Qui est le manipulateur

Please, Choose your langage to translate this website






Le terme de "manipulateur" est de plus en plus utilisé mais pas toujours de façon adaptée.

Je vais vous dresser le portrait de ce type de personnalité, de façon à vous faire "sentir" le personnage manipulateur. Mes propos sont une façon qui se veut pédagogique de décrire la personnalité perverse narcissique, le manipulateur ce qu'il veut vraiment (puisque ce n'est pas elle qui vous dirait clairement et simplement les choses..), ce qu'elle est et ce qu'on peut en attendre ou en espérer.

J'utiliserai parfois le masculin ou le féminin, souvent selon des situations plus ou moins réelles dont j'ai eu connaissance, mais il est évident que les pervers narcissiques peuvent autant être des hommes que des femmes.Les manipulateurs peuvent tout aussi bien être des manipulatrices.

 



Un manipulateur est une personne charmante
.
Il n'a pas l'air d'un sale type qui va vous casser le nez, le genre qu'on n'aime pas croiser en groupe ou la nuit.Il ne fait pas peur. Il est plus charmant encore que la moyenne.La rencontre avec ce personnage  est souvent un moment rare, une rencontre marquante...un vrai bonheur !

C'est une personne souriante, avenante, s'exprimant bien, d'une politesse, et d'une gentillesse absolues. Le manipulateur est un très grand séducteur. le genre de personne qui a du charisme, de l'allure, qui impressionne par plusieurs aspects de sa présentation ou de sa personnalité.La première rencontre est toujours un grand plaisir, avec cette sensation d 'une grande chance d'avoir trouvé une personne avec qui on se sent si bien, ou avec qui on a autant d'affinités ou de points communs.

En plus, on a un sentiment merveilleux de complicité totale,presque immédiate, évidente,  d'avoir trouvé son alter ego, d'être en totale harmonie avec lui. Vous avez l'impression d'avoir vraiment fait une rencontre rare. Bref...on tombe sous le charme instantanément.Avec un sentiment d'une rencontre marquée de chance.

La caractéristique principale du manipulateur est

                            - d'être capable de s'adapter quel que soit le mileu,

                            -  semble s'y fondre instantanément, même dans des cercles très différents, avec toujours l'impression qu'il est vraiment quelqu'un de très sympathique et très intéressant. Une adaptabilité étonnante, car une personne normale se sentira très à l'aise dans son milieu , mais dans d'autres cadres de relations, de personnes, pourra se sentir un peu en dehors, moins en phase. Le pervers narcissique semble comme un poisson dans l'eau dans toutes les circonstances, même très différentes.

Le manipulateur est souvent très bien intégré dans sa ville, a de nombreux amis, souvent très admiratifs de lui. Il suscite souvent l'admiration, le respect. Il est souvent brillant, avec souvent une situation sociale enviable. Il est souvent environné d'une sorte de cour qui l'admire et on voit qu'il adore ça. Toutefois, en dehors de ces personnes qui l'admirent, il existe certaines personnes qui lui vouent de la haine, de la méfiance, qui ont une opinion très négative d'eux. On peut dire que ceux là ont bien senti le personnage ou ont de très bonnes raisons de le détester ou de s'en méfier.

Le manipulateur a souvent une grande confiance en lui, est très soigné physiquement, soigne son apparence, a une belle voiture, aime ce qui est beau et luxueux.

Caractéristique du pervers...ses paroles. ce sont de vrais missiles, de vrais poignards qui filent toujours direct en plein coeur. La phrase du manipulateur pervers quand il fait souffrir , cette phrase est la plus cruelle, la plus douloureuse que l'on puisse imaginer. Un peu comme une aiguille plantée dans l'endroit le plus douloureux possible de notre corps. Il n'y a pas à dire, c'est un don absolu de savoir blesser aussi durement, et aussi sûrement. Ca...le pervers , lui, ne se demande jamais ce qu'il aurait pu répondre de mieux. ca fuse , et avec une cruauté absolue et une justesse redoutable.

Le "masque" du pervers...le visage du pervers est très caractéristique. Quand vous vous disputez avec une personne, même 5 minutes après, on voit quand même sur votre sisage que vous avez passé un moment désagréable et que vous êtes contrarié.

on met toujours un moment avant de se remettre...

 



CLIQUEZ ICI POUR VOTRE TIRAGE COMPLET ET IMMEDIAT DES TAROTS

Le pervers, le manipulateur, lui, peut changer de masque en un millième de seconde : il est capable de vous flinguer avec une cruauté , une froideur et une dureté absolue, avec une précision totale. Il a l'art de trouver LA phrase, LA MEILLEURE PHRASE qui va vous mettre à terre.

le manipulateur parvient à avoir une expression du visage d'une dureté quasi-inhumaine, et si, une personne rentre à ce moment dans la pièce, ...son visage change en 1 millième de seconde et le monstre se métamorphose en une personne au sourire radieux et charmant. Et dans ces cas là...la personne se trouve très bien accueillie par quelqu'un de délicieux, mais avec vous, dans la pièce, qui tirez une tête de 20 pieds de long, ou en pleurs, ou en morceaux... et devinez alors ce qui se passe ?

La personne qui vient d'entrer trouvera en lui un visage métamorphosé en 1/100e de seconde, et sera à mille lieues de penser qu'une scène de violence se produisait 1 seconde avant.

le pervers passe pour la personne saine, bien dans sa peau, souriante et détendue, et qui fait face à une personne troublée, émue, blessée, qui a des airs de malade mentale, complètement hystérique, qui pleure pour un rien...

Et voilà....on vous demande ..." Ca ne va pas ??" et le pervers de dire avec la voix la plus douce du monde ...."oui, elle est sur les nerfs en ce moment, mais ca va aller, apprend à te controler un peu....!! tiens assieds toi, je vais te chercher un verre d'eau pour t'aider à te calmer..." Et si vous le fusillez du regard ou que vous répondez....cela aggrave "votre cas".

Vous vous retrouvez donc, ...encore troublé(e) de cette situation de violence verbale, avec 2 personnes qui se demandent pourquoi vos nerfs ont l'air de prendre le dessus, ce qui vous arrive. Et oui...quand on entre dans un pièce où 2 personnes ont l'air contrariées, en train de se disputer , la situation est évidente, on les laisse faire ou on s'en va sur la pointe des pieds. Mais aucun des 2 protagonistes ne semble "à côté de la plaque". Dans le cas de cette disputa avec le pervers , vous êtes dans la situation typique de décalage, où vous passez pour une folle avec , en face de vous, un pervers qui non content de vous humilier ainsi, en rajoute, fait mine de se préoccuper de votre stress, prend la personne tiers à témoin de votre débordement émotionnel.

cette situation est très typique de cette humiliation silencieuse que peut produire le pervers.  J'ai eu connaissance (dans un contexte personnel,) d'un cas où le pervers avait mis sa "conjointe" dehors, en nuisette, sur le palier de l'immeuble, après une dispute. Elle pleurait, suppliait. Il s'est arrangé pour que les voisins de palier sortent, et assistent à cette scène très humiliante pour cette personne, tout en affichant un grand calme, et même une grande gentillesse pour sa victime. Et même les voisins peuvent être pris à témoins.

Résultat de ce qu'ont pu conclure les voisins  : cet homme charmant et si gentil est vraiment avec une fille complètement hystérique. Il a bien du mérite de la supporter. Et ensuite...vous imaginez comme il est difficile de recroiser ensuite ses voisins.....sans mourir de honte.Et cela participe à la destruction de l'estime de soi.

Résultat : quoique vous fassiez...c'est perdu. Le manipulateur sait vous mettre dans des situations où , si vous ne faites rien, vous perdez. Et si vous faites quelquechose...vous perdez aussi !!! Pour résumer...avec le pervers il n'y a AUCUNE solution. ne les cherchez pas...il n'y en a pas.

Dans le harcelement professionnel, certains pensent être harcelés car ils se sont tus, qu'ils ne se sont pas assez défendus. Et d'autres, "se la sont ramenée" : ils pensent être harcelés car ils l'ont trop ouverte. la conclusion est simple : quoiqu'on fasse avec un pervers, on perd. Il n'y a PAS de solution.

 

La manipulation mentale est un art, elle obéit à des techniques très précises, et selon un scénario bien rodé.

Techniques de la manipulation

 

Le manipulateur est un pervers, qu'est ce que cela signifie ?

Pour résumer , en psychologie, il y a 3 sortes de personnes :

les névrosés, qui sont les personnes "normales". Elles ont accepté la limite entre le Bien et le Mal, ce qui est autorisé et ce qui est interdit.

Les psychotiques, qui sont les patients qui entendent des voix et sont coupés de la réalité. Cette frontière là, selon les théories, soit ils l'ont vue, soit ils ne l'ont pas vue. Peu importe.

Et enfin les pervers.

le pervers a bien compris dans son enfance, la différence entre le bien et le mal. Mais il prend un plaisir immense (que l'on appelle jouissance en psychanalyse) à piétinner cette différence. je vais utiliser un vocabulaire volontairement  grossier pour vous faire sentir ce qu'ils ont en tête :

on montre au pervers dans son enfance ce qu'est la justice, le bien,le mal,que mentir, voler, torturer, ce n'est pas bien,  le fait qu'un ado ne couche pas avec un vieillard, qu'on ne mange pas de choses répugnantes, qu'une femme n'a pas de pénis, qu'on en fait pas l'amour avec des morts, des animaux, ...avec des objets inanimés.on ne défèque pas en public, on ne fait pas l'amour devant ou avec  sa mère ou son père, ou son frère,.....bref : toutes ces choses qui structurent ce cadre des interdits, ce qui nous semblent absolument évident. Et que ces choses puissent arriver nous remplit d'effroi.

.Bref, ces choses "mal" sont interdites et ne doivent pas exister. Et le pervers lui, se dit ..."ah oui....ca ne doit pas exister...? et bien, moi, je vais le faire ! et en plus je vais vous le montrer que je le fais !

"Cette frontière absolue et infranchissable entre le Bien et le Mal, moi je vais la niquer. C'est moi qui vais décider de cette ligne. Vous dites que des choses trop horribles sont impossibles. Et bien vous allez voir, je vais le faire. Ce qui innomable, ininmaginable, je vais le faire , et, encore mieux vous le montrer. Vous montrer comme je la baise, moi, votre frontière sacrée."

Le pervers "jouit" non seulement de souiller cette frontière , mais de voir notre effroi devant de telles abominations. Notre effroi est la "cerise sur le gateau."

Le pervers a ce don inné pour trouver la petite cerise sur le gateau de l'horreur. 

- Comme ce magistrat qui prenait des photos pédopornographiques dans le tribunal lui même, ou Fourniret qui renvoyait aux malheureuses familles de ses victimes la culpabilité d'avoir "négligé leur surveillance".Ou le mangeur d'enfant Albert Fish qui ecrivit aux parents de sa victimes pour decrire la recette avec laquelle il avait cuisiné leur fille... (on croit cauchemarder....)

Le pervers voyeur aime non seulement regarder, mais en plus surprendre, montrer qu'il a vu. Ou comme ce pervers qui se faisait des mouillettes dans des latrines publiques en les croquant devant témoins, et en captant l'horreur dans leurs yeux. le pervers jouit du mal, il aime l'horreur, la terreur dans les yeux de sa victime.Le pervers est une sorte "d'artiste perfectionniste de l'horreur".

nous, les névrosés, avons cette "fragilité" d'avoir accepté cette limite. Et ce qui la viole nous perturbe, nous dégoûte, nous trouble.Et nous déstabilise. Il y a des horreurs que nous ne pouvons même pas imaginer. Mais ces horreurs sont les jouets et le bonheur des pervers. Ces horreurs sont leur plaisir et leur spécialité. Pas étonnant que nous soyons complètement dépassés par ces monstres.

                                                                                                   ************************************

Le manipulateur pervers appartient à cette famille, à cette planète. ceux qui sont capables de faits épouvantables dans les faits criminels.

On peut en effet comprendre un braqueur de banque :  préférer gagner 100.000 euros en 1h ...ca se discute....on peut comprendre.

Un détenu me présentait ses arguments : préférer prendre des risques, assumer s'il se fait prendre, plutot que passer sa vie dans une usine en se levant à point d'heure le matin...et en effet on peut comprendre.

je me souviens de cet homme détenu, sympathique et cohérent avec ses choix. Même le meurtre...tuer un cambrioleur d'un fusil de chasse , ou pour défendre son enfant...ça, cela peut nous arriver. Ou même par pétage de plomb, un crime passionnel, une soirée de beuverie...on est encore dans les limites du compréhensible de l'erreur humaine.

Mais les horreurs commises sur des enfants, les actes de barbarie innomables....ça, nous sommes certains d'être incapables de le faire. ( j'en profite pour rendre hommage aux détenus des prisons qui pensent la même chose et qui font payer chèrement aux pervers pédophiles l'horreur de leurs actes, merci les gars).

Dans le monde du pervers, plus on accumule les couches de l'horreur, plus c'est jouissif. Et ils ont une inventivité....proprement hallucinante, et qui nous laisse bouche bée...Ils inventent ce que nous serions incapables de trouver...

 

Le manipulateur est très souvent un pervers, un pervers narcissique

                                                                                                  ************************************

Dans le cadre du couple, la rencontre avec cette personne est souvent merveilleuse au début. c'est le sentiment d'avoir rencontré le conjoint de sa vie, la personne que l'on cherchait. Et cette rencontre est si belle, que l'on ne l'avait même pas rêvée...

 Cette rencontre quasiment magique restera comme le rêve et la preuve que la personne est merveilleuse, quoi qu'il arrive après. En fait, cette phase est transitoire. Elle sert à harponner la victime qui esperera toujours retrouver cette osmose merveilleuse. Même si le manipulateur nous fait souffrir, on se dit "oui mais quand il est gentil ,c'est si fantastique".

Ca reste un rêve, un mirage , que le pervers donne pour faire supporter à l'autre ses souffrances.

dans ce bonheur parfait, un jour... une petit phrase assassine... un pic hyperdouloureux..."tu t'habilles vraiment comme un sac". "ah tu es vraiment trop conne".... Première blessure furtive d'une longue série. Et quand on en reparle, soit c'est "?? quoi, mais te dire ça ??? mais jamais !!!"  ou alors c'est en prendre une 2me couche : "ben oui mais regarde comme tu es vilaine avec ce pull !!"

Par la suite, dans le couple , la vie devient de plus en plus douloureuse, avec des phases qui alternent la douleur , l'attente, l'espoir , le désespoir. Cette phase peut durer des années. Le manipulateur peut devenir violent verbalement, méprisant, et finit par atteindre la confiance en elle même de sa victime. Cette alternance de phases finit par créer un sentiment d'insécurité absolue, d'angoisse, sourde, qui s'intalle sans qu'on s'en rende compte. Et qui, tel un bruit entêtant , finit par polluer chaque jour, chaque minute. On perd sa tranquillité, son insouciance. Jour après jour, on glisse doucement en enfer.

cette descente en enfer   suit un scenario bien rôdé :
Voir : Le scenario de la manipulation

Cas typique de la manipulation mentale : la peur, et la peur de l'inconnu. On ne sait jamais de quoi demain sera fait. c'est une insécurité permanente. Se demander si l'autre sera bien, ou s'il va fair souffrir. S'il va venir ou pas, appeler ou pas. Et surtout comment il sera ? sera-t-il bien ? va t on revivre le merveilleux bonheur du début ? pour une heure ou une journée ? ou sa venue va t elle être le début d'un moment de souffrance, de peurs ou d'angoisse ?  la peur de chaque minute. Et même le bonheur fait peur, car on finit par savoir qu'il ne durera pas, et qu'il aura un prix.

La personne victime se trouve d'autant plus en souffrance que tout son entourage adore son conjoint manipulateur, lui redit sa chance d'être avec lui. Tout le monde l'apprécie, sauf parfois une personne qui a senti que quelque chose clochait. ceux qui reniflent le problème détestent en silence le personnage manipulateur.

Le fait que presque tout le monde adore le manipulateur qui sait se faire apprécier du voisinage , des amis, de sa belle famille, des politiques de la région (ils sont parfois bien implantés dans les réseaux sociaux influents de leur région...), dans leur travail....

Et bien cela fait autant de doutes pour la victime , qui finit par se demander si en fait, ce n'est pas elle qui a un probleme : tout ce monde qui chante les louanges de la personne qui la fait souffrir...elle finit par penser que c'est ELLE le probleme .... et ce n'est pas le manipulateur qui va lui dire le contraire.

CLIQUEZ ICI POUR VOTRE THEME ASTRAL + VOTRE THEME KARMIQUE + ETUDE DU COUPLE

Certains passent pour de bons voisins, de bons pères de famille, pour avoir des alliés quand ils poussent à crier leur victime : les voisins diront..." ah ce charmant monsieur est vraiment avec une dingue qui gueule tout le temps !". "Il a vraiment du mérite de la supporter !!"."Il est tellement gentil et serviable...et elle, elle fait toujours des crises de nerfs..."

Et oui...avec les manipulateurs c'est le monde à l'envers, un monde de fous, où le tortionnaire passe pour un gentil héros adorable, et où sa victime passe pour une dangereuse folle à lier, une hystérique qui pleure tout le temps alors "qu'elle a tout pour être heureuse". Quand on vit dans cette dimension, dans cet enfer, dans cette 4me dimension, c'est qu'on subit une manipulation mentale.

Et se savoir prisonnier , victime est déjà le début de la libération, même si on a un sacré ennemi en face. un champion du monde. Mais c'est un bon début.

car cela permet de se dire qu'on est coupable de rien, qu'on n'est pas dingue comme on finissait par le croire au bout de tant mois ou tant d'années d'enfer.

Courage....

Voir aussi :

Techniques de la manipulation

Les effets de la manipulation

Les manoeuvres du pervers

La relation

52 votes. Moyenne 4.08 sur 5.

Commentaires (78)

1. zoé 29/07/2014

Bonjour,

Après tout ce que j'ai lu comme informations et illustrations j'ajoute mon propre commentaire car je pense que le plus dur c'est de le vivre depuis la naissance et après dans la famille ou du moins ce qu'il en reste et c'est lorsque vous pensez avoir trouver la paix que tout vous revient en pleine figure.
J'ai aujourd'hui 40 ans avec pour équilibre un homme attentif depuis des années qui m''a donnée l'amour et la gentillesse qui m'a toujours manqué étant plus jeune.
Car ma jeunesse je l'ai vécu mal, mon père un alcoolique qui frappait quand il rentré. Nous étions 3, un fils aîné qu'il frappait, un fils qu'il adulait en cédant à ses caprices et moi la cadette qu'il insultait. 2 défouloirs et un frère qui ressemblait de plus en plus à son père. Mes 2 frères se disputaient et se frappaient fréquemment avec beaucoup de violence (coups de couteau sur l'aîné). Et j'étais même malmenée par mes frères qui adoraient m'insulter. Me croirez-vous : aucun mot affectueux, aucun encouragement, aucune excuse, aucune gentillesse de leur part, ils adoraient me lançaient des pics tous les jours comme leur père, à croire que cela les soulageait . Et ma mère ne disait rien, fataliste, soumise, culpabilisant de son mauvais choix mais ne voulant pas divorcer car "que vont dire les gens". Mon père un véritable manipulateur qui avaient beaucoup d'amis et quand il rentrait faisait souffrir ma mère si elle n'était pas rentrée à temps : robinets ouverts à fond, lumière (en plein jour), voulant frapper quelqu''un sous la main, moi, qui avait fermé la porte de ma chambre pour me protéger. Et quand on sortait en famille c'était l'image du bon père, gentil avec tout le monde..., mais toujours un discret regard foudroyant à notre égard qui voulait tout dire sauf pour son fils chouchouté. J'ai cherché l'affection de mes frères mais le fils chouchouté en a profité, le marché : tu m'astiques les chaussures et tu me fais ma chambre et je te ferais un bisou, résultat un bisous fait sur la pointe des lèvres et avec dégoût. Du côté de ma mère ce n'était que quand je pleurais que je trouvais du réconfort, le reste du temps elle était comme indifférente de mon bien être, de notre façon de vivre, elle devait relativiser les choses comme si ailleurs cela devait être pareil. Cette indifférence de ma mère, la méprise de mon père et de mes frères, ne m'a pas aidé à ma construire. Je me sentais exactement comme toutes ses victimes qui ont témoignées sur ce site, impuissante, angoissée, mal dans ma peau, aucune confiance en soi, oppressée et surtout prise au piège, j'étais malheureuse et je pleurais souvent dans ma chambre. Je vivais un calvaire mental sauf quand j'arrivais à voir une amie ce qui était rare car ma mère ne voulait pas que je dérange. Ce que je préférais c'était l'école et quand j'ai eu l'occasion de partir faire des études loin j'en ai profité. Ma mère voulait que je rentre tous les week end mais non je ne voulais pas une école trop prêt et ce fut un soulagement. Mais je me suis promis "plus jamais ça", je ne ferais pas l'erreur de ma mère. Comme par hasard je suis tombée sur un manipulateur mais très vite démasqué après 6 mois une fois dans la place, à cause d'un changement radical de comportement, mais j'ai dû faire des pieds et des mains avec changement de serrures puis plainte car monsieur était devenu extrêmement violent, fou même (tentative de meurtre). Ce fut dur mais j'y suis arrivée. J'ai rencontré quelqu'un de bien dans cette histoire et aujourd'hui on est encore ensemble.
Mais le passé revient même si on essaie de l'ignorer. Mon frère (pas le caddet) avait bien travaillé pendant mon absence, il s'était rabiboché avec son frère, il avait fait semblant de s'entendre avec son père (comme avant) alors qu'il ne l'aimait pas et comme il avait une bonne situation et des amis aisés et au bras long, il a profité que ma vie professionnelles n'était pas stable pour monter tout le monde contre moi pendant des années pour arriver à un but, que je sois déshéritée et que personne ne soit surpris. Ma mère, longtemps après que nous soyons tous partis de maison, m'avait appelé afin que mon compagnon vienne la chercher en voiture car la coupe était pleine et elle s'était décédée à se séparer de mon père. Mon père l'ayant vu partir et surtout avec qui, il avait voué une haine à mon compagnon et mon frère avait profité de l'aubaine pour entretenir cette haine. L'aîné en admiration depuis toujours de la réussite de son frère et malgré leurs disputes d'ado, s'était assagi mais fiers de leur propre situation il n'a pas été difficile à mon frère de faire avaler des couleuvres à son frère. Il a fait le tour du village natal pour me salir ou plutôt pour nous salir. Bien sûr tous ses mensonges je les ai su au moment du décès de mon père. Je savais mon frère très fort dans ses compétitions,très mauvais perdant aux jeux de sociétés, très fort pour les études mais de là à penser qu'il était devenu "meilleur" que son père (en plus raffiné), cela ne m'étonne plus qu'il échoue dans sa vie privée et merci que les filles sont plus lucides et plus décisionnelles aujourd'hui vis à vis d'une personne qui ne veut jamais avoir tort et veut s'imposer, un manipulateur. Un manipulateur d'un grand art, qui 2 ans avant le décès de mon père revient voir ma mère, juste pour qu'elle garde son chien et savoir ou en est l'état de santé de son père (il en a pour combien de temps) et une fois mort veut placer ma mère sous curatelle pour la protéger de moi, plutôt pour lui piquer son pouvoir décisionnaire dans l'héritage influencé par lui et qu'il veulent encore plus tourner à leur avantage (changement de barillets d'une maison). Et pourtant ma mère n'est pas Rotschild, et refuse sa demande de curatelle, il l'a harcèle et fait même venir un psychiatre chez elle, qu'elle n'ose pas renvoyer car elle est bien éduquée, mais ça mon frère le sait. Ma mère, j'ai été toujours là pour elle, proche, venant dès qu'elle avait besoin d'aide, mon compagnon aussi. Bien sûr la vie ne nous a pas bien réussi professionnellement et ma mère a toujours été là dans mes coups durs mais je n'ai jamais été ingrate, mais que mes frères qui ne sont jamais venus la voir (surtout mon frère aîné) et l'autre 2 avant le décès je trouve qu'elle devrait être en colère de cette situation et ne pas se laisser faire, qu'ils sont ingrats alors qu'ils ne sont jamais venus l'aider (ils ne sont jamais venus me voir aussi mais prétendent me connaître par coeur). En plus aujourd'hui après plusieurs faits byzarres :vols dans nos affaires quand on est allé voir ma mère, doubles de clefs volées se retrouvant bloquées sur une de nos voitures, cela m'amène à penser que si mon frère n'a pas réussi dans la vie par des moyens honnêtes et cache bien son jeu. Têtu comme personne dans ses projets, il veut mettre sous curatelle ma mère, moi (désignant mon compagnon de manipulateur pour mieux éviter qu'on s'attarde sur lui et pour que je n'ai plus de bouclier) et mon oncle vivant sous le toit de ma mère qui gère très bien les affaires de son frère, de sa soeur..., et son frère suit ses idées car il n'est pas perdant.Traitant mon compagnon de manipulateur, procédurier,..alors qu'il. enclencle la machine infernale de la justice car je vais être obligée de prendre un avocat. Alors qui trouve mieux en matière de manipulateur narcissique? C'est vrai que l'apparence joue beaucoup pour convaincre et que sa position aussi. Bon courage pour d'autres qui vivent ça au sein d'une famille

2. JECOMPRENDPAS! 24/05/2013

Je ne suis encore que au collège mais, il y a beaucoup plus de manipulateurs que je le pensais, moi même serai en mesure de manipuler avec ma normalité.
Mais je ne le fais pas et le ferai jamais, mais pour une fois j'ai en face de moi quelqu"un qui se presente franchement après que je lui ai fait confiance, comme un manipulateur. Je n'y aurai jamais pensé.
il ma dit:
"je suis un manipulateur je ne peux pas m'empêcher de trahir les autres.
je voulais trahir ton ami mais maintenant que je me suis rendu compte que tu sais tout. Je ne le ferai pas, donne moi le nom d'une victime.
**je suis dis le nom d'un autre manipulateur du collège qui a comme chien plus de 15 personnes**
donc après je lui demande pourquoi il me dit tout ça ;
car je pourrai penser qu'il veux encore monter mon ami contre moi. Car il est si bête,il est dans un monde ,qu'il ne comprend pas. Moi même n'ai jamais imaginer qu'à cet age la il y aurait une personne aussi lucide que moi.


Mais s'il ne trahirait pas mon ami alors il peut me trahir, moi car il m'a bien dit qu'il risquait de me trahir;
je ne comprend pas car il nous déchire alors que mon ami était mon meilleur ami;
le problème c'est que je n'ai pas d'expérience car je ne trahis pas ; mais lui si;
je me le suis interdit de faire des choses comme ça car ça serait profiter de la confiance et de la bêtise des autres.
donc si vous pouvais me porter conseil car ce n'est pas le seul et je pense que je risque de m'y faire prendre au couteau et de perdre tous mes amis.
j'ai lâché des amis pour eux car se voyait que ça avançait plus vite et qu'il me faisait confiance donc je n'avais plus rien si il me trahissait.
encore 1 foi HELP!!!!

PS: dsl pour mon écriture.(orthographe corrigée par webmaster)

3. Laura 24/05/2013

Bonjours, j'ai eu à faire à un PN, et j'avais une question, Pourquoi on dit qu'ils reviennent toujours vers leurs victimes, alors que vers ses exs il n'avaient plus aucun contacte, pour en être sur je les ais contactée... ?? Pourquoi il revient que vers moi depuis 9 mois?

4. Aixha 27/03/2013

Je vis et supporte un pervers depuis 17 ans,
J'ai vécu les pires choses de la part de cette merde
Il m'a détruit à telle point que j ai failli mourir d'une
Hémorragie, ma santé est au plus bas malgres
Cela il persiste et signe, ils sont capable de basesse du
Niveau d 'un enfant et même un enfant est plus intelligent
Le pire après tout ça mes enfants sont marqués à vie quel
Avenir avec un père capable de mettre en danger
Ses propres enfants, de manipuler ses enfants, le pire quand on
Réfléchi on vous préviens, tout les signes que cette personne
Est mauvaise mais on croit pouvoir changer cette être inhumain tout son entourage joue dans son jeu de perversion, deux jours
Après mon hospitalisation ou j'ai eu une hémorragie
Ou j'apprends que j ai peut être un cancer il m'insulte aujourd'hui je
L'ignore sans intérêt, quand j'y pense il est pathétique
Il a une nouvelle victime chaque année

5. Blondinette 14/03/2013

S'il vous plait dites moi comment avez vous réussit a vous sortir de cette situation ? Je suis aussi victime, dois-je partir, couper les ponts, reagir, lui parler ?

6. tokoy (site web) 08/03/2013

Bonjour, merci de votre message, et bien sûr que des ado manipulateurs, cela existe.
Je te conseillerais de prendre le plus distance possible avec cette manipulatrice, de ne rien laisser passer. Garder ton sang froid, et si elle te fait une remarque blessante, il faut répéter à haute voix ce qu'elle vient de dire, lui demander pourquoi elle tient ces propos. Il faut rester froide, et ne pas la laisser dire un seul mot de travers, ne rien laisser passer. Et surtout informer tout le monde de ce comportement, pour ne pas rester seule dasn cette situation.
enfin et surtout, mettre le plus de distance possible avec ellle.
bon courage...

7. PASDENOM 08/03/2013

Bonjour,je suis encore au college mais ça ne signifie pas qu’il n’y a pas de manipulateurs.
J’ai une amie qui a une amie manipulatrice mais elle ne le sait pas.
Cette manipulatrice,je la connait depuis trèèès longtemps et elle me rabaisse,me parle très mal dès qu’elle en a l’occasion,sauf que personne ne l’entend dans ses moments là(ou n’y prette pas attention).Au début,je ne disais rien mais un jour j’ai pété un cable devant tout le monde,mon amie(l’amie de la manipulatrice) ne me croyait pas quand je disais qu’elle me manipule,je passait pour une folle!!!
Bien-sur la manipulatrice disais qu’elle ne se souvenais pas de m’avoir fait du mal(ce qui est faut vu que de jour d’avant elle me faisait des remarques).
Depuis,elle n’a pas recommencé mais j’ai peur qu’après les vacances elle recommence a me manipuler moi et mes amies.
Comment devrai-je me comporter avec elle et mon amie apres les vacances?

8. chaton 02/01/2013

Bonjour,
J'ai vécu une histoire pdt un an et demi avec un manipulateur. Comme pour les autres nanas, au début tout était bien. J'avais en face de moi un homme admirable, différent, apprécié des autres, bref un homme parfait. Jusqu'à ce que je subisse de nombreuses situations qui se sont répétées. A certains moments il pouvait faire preuve d'une grande froideur ds ces propos lorsqu'on se disputait ex: "si t'es pas contente casse toi" jusqu'à des "mais t'es pas bien dans ta tête t'es folle ma parole" etc... Cette personne arrivait à être méprisant, méchant et le pire de tout indifférent!! indifférent a ce que je ressentais, a mon mal être. Il ne se remettait jamais en question ou bien me faisait croire que oui comme pour bien d'autres choses d'ailleurs. Car il me vendait du rêve. Il n'en avait rien a faire de ce que je lui disais en fin de compte. C'était lui qui dominait la situation, qui avait un contrôle sur moi, qui me faisait culpabiliser!!!!! Je ne souhaite a personne de ressentir le mal être que j'ai subi par sa faute. Il ne faisait jamais preuve d'humilité et moi a l'inverse, beaucoup trop. Bref, il m'épuisait, me fatiguait. Il utilisait mes forces et mes faiblesses à ses fin. Oui il savait appuyer la ou sa faisait mal. Quel talent! Lorsque je parlais de lui il retournait la situation et me pointait du doigt. Il ne se remettait jamais en question. Il me blamait j'en pouvais plus. Et pourtant j'arrivais à le trouver encore attachant et tellement important a mes yeux! Le pire c'est que je me mettais tout le temps à sa place. je voulais retrouver ce début si parfait. Je vivais ds l'espoir... Quelle imbécile. Il me retournait le cerveau me faisant d'un coté des éloges pas possible et d'un autre me faisait passer pr une folle qui ne savait pas ce que je voulais. Normal! je me sentais piégé. Je savais qu'il me faisait souffrir et pourtant je ne le détestai pas vraiment. J'ai enfin réussi après de nombreuses ruptures a me convaincre que c'était lui le problème et non moi. Tellement de proches m'ont prévenu et je ne les écouter qu'a moitié car cet homme en me manipulant arrivait a me faire revenir. Aujourd'hui je ne regrette rien car je c que grâce à lui, je pourrai mieux me protéger. Ce qui est sur c'est que je v devenir plus forte. Les filles,j'ai 20 ans. Quelque soit votre âge ou votre situation avec votre gars, si vous vous reconnaissez ds ce que j'ai écrit blindez vous de force et allez vous en. Que se soit en douce ou pas on s'en fou. Personne n'a le droit de nous détruire de la sorte et d'arriver a ns rabaisser et a faire en sorte qu'on est une mauvaise image de nous meme. Ces personnes sont un danger et ne changeront jamais. Soyez forte et ne doutez jamais de vous. Partez et ce jour la faites vous la promesse de ne jamais revenir.

9. Nova 28/11/2012

Bonjour à toutes…
Moi aussi je viens d'être victime d'un MANIPULATEUR … un PN … heureusement je m'en suis rapidement
Rendue compte. Un homme qui a jouit d'une certaine célébrité dans les années 90 dans son milieu de mannequinat, il est étranger
mais vit en France un homme de 44 ans. Il m'avait contacté au début pour un projet artistique (je suis comédienne). Lors du 1er rdv
le feeling est très vite passée entre nous, une attraction quasi animale en ce qui me concerne. Nous sommes rapidement sorti ensemble..
A chaque fois il avait 2 à 3 h de retard lors de nos rdv .. sans même s'excuser ou se justifier. A chaque fois je lui faisait la remarque mais ça n'avait l'air
D'avoir aucun effet sur lui. Il me disait qu'il arrivait maintenant et se pointait 3 h plus tard.. à chaque fois la tension montait d'un cran pour moi
Je trouvais ça impoli, irrespectueux .. une fois je lui ai dit que puisque c'était comme ça la prochaine fois j'irai dîner avec mes amies.. il l'a mal pris en me
répondant " Quoi ??? alors tu me feras passer après tes amies ??? " sur un ton bizarre que je n'ai pas su détecter au début .. ne le connaissant pas .. mais ça ne lui
faisait pas plaisir d'entendre ce que j'avais à dire. Parfois il me faisait croire que je postillonnais souvent et faisait mine de s'essuyer le visage .. au début je m'excusais et ensuite j'ai compris qu'il y avait qq chose de louche dans cette attitude.. une fois face à cette réaction ,j'ai manifesté de l'agacement, j'ai reculé et je lui ai dit " Bon et bien maintenant je vais te parler de loin puisque c'est comme ça" .. il s'est radoucit de suite. Il me faisait croire aussi que je lui coupais la parole quand il parlait et comme à chaque fois il me disait " Can i speak ? " son visage s'était refermé brutalement , un regard froid et une voix autoritaire. J'étais déstabilisée et je sentais que quelque ne tournait pas rond. Il instaurait un rapport de domination … il était très impressionnant, le physique d'un basketteur américain, il mesure 1m98. Quand vous commencez à vous sentir mal à l'aise et pas rassurer face à ce genre de personne vous avez du mal à rester dans la même pièce que lui. Un soir il est arrivé comme à son habitude en retard .. il est arrivé avec un appareil photo. La soirée a viré au cauchemar pour moi .. je l'ai viré de l'appartement en le menaçant d'appeler la police.. il a pris son temps pour sortir.. je passerais sur les détails qui m'ont poussé à le sortir de l'appartement je préfère ne pas en parler. Il a essayé rapidement de me joindre sur le portable mais j'ai refusé de le prendre au tél. Il a essayé pendant 10 jours en m'appelant me laissant des messages me disant que je lui manquait etc… à chaque fois je lui répondais que je ne voulais plus JAMAIS à avoir à faire à lui. Suite à un énième coup de fil .. j'ai décidé de le prendre au tél. il voulait savoir pourquoi j'avais dit que j'allais appelé la police .. qu'il n'était pas un criminel .. qu'il voulait me voir !!! que j'avais crée tout ça ds ma tête etc .. j'ai accépté de le voir quelques jours après .. je ne suis pas arrivée à rester ds l'appartement avec lui .. je me suis sentie oppréssée, angoissée .. et j'essayé de ne pas le montrer .. je lui ai proposé d'aller prendre un café dehors .. il a accepté. Nous sommes resté là 3 h .. il m'a sorti le grand jeu .. me disant que ce serait un honneur d'être avec un femme comme moi .. qu'il me mettrait bien la bague au doigt etc … quand je lui posais des questions (IL N'AIMAIT PAS QU'ON LUI POSE DES QUESTIONS) sur ses enfants, sa femme .. il me disait " je n'ai que mes enfants Ok " ce qui signifiait qu'il n'avait rien d'autre. Puis il m'a comprendre qu'il aimerait que l'on rentre .. mais je l'ai planté là car l'angoisse est de nouveau monter et je n'arrivais plus à m'imaginer seule avec lui à cause de cette fameuse nuit. Il l'a très mal pris et j'ai vu une colère énorme ds son regard qu'il a refoulé de suite… puis il m'a dit qu'il ne reviendrait plus jamais sur Paris .. bref … voilà .. après cela nous avons encore échangés qq sms .. mais je ne suis jamais arrivé à lui redonner une autre chance. Dans ses derniers textos il a craché tout son venin … il m'a traité de serpent .. et qu'il n'avait pas besoin de gens à conneries ds sa vie … que personne n'entacherait son nom et son travail.. que je n'étais personne pour le juger .. que Dieu m'enverrait sa malédiction et que je n'aurais que ce que je mérite… tout ça parce que je lui ai dit non les 2 dernières fois que l'on devait se voir.
Surtout réfléchissez bien lorsque vous tombez sur ce genre de personne, leur pouvoir de séduction est énorme… et l'on peut vite craquer.
Ecoutez votre cœur … et protégez vous..

10. moa 14/11/2012

bonjour, ça fait 5 ans ke je souffre avec mon conjoint, il a commencé a me frapper a partir d'une année passé ensemble chaque dispute c'etait des claques dans le visage, des insultes de toutes sorte. Une fois en boîte il s'est enervé, moi n'acceptant pas d'etre humilié je suis sorti de la boîte en colère il m'a suivi m'a tiré par tiré par les cheveux et m'a frappé j'etais par terre je crié pour demandé de l'aide il m'avait etranglé un groupe de jeune etait venu pour me defendre il l'ont frappé et des filles m'ont emmené loin de lui. apres quelques jours g fini par pardonné il m'avait fait la promesse de ne plus me frapper. mais rien n'a changé, j'etais tombé enceinte .Pendant ma grossesse il m'a frappée; quand j'ai accouché tout allait mieux : on a emmenagé ensemble, on vivait bien et je suis retombé enceinte de mon 2 eme bébé
Etant donné que je suis metisse de mère brune et mon père noir je suis de la meme couleur que ma mère et mon 2eme enfants est sorti plus foncé que moi et mon conjoint je trouve tout a fais normal vu que dans mes gene j'ai du noir. il a osé me demandé si c'etais vraiment son fils si je l'ai pas trompé mon fils a 19 jours et pendants c 18 jours il continu a me poser la qustion disant que notre fils le ressemble pas etc. moi qui a toujours etais une femme fidele ne cachan rien franchement ça fais enormement mal d'entendre sa. il veut que je fasse un test paternité, j'etais tellement en colère hier soir que je l'ai insulté il m'a refrappé il c'etait assis sur mon ventre boquant mes 2 bras avec ces 2 jambes pour que je ne puisse pas me defendre. je veux sortir de cet enfer mais je n'y arrive pas tout les jours je demande a dieu de m'aidé. je suis a bout je n' en peux plus et ce n'ai pas tout il y'a trop de chose qu'il me fait il est aussi un perver manipulateur disant qu'il est parfait et que c'est moi la mauvaise , que je suis folle, pas bien dans ma tete.
Qu'il faut oublier ce qui c'est passé et repartir à zéro.
il croit que c'est si facile pour ce qui c passé de rester soit meme faire comme si de rien etait : c'est impossible. courage a toutes ces femmes qui lutte contre ce genre d'homme.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau