon ne rentre jamais à l'heure nous nous connaissons depuis 2008 et j'ai tout quitté pour vivre avec lui. Il était à son compte mais cela ne marchait pas, il a donc cherché un emploi. Je n'avais pas d'emploi fixe à mon arrivée et cela a été très dur me refaire à une autre région. Le fait de ne pas trouver d'emploi dans ma branche m'a destabilisé. Je suis passée de CDD à CDD heureusement je suis indemnisée, mais voilà cela a commencé lors de notre emménagement dans un meublé. Il rentrait tard car il travaillait dans son atelier car il faisait quand même quelques meubles par ci par là. Toujours est il que cela devenait une habitude, je lui ai parlé mais là je me suis butée à un mur, aucun dialogue et comme je l'ai lu à commencé à me reprocher que je n'avais pas de travail, aucun rapport, je lui ai dit que je me sentais délaissée car parfois il s'endormait à son atelier, je l'aimais alors j'allais le chercher et cela à plusieurs reprises, jamais il ne s'est remis en question. Il a été en vacances tous le mois de juillet, je pensais qu'il aurait fait un effort mais non toujours à rentrer tard sans me prévenir alors que je l'attendais pour le repas où me tenir telle heure et arriver très en retard. Il ne supporte plus que je lui fasse des réflexions quand il rentre et je lui dit que s'il agissait autrement il n'y aurait pas de reproches mais il commence à s'énerver, à dire que je soule ses amis alors que je ne les ai connu que très peu et que lui même n'en a plus depuis longtemps, il me dit que je devrais me regarder et me faire soigner, ces mots me heurtent violemment et je me rends compte qu'il n'a pas de remord même lorsque je souffre et que je pleure, j'essaie de ne pas montrer ma faiblesse mais parfois je ne tiens plus. Nous n'avons fait aucune sortie ensemble ce mois de juillet, je lui ai demandé pourquoi il ne pouvait rien partager, il n'a aucune réponse valable et ramène tout sur le fait que je ne travaille pas, j'essaie de rester en activité avec des remplacements, je me sent prisonnière car je n'ai pas de gros revenus, je vois qu'il m'ignore totalement et par contre il m'a demandé d'aller lui chercher des examens médicaux qu'il a besoin, comment réagir, quelque chose de minime et la conversation déraille il devient violant avec le matériel claque les portes et surtout je ne comprends pas que si il m'aimait comme il me l'a dit auparavant, comment peut on dire qu'on aime et rendre l'autre malheureux, depuis que je vis avec lui j'ai pris du poids et je comprends aujourd'hui ce qu'il m'arrive, le constat est amère et je me sent diminuée, je n'ai plus la confiance que j'avais au début, j'étais dynamique pleine d'entrain, mince, je n'arrive plus à être confiante pour la recherche d'un emploi, tous les jours, je vis ces moments avec anxiété. Je me bat contre quelque chose et cela est très pesant.
Dois-je le quitter, je l'aime mais je crois qu'il ne changera pas ou il est dépressif et ne veut pas l'admettre. Je recherche le bonheur et je vis dans la souffrance. Peut être quelqu'un peut il me donner des conseils, est il ou non un manipulateur ? merci chantal

10. Victime 26/07/2011

Je suis d'accord Boivin, nous avons nos faiblesses comme tout le monde, les notres se siuent peut-être au niveau de besoin de donner la confiance ou la recevoir. Pour ma part, je suis quelqu'un qui a confiance en lui, qui ne doute pas de ce qu'il peut faire, de mes capacités, mais ça n'a pas empêché de me faire maniupuler.
Il faut faire un travail sur soi, surtout après, mais il ne faut pas non plus vouloir changer à tout prix. Quand les relations se passent très bien avec toutes les personnes de son entourage sauf une...qui est celui qui a un problème. Donc, oui pour consulter un professionnel qui aidera, oui pour faire un travail sur soir mais non quant à penser que le problème vient de la victime...

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×