Sortir de emprise

Le pervers narcissique est une personne qui souffre un gouffre d'estime de lui même, d'où le nom de narcissique. Et cette construction est défaillante ce qui est lié à la perversion. il y a souvent un sentiment d'abandon, avec une relation trop présente, ou absente, ou violence de la part du père. ils ont toujours été victime. (même si des personnes qui ont souffert ne deviennent pas des pervers narcissiques). Le psychisme est alors déchiré, et la seule solution est de se vider de tout affect, absence de sentiment...et se défendre en détruisant l'Autre mais aussi une haine de lui même. Ils se construisent comme des blocs de granit.Il ressent le danger de la part de toutes les personnes qui peuvent lui retirer sa proie. il va se positionner comme une victime, où il va dire "c'est quoi ca " ??, culpabiliser la victime qu'elle veuille inviter ses amis.

Le pervers narcissique pour ferrer sa proie, va disparaitre durant quelques jours, avec silence radio, avec la création d'un manque "sidéral". Il recherche une victime qui peut avoir un manque affectif ou une situation de difficulté personnelle. Il va se présenter comme étant l'idéal masculin, qui a les mêmes goûts, les mêmes valeurs, avec le sentiment de correspondre à 100%. parfois le romantisme est utilisé pour faire croire qu'il est romantique.

Au départ il peut se montrer comme soutenant, ou empathique, ou tolérant, voire timide ou sûr de lui....et parfois même il mentionne être généreux et "je ne veux pas te faire de mal''.  Il aura tendance à souligner son caractère, à faire son propre portrait. Souvent dans l'entourage il est très apprécié, charmé et même adulé. Mais il peut exister certaines personnes qui ressentent un malaise.

Il est capable de se montrer colérique. Et quand les difficultés surviennent cela devient difficile, et même honteux, car l'entourage est "fan"...et pas toujours capable d'entendre qu'on le critique. La victime est parfois honteuse d'avoir été complice de cette image positive de lui et du couple qu'ils forment.Par la suite, l'entourage peut ne pas comprendre.

 

Video de sensibilisation belge sur les pervers narcissiques : Fred et Marie.

L'attitude du pervers narcissique est protecteur initialement, avec des cadeaux de type protecteur, avec un sentiment de vire voter......faire des cadeaux mais en disant par exemple qu'il est généreux. Ilpeut offrir des cadeaux importants, ou même sans cadeaux....il offre une promesse d'amour.... il faut se méfier de la personne qui semble avoir hâte de séduire, puis il disparait pendant un moment....C'est un ensemble d'incohérences.

 

 

Puis dans le dénigrement, lorsque la dévalorisation quand le pervers narcissique il y a au départ des attaques très subtiles. cela peut etre une dévalorisation très subtile. 

Par ex il ne va pas dire "tu es grosse".mais..."oui cette jupe te vas bien ...mais elle ne te serre pas un peu"...

ou si on va chercher des viennoiseries, des croissants...il va dire "tiens, il n'y avait plus de pains aux chocolats".

Techniques de dévalorisation : le pervers va isoler des personnes qu'il ressent instinctivement comme n'étant pas de son côté.

Il injecte des doses de dévalorisation, qui entraine un sentiment chez la victime d'être perdu, accro....on devient accro à ce qu'il a offert au départ, il a offert beaucoup, cela rend accro et la victime va toujours essayer de retrouver ce moment idéal qui la fait rêver et espérer, malgré la souffrance.Il va également mettre en place un controle notamment financier.

A bien y réfléchir après une victime peut se souvenir de petites phrases qui peuvent semer le doute...."je suis quelqu'un de bien mais j'ai un problème"....

il y a des phrases de dénigrement indirect....en comparant à sa victime à d'autres femmes, en critiquant les amis de la victime "ils ont une mauvaise influence sur toi". C'est une personne qui est toujours dans le jugement. Mais malgré tout, la victime a l'impression "vitale" de ne pas pouvoir le perdre, quitte à se mettre à genoux, pour lui demander de rester.

Le pervers narcissique va essayer de controler les finances : mais en disant par exemple... "qu'est ce que tu as prévu pour ton budget..?"

 

le pervers narcissique est un "excellent cuisinier" : il est capable de suivre plusieurs personnes, comme on surveille plusieurs casseroles...faire mariner...réactiver... surtout si il a le sentiment que la personne n'est pas assez détruite.

Il dénigre les amis,....mais aussi la victime sera capable de supporter en pleurant que le pervers narcissique criant de son lit "tu n'as pas fini de pleurer ?  tu vas reveiller les voisins !!!". Et il va injecter des injonctions , des ordres....

Il sera capable de se mettre en colère....et...grand classique, reprocher à sa victime d'être une manipulatrice.

Il peut reprocher à l'autre "tu n'es jamais contente"....et il n'est jamais satisfait....si on est dynamique il va reprocher d'etre trop active...mais si on s'teint...il va dire..." regarde ce que tu es devenue"..."tu es une incapable", "il faut que tu ailles voir un médecin"...

La victime finit par ne plus pouvoir supporter cette pression, car certaines victimes disent "j'étais un stress permanent". c'est une situation où la victime peut croire que c'est par exemple le travail qui devient insupportable.

Au bout d'un moment, la victime sent que c'est un vrai problème.... quand sa santé, sa vie est en danger, violence sur un enfant...elle finit par vouloir arreter la relation.

Profils de victime : souvent même si la victime est en phase vulnérable, ou avec un côté empathique, intelligente, "syndrome de l'infirmière"...qui dégage de la vie....car le pervers va chercher une victime dont il peut sucer le sang.....et détruire la vie. Ils sont attirés par des personnes qui ont des trésors à donner.

Il recherche une personne qui veut être aimée à tout prix. A tout prix....c'est à dire être ^prêt à tout supporter.

 

c'est une opération de destruction psychologique qui donne l'impression à la victime d'etre dans une autre dimension.

S'en sortir : c'est difficile, car il faut maintenir une rupture de contacts. Car c'est le contact qui permet la manipulation.

Cela peut être une situation de violence physique.

La rupture :

c'est une phase où, comprenant qu'il perd sa victime, il devient violent physiquement. " va te couper les veines, espèce de folle", "je vais te détruire", "nymphomane", "folle", "tout le monde te tournera le dos", "je vais te salir"

A remarquer que autant il dit lors de la rencontre "je te protégererai", il est capable de dire " je te détruirai". Il est capable de harcèlement

Mais la rupture est difficile car c'est une forme de dépendance. Il faut parfois être aidée par un thérapeute, "j'étais l'ombre de moi même".

Cela peut être une prise de conscience lors d'une lecture. sur les pervers narcissiques.

Conseil psychologique :

il existe souvent une soufrrance. La seule solution est de s'en aller, mais c'est très difficile déjà du fait de l'emprise psychologique.

Si on explique à la victime qu'il est manipulé, il faut rester aux côtés de la victime, et éviter d'attaquer le pervers de face.

La victime peut s'interroger, apprendre de cette épreuve qu'elle peut s'en sortir.

signes d'alarme ; c'est quand on change sa vie, on s'éloigne de ses mais, on ne se reconnait plus....s'interroger sur le côté malsain de cette relation...entendre les petits pics qui font mal.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×