Les intentions du manipulateur

Choose your langage to translate this website

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



 

Dans une situation de couple où vous êtes en détresse et en souffrance, il faut aussi savoir ce que veut vraiment le manipulateur :

Nous, personnes normales,névrosées, pensons que tout le monde, et notamment notre conjoint, veut le bonheur, l'entente dans le couple, les douces soirées tendres.

Nous, oui. Eux non. Les manipulateurs, ne vous considèrent pas comme une personne, mais comme un objet qui leur sert, qui leur est utile pour savourer leur prise de pouvoir mental.

Répétons le 1000 fois : LE BONHEUR N'EST PAS LEUR BUT, C'EST LE POUVOIR ET LA SOUFFRANCE.

 

 

il y a un fossé sans fin entre ce qu'ils disent et ce qu'ils veulent. Ils ne veulent pas la douceur de la vie. Ils veulent sentir ce pouvoir qu'ils ont réussi à établir sur le psychisme de l'autre, le plaisir sadique de voir une victime prisonnière, manipulée à qui ils vont pouvoir tout faire subir, et la garder encore et encore.

Les pervers narcissiques et autres manipulateurs ont la jouissance du sadique qui a attaché sa victime et qui savoure à l'avance la souffrance qu'il va lui faire subir.

Cela n'empêche pas de jouer du grand théâtre :

le manipulateur disant être lui même en souffrance, reproche au manipulé de le manipuler, de vouloir le faire souffrir.

Il peut aussi accuser l'autre d'être de grands malades, de grands névrosés. leur dire qu'ils devraient se faire soigner, car ils sont incapables de bonheur.

le manipulateur est un menteur. Un menteur de niveau olympique.

le manipulateur adore reprocher au manipulé ce qu'il lui faire endurer. Et comme le jeu d'acteur du manipulateur est excellent, et mériterait 10 oscars, la victime manipulée peut arriver à être complètement perdue !!  La sincérité simulée est si réaliste, les pleurs du manipulateur sont si convaincants, que le manipulé en vient à se demander, sincèrement s'il n'est effectivement pas toxique, s'il n'est pas coupable de la souffrance de l'autre.

C'est le monde à l'envers !!!! surtout si le manipulateur mêle d'autres personnes dans la scène de théâtre. Et alors là...on passe dans la 4me dimension : le manipulé se voit accusé d'être manipulateur, le manipulateur se faire plaindre d'être manipulé , on reproche à la victime manipulée de faire souffrir le manipulateur.....

Même la victime finit par douter.

Du très grand art.

les manipulateurs sont des génies sataniques.


Donc ce que dit le manipulateur est faux, toujours faux, toujours calculé avec une précision d'orfèvre. La phrase sert à ferrer la victime, à être retournée aussi contre la victime, utilisée avec des témoins.

La parole du manipulateur est une bombe anti personnelle, destinée à faire mal durant plusieurs jours, tel un venin qui se disperse lentement dans tout le corps, jusqu'à l'envahir en entier, et ne s'éliminant qu'après plusieurs jours ou plusieurs semaines de souffrance, de malaise voire de séquelles psychologiques.

Le manipulateur joue avec la communication :

il joue au chat et à la souris....il fait comprendre qu'il a envie d'un contact, mais quand on le contacte, il ne répond pas, attend qu'on le supplie, puis crie au harcèlement. Se replaint du silence, puis devient passionné, puis se retait, .....et de l'autre côté la victime manipulée ne sait plus quoi faire ? parler ??? se taire ? répondre ? La victime manipulée cherche la clef de l'énigme de la communication avec son manipulateur.

La vérité est celle ci : il n'y a pas de clef, il n'y a pas de réponse : la seule réponse est qu'il n'y en a pas .

Il n'y a aucune solution à la communication avec le manipulateur. Il ment. Toujours. Certains admettent, comme une provocation jouissive qu'ils sont des manipulateurs. Mais le plus souvent, non seulement ils ne s'annoncent pas comme étant des manipulateurs, mais en plus sont les 1ers à reprocher à leur "partenaire" d'être manipulateur et de le faire souffrir.

 

Le manipulateur veut le mal, l'emprise, le pouvoir sur une victime en pleurs. Il ne veut en aucun son bonheur.


Ensuite, le manipulateur est capable de laisser sa victime sans nouvelles durant des jours, des semaines, des mois,  parfois 1 an, 2 ans.

Sa victime manipulée finit par se croire libérée de ce personnage. Elle recommence à vivre, à croire que ce cauchemar de cette période de sa vie est finie, simplement et qu'elle va pouvoir construire sa vie avec quelqu'un d'autre.....et au moment où les choses changent, où le bonheur recommence gentiment à pointer son nez....le manipulateur réapparaît.

C'est un petit, tout petit message. Un minuscule appel à l'aide, un minuscule mot assassin, un petit mot qui provoque mal être, malaise, culpabilité...genre... "je crois que tu es heureuse, pas comme moi ...." 

et ca y est..le manipulateur est revenu, mais il n'était pas parti en réalité. Il était tapi, caché et guettait sa proie. Il revient avec la même puissance.

 

 

 

 

33 votes. Moyenne 4.55 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site